Tag Archive | "Américain"

Critique Film Cinéma : “L’Etoile de Noël” – Mercredi 15 Novembre 2017

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “L’Etoile de Noël” – Mercredi 15 Novembre 2017


Critique Film Cinéma Mercredi 15 Novembre 2017

Et les animaux chantent : “Il est né le divin enfant (Jésus)… !
L’ETOILE DE NOEL
Animation, Aventure (01h26min) – Date de sortie : 15/11/2017
De Timothy Reckart
Avec Steven Yeun, Keegan-Michael Key, Aidy Bryant…
Américain

L’histoire d’un petit âne courageux, Bo, qui rêve d’une vie meilleure loin du train-train quotidien du moulin du village. Un jour, il trouve le courage de se libérer pour vivre enfin la grande aventure ! Sur sa route, il va faire équipe avec Ruth, une adorable brebis qui a perdu son troupeau, et Dave, une colombe aux nobles aspirations. Rejoint par trois chameaux déjantés et quelques animaux de la ferme plus excentriques les uns que les autres, Bo et ses nouveaux amis suivent l’Étoile… et vont devenir les héros méconnus de la plus belle histoire jamais contée : celle du premier Noël.


Bande-Annonce : L’ETOILE DE NOEL



Critique Film : L’ETOILE DE NOEL de Timothy Reckart avec Steven Yeun, Keegan-Michael Key, Aidy Bryant…

Par Franck DIPPA PRISO

L’histoire d’un petit âne courageux, Bo, qui rêve d’une vie meilleure loin du train-train quotidien du moulin du village. Un jour, il trouve le courage de se libérer pour vivre enfin la grande aventure ! Sur sa route, il va faire équipe avec Ruth, une adorable brebis qui a perdu son troupeau, et Dave, une colombe aux nobles aspirations. Rejoint par trois chameaux déjantés et quelques animaux de la ferme plus excentriques les uns que les autres, Bo et ses nouveaux amis suivent l’Étoile… et vont devenir les héros méconnus de la plus belle histoire jamais contée : celle du premier Noël qui marque l’évènement de la naissance de Jésus le Messie, Fils de l’Eternel DIEU le Père promis aux Hommes dans la Bible.

Faire le récit de la Nativité (la naissance de Jésus-Christ) au travers des yeux d’un âne, en voilà une idée originale. Pourquoi diront certains ? Et pourquoi pas !? L’explication est simple. Pour la circonstance, c’est AFFIRM FILMS la filiale chrétienne de SONY PICTURES qui s’est penché sur le projet donc ceci explique cela…
“L’ETOILE DE NOEL” est un film d’animation intelligent, efficace, drôle et de qualité comme la plupart des autres dessins animés du moment. Les personnages sont différents, joyeux et se retrouvent souvent dans des situations saugrenues. Evidemment le cœur du message est la Foi et le Salut des Hommes que va apporter la naissance de Jésus de Nazareth selon les textes bibliques.

On connait l’histoire, le souverain Hérode veut tuer Jésus, le fils de DIEU qui va naître de façon naturelle dans une étable mais cependant c’est aussi une grossesse surnaturelle et miraculeuse (conception par le Saint-Esprit de DIEU) d’une jeune femme prénommée Marie. Bo l’âne, Ruth le mouton, David la colombe, Marie, Joseph, bébé Jésus, les rois mages et les autres animaux (chameaux, bœuf, cheval etc.) sont les héros de ce film d’animation et d’aventure biblique simple et lumineux. Les vilains sont le roi Hérode de Judée, son homme de main armé de son épée et ses deux gros chiens.

L’impact est plus bénéfique que l’on ne pense. L’aspect spirituel et éducatif est un très bon argument pour aller voir cette histoire vraie avec vos enfants. Notamment pour leurs expliquer pourquoi il y a une crèche sous les sapins de Noël.

La musique du film est festive et c’est normal pour l’occasion. La diva Mariah Carey s’y colle avec le titre phare “The Star”. Les classiques de Noël sont toujours au rendez-vous comme “Holy Night” etc. grâce à la réinterprétation actuelle de plusieurs autres artistes.

Ce n’est pas “Cars”, ni “La Reine des Neiges” mais le long-métrage “L’ETOILE DE NOEL” a quelque chose de plus que les autres. Il apporte la Vie Divine en nous. C’est un très beau conte familial sur l’origine véritable de Noël. Et il offre le plus précieux des cadeaux, Jésus le fils de DIEU, messager d’Amour, de Salut, de Paix et d’Espérance dont nous avons bien besoin en ce moment par les temps qui courent ! Que dire de plus !? Amen ! Alléluia !

