Tag Archive | "Bataille"

Critique Film Cinéma : “La Stratégie Ender” – Mercredi 06 novembre 2013

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “La Stratégie Ender” – Mercredi 06 novembre 2013


Critique Film Cinéma Mercredi 06 novembre 2013

Le nouveau jeune héros qui doit sauver la planète terre s’appelle Ender Wiggin !
FILM CINEMA LA STRATEGIE ENDERLA STRATEGIE ENDER
Science-Fiction (01h54min) – Date de sortie : 06/11/2013
De Gavin Hood
Avec Harrison Ford, Asa Butterfield…

Dans un futur proche, une espèce extraterrestre hostile, les Doryphores, ont attaqué la Terre. Le très respecté colonel Graff et les forces militaires terriennes entraînent les meilleurs jeunes esprits pour former des officiers émérites. Ender Wiggin est sélectionné pour rejoindre l’élite.


Bande-Annonce : LA STRATEGIE ENDER

Critique Film : LA STRATEGIE ENDER de Gavin Hood avec Harrison Ford, Asa Butterfield…

Par Franck DIPPA PRISO

Dans un futur proche, une espèce extraterrestre hostile, les Doryphores, ont attaqué la Terre. Sans l’héroïsme de Mazer Rackham, le commandant de la Flotte Internationale, le combat aurait été perdu. Depuis, le très respecté colonel Graff et les forces militaires terriennes entraînent les meilleurs jeunes esprits pour former des officiers émérites et découvrir dans leurs rangs celui qui pourra contrer la prochaine attaque. Ender Wiggin, un garçon timide mais doté d’une exceptionnelle intelligence tactique, est sélectionné pour rejoindre l’élite. A l’académie, Ender apprend rapidement à maîtriser des manœuvres militaires de plus en plus difficiles où son sens de la stratégie fait merveille. Graff ne tarde pas à le considérer comme le meilleur élément et le plus grand espoir de l’humanité. Il ne lui manque plus qu’à être formé par Mazer Rackham lui-même, pour pouvoir commander la Flotte lors d’une bataille homérique qui décidera du sort de la Terre.

Ender’s Game est un livre, un classique de science-fiction des années 1980.
C’est l’adaptation d’un romans pour adolescents.
Ce n’est pas simple d’adapter un livre au cinéma même si la recette gagnante de l’industrie cinématographique américaine depuis les films à succès “Hunger Games”, “Twilight” etc. paraît plutôt bien fonctionner.

Le long-métrage “La Stratégie Ender” semble désordonné, brouillon et expédié.
L’ensemble va trop vite et cela perturbe le spectateur (trop d’éléments à comprendre et à retenir ainsi que beaucoup de personnages).
Le jeune héros élève aspirant devient un grand soldat en très peu de temps et par la même occasion le plus grand chef des navires de l’air de la terre et son unique sauveur face à un adversaire impitoyable.
D’autre part, choisir un novice certes doué pour sauver la terre au lieu d’un vétéran aguerrit ne semble pas logique mais la faute se trouve réellement dans le cruel manque de justification clair de ce choix militaire.

Côté effets spéciaux, l’efficacité est au rendez-vous (apesanteur, les monstres ennemies sont réalistes et effrayants jusqu’à un certain point, le jeu du héros sur sa tablette est plaisant et au point etc.). De manière générale, l’animation est réaliste dynamique et vivante.

Le récit accroche assez bien. L’histoire est intéressante, et bien ficelée afin de tenir en haleine tous les publics. Les jeunes garçons préadolescents apparaissent comme le cœur de cible de ce projet.

Le film “La Stratégie Ender” est un divertissement acceptable, soigné, pas très fin mais ayant une belle vision et un message forte.

Les + :

* Réaliste
* Divertissant
* Efficace
* Effets spéciaux bons
* Animation correcte

Les – :

* Manque de cohérence et de justification scénaristique
* Film plus à destination des préadolescents

Thèmes : Science-Fiction, préadolescents, adaptation d’un livre, adaptation d’un roman, guerre, espace, monstres, aliens etc.

Note : *****

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma “Twilight – Chapitre 5 : Révélation 2ème partie” Mercredi 14 Novembre 2012

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma “Twilight – Chapitre 5 : Révélation 2ème partie” Mercredi 14 Novembre 2012


Critique Film Cinéma Mercredi 14 Novembre 2012

La 2ème partie de Twilight – Chapitre 5 suite et fin est pitoyable !
TWILIGHT – CHAPITRE 5 : REVELATION 2EME PARTIE
Fantastique (01h55min) – Date de sortie : 14/11/2012
De Bill Condon
Avec Kristen Stewart, Robert Pattinson…

Après la naissance de sa fille Renesmée, Bella s’adapte peu à peu à sa nouvelle vie de vampire avec le soutien d’Edward. Se sentant menacés par cette naissance d’un nouveau genre, les Volturi déclarent la guerre à la famille Cullen.

Bande-Annonce : TWILIGHT – CHAPITRE 5 : REVELATION 2EME PARTIE

Critique Film : TWILIGHT – CHAPITRE 5 : REVELATION 2EME PARTIE de Bill Condon avec Kristen Stewart, Robert Pattinson…

Par Franck DIPPA PRISO

Après la naissance de sa fille Renesmée, Bella s’adapte peu à peu à sa nouvelle vie de vampire avec le soutien d’Edward. Se sentant menacés par cette naissance d’un nouveau genre, les Volturi déclarent la guerre à la famille Cullen. Pour préparer leur défense, les Cullen vont parcourir le monde pour rassembler les familles de vampires alliées et tenter de repousser les Volturi lors d’un ultime affrontement.

Ouf ! C’est bien la fin de la saga Twilight (l’une des plus grosses machines à “fric” de l’industrie du cinéma après Harry Potter par exemple).
Réalisons que tout tenait seulement sur un principe basique, les hésitations et les décisions d’amour et d’amitié entre une humaine, un vampire et un loup-garou pendant 608 minutes en cinq films. Honnêtement quelle “escroquerie” non ?!