Les + :

* Angle original (Animaux témoins de la naissance de Jésus-Christ)
* Film d’animation éducatif, historique et spirituel pour toute la famille
* Très drôle

Les – :

* Style américain bien lisse

Mots clés, Tags, Thèmes : Voyage, Noël, Fêtes de Noël, Animaux, Les animaux ont la parole, Dessin animé et animation, Aventures animalières, Détente, Famille etc.

Note : **** (4/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Blade Runner 2049” – Mercredi 04 Octobre 2017

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Blade Runner 2049” – Mercredi 04 Octobre 2017


Critique Film Cinéma Mercredi 04 Octobre 2017

Quand on se prend pour DIEU ! Le remake d’un classique de la science-fiction !
BLADE RUNNER 2049
Science-Fiction, Thriller (01h44min) – Date de sortie : 04/10/2017
De Denis Villeneuve
Avec Ryan Gosling, Harrison Ford, Jared Leto…
Américain

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bioingénierie. L’officier K est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies…


Bande-Annonce : BLADE RUNNER 2049



Critique Film : BLADE RUNNER 2049 de Denis Villeneuve avec Ryan Gosling, Harrison Ford, Jared Leto…

Par Franck DIPPA PRISO

Californie, 2049. La planète se relève péniblement de la crise de l’écosystème de 2022. Une entreprise a racheté la Tyrell Corporation afin de fabriquer de nouvelles entités technologiques. Les Réplicants demeurent toutefois interdits et les Blade Runner sont parfois appelés pour les éliminer. C’est le rôle de K, un officier solitaire. Envoyé sur une ferme recluse, il découvre dans le sol une valise contenant un secret vieux de 30 ans. En enquêtant, le policier risque de réveiller des forces obscures et de se mettre à dos des gens puissants qui cherchent à enterrer le passé.

Les + :

Les – :

Mots clés, Tags, Thèmes : Solitude, Solitaire, Adaptation de romans de Philip K. Dick, Intelligence artificielle, Anticipation, Futur, Avenir proche, Fusillade, Fusillade d’enfer, Film culte, Musique culte, Suspense, Robot, Cyborg, Androïde, Suite longtemps attendue, Adaptation de roman, Police / Policier, Cyberpunk, Polar noir, Mystère, Jeunes adultes, Adrénaline etc.

Note : (/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Dieu n’est pas Mort” – Mercredi 20 Septembre 2017

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Dieu n’est pas Mort” – Mercredi 20 Septembre 2017


Critique Film Cinéma Mercredi 20 Septembre 2017

Et si vous remettiez en question votre Foi en DIEU ?
DIEU N’EST PAS MORT
Drame, Spirituel, Chrétien (01h53min) – Date de sortie : 20/09/2017
De Harold Cronk
Avec Shane Harper, Kevin Sorbo, David A.R. White…
Américain

Le professeur de philosophie Radisson, citant de nombreux grands auteurs, demande à ses étudiants d’attester par écrit que Dieu est mort. L’un d’entre eux, Josh, s’y refuse. Son professeur le met alors au défi de prouver le contraire à lui et à ses camarades. Un défi qui ne sera pas sans conséquences…


Bande-Annonce : DIEU N’EST PAS MORT



Critique Film : DIEU N’EST PAS MORT de Harold Cronk avec Shane Harper, Kevin Sorbo, David A.R. White…

Par Franck DIPPA PRISO

Le professeur de philosophie Radisson, citant de nombreux grands auteurs, demande à ses étudiants d’attester par écrit que Dieu est mort. L’un d’entre eux, Josh, s’y refuse. Son professeur le met alors au défi de prouver le contraire à lui et à ses camarades. Un défi qui ne sera pas sans conséquences…

Les + :

Les – :

Mots clés, Tags, Thèmes : Foi, Chrétien, Jésus-Christ, Evangile, Evangélisation, Salut, Vérité, Mensonge, Repentance, Interrogation, Religion, Rejet de DIEU, Perdition, Péché, Elève, Ecolier, Etudiant, Ecole, Collège, Lycée, Salle de cours, Philosophe, Philosophie, Professeur, Enseignant, Relation élève, professeur, Parents, Psychologies etc.

Note : **** (4/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Passengers” – Mercredi 28 Décembre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Passengers” – Mercredi 28 Décembre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 28 Décembre 2016

Quel potentiel et quel gâchis pour ce film S-F ! Si vous avez mieux à faire n’embarquez surtout pas !
PASSENGERS
Science-Fiction, Romance, Action, (01h57min) – Date de sortie : 28/12/2016
De Morten Tyldum
Avec Jennifer Lawrence, Chris Pratt, Michael Sheen…
Américain

Alors que 5000 passagers endormis pour longtemps voyagent dans l’espace vers une nouvelle planète, deux d’entre eux sont accidentellement tirés de leur sommeil artificiel 90 ans trop tôt. Jim et Aurora doivent désormais accepter l’idée de passer le reste de leur existence à bord du vaisseau spatial. Alors qu’ils éprouvent peu à peu une indéniable attirance, ils découvrent que le vaisseau court un grave danger. La vie des milliers de passagers endormis est entre leurs mains…


Bande-Annonce : PASSENGERS

Critique Film : PASSENGERS de Morten Tyldum avec Jennifer Lawrence, Chris Pratt, Michael Sheen…

Par Franck DIPPA PRISO

Jim Preston s’est engagé dans un voyage intergalactique à bord du Starship Avalon vers une nouvelle planète à coloniser. Suite à un problème avec son module d’hibernation, le mécanicien se réveille 90 ans trop tôt. Après un an à errer dans le vaisseau, seul, avec personne à qui parler, Jim décide de réveiller un autre passager, une jeune journaliste et auteure du nom d’Aurora. Les deux voyageurs mènent une existence paisible jusqu’à ce qu’ils découvrent que le vaisseau est en danger, tout comme les 5000 autres passagers endormis à bord. Jim et Aurora devront donc trouver un moyen pour empêcher l’anéantissement du Starship Avalon.

Le film cinéma “Passengers” est un gâchis monumental. Après le visionnage de ce métrage, on a qu’une seule idée en tête : les comédiens ont du talent, le décor et les effets spéciaux sont exceptionnels alors pourquoi une telle déception et un tel gaspillage de bonnes idées, de bons concepts très mal exploités.

Au lieu de nous proposer un projet de science-fiction de suspense et d’action, nous avons droit à un mélodrame amoureux interminable et fade (sur leur potentiel bonheur) de la part du scénariste Jon Spaihts (“Prometheus et Doctor Strange” qui étaient plutôt bien). Il y a clairement tromperie sur la marchandise. La bande-annonce nous promettait une aventure chaude et alléchante (un vaisseau spatial transportant beaucoup d’humains sur une nouvelle planète etc.).

Les acteurs vedettes Jennifer Lawrence alias Aurora Lane et Chris Pratt alias Jim Preston font bien leur travail. Le problème ne vient pas d’eux mais de la production en manque total d’inspiration. Avec leur plastique irréprochable, ils donnent le meilleur d’eux mêmes mais sans succès. La profondeur et l’émotion ne sont pas au rendez-vous.

Le récit selon lequel un homme cryogénisé dans un vaisseau spatial qui s’éveille 90 ans trop tôt et par peur de la solitude et pur égoïsme réveille également une femme embarquée pour le même voyage laissait entrevoir de multiples possibilités intéressantes alors pourquoi nous donne-t-on un drame à l’eau de rose ennuyeux et attendu ? A quel moment un boulon essentiel a sauté dans la machine hollywoodienne ? Le son ne sauve pas les meubles bien au contraire. Il enfonce bien le clou avec des airs mélancoliques et romantiques à souhait. C’est consternant.

On peut évoquer aussi l’intrigue des pannes mécaniques qui stimulent un peu le spectateur mais une fois encore les sentiments mielleux viennent saboter les rares moments forts de l’œuvre.
Les autres points positifs qui tentent de tirer vers le haut le long-métrage sont : le décor magnifique et les effets spéciaux d’une qualité exceptionnelle.
Cependant, cela ne suffit pas. Un film ne doit pas juste être beau mais il doit surtout être bon (le public paye pour la qualité pas pour la quantité d’artifices).

Le long-métrage “Passengers” est un mirage de l’espace, un astre sombre, un leurre identifié, une déception intergalactique, un conte de fée spatial raté …
Seuls les bons acteurs et les images splendides essayent de nous faire oublier que nous sommes plongés dans un vide sidéral d’inspiration. Et ce n’est pas gagné…

Les + :

* Les acteurs sont bons
* Le décor et les effets spéciaux sont excellents

Les – :

* Le scénario faible
* La mise en scène, la musique etc. attendus

Mots clés, Tags, Thèmes : Voyage spatial, Vaisseau spatial, Cryogénisation, Cryogénisé, Cryogénisés, Cryogéniser, Panne de vaisseau spatial, Panne dans l’espace, Panne de vaisseau spatial dans l’espace, Aventure, Expédition, Survie, Science-Fiction, S-F, Romance, Romantique, Drame etc.

Note : ** (2/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Assassin’s Creed” – Mercredi 21 Décembre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Assassin’s Creed” – Mercredi 21 Décembre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 21 Décembre 2016

L’adaptation cinématographique des assassins les plus célèbres de l’univers du jeu vidéo !
ASSASSIN’S CREED
Action, Science-Fiction, (01h56min) – Date de sortie : 21/12/2016
De Justin Kurzel
Avec Michael Fassbender, Marion Cotillard, Jeremy Irons…
Américain, Français

Grâce à une technologie révolutionnaire qui révèle la mémoire génétique, Callum Lynch revit les aventures de son ancêtre, Aguilar, dans l’Espagne du XVe siècle. Callum découvre qu’il est issu d’une mystérieuse société secrète, les Assassins, et amasse les connaissances dont il aura besoin pour affronter une autre redoutable organisation : l’Ordre des Templiers.


Bande-Annonce : ASSASSIN’S CREED

Critique Film : ASSASSIN’S CREED de Justin Kurzel avec Michael Fassbender, Marion Cotillard, Jeremy Irons…

Par Franck DIPPA PRISO

Exécuté par injection létale, Callum Lynch se réveille à sa grande surprise dans un laboratoire qui appartient à l’entreprise Industries Abstergo. Celle-ci, sous le couvert de ses activités de recherche sur la mémoire génétique des individus, cache en fait les opérations secrètes des Templiers, un groupe qui veut contrôler les populations à sa façon. Grâce à la technologie Animus, Callum se trouve ainsi projeté à l’époque de l’Inquisition espagnole dans la peau de son ancêtre Aguilar de Nehra, un membre de la confrérie des Assassins, opposée aux idéaux des Templiers. Ayant pour mission de récupérer un artefact qui procure un pouvoir immense à celui qui le possède, Callum tente de se rebeller et de résister à la manipulation de son cerveau.

Les + :

*

Les – :

*

Mots clés, Tags, Thèmes : Solitude, Solitaire, Assassin, Tueur, Meurtrier, Criminel, Anticipation, Futur, Avenir proche, Moyen-âge, Médiéval, Violence, Adaptation de jeu vidéo, Gothique, Action Hero, Couteaux et armes blanches, Jeu vidéo, Combat, Bagarre, Castagne, Geek, Jeunes adultes, Adrénaline etc.

Note : ** (2/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Rogue One : A Star Wars Story” – Mercredi 14 Décembre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Rogue One : A Star Wars Story” – Mercredi 14 Décembre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 14 Décembre 2016

Une autre histoire de Star Wars : A la conquête de l’Etoile Noire !
ROGUE ONE : A STAR WARS STORY
Aventure, Science-Fiction, Action (02h13min) – Date de sortie : 14/12/2016
De Gareth Edwards (II)
Avec Felicity Jones, Diego Luna, Ben Mendelsohn…
Américain

Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, le film nous entraîne aux côtés d’individus ordinaires qui, pour rester fidèles à leurs valeurs, vont tenter l’impossible au péril de leur vie. Ils n’avaient pas prévu de devenir des héros, mais dans une époque de plus en plus sombre, ils vont devoir dérober les plans de l’Étoile de la Mort, l’arme de destruction ultime de l’Empire.


Bande-Annonce : ROGUE ONE : A STAR WARS STORY

Critique Film : ROGUE ONE : A STAR WARS STORY de Gareth Edwards (II) avec Felicity Jones, Diego Luna, Ben Mendelsohn…

Par Franck DIPPA PRISO

Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, ce spin-off racontera comment un commando rebelle se lance dans une mission pour voler les plans de l’Etoile Noire.

Les + :

*

Les – :

*

Mots clés, Tags, Thèmes : Star Wars, Vaisseau spatial et soucoupe volante, Anticipation, Futur, Avenir proche, Fusillade, Fusillade d’enfer, Forces du bien contre les forces du mal, Espace, Astronaute, Cosmonaute, Spin-Off, Guerre, Combat, Bagarre, Castagne, Geek, Jeunes adultes, Adrénaline etc.

Note : ** (2/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

CINEBOOSTER TV

CINEBOOSTER RADIO

Cinebooster – audio

février 2019
L M M J V S D
« Jan    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

CINEBOOSTER RADIO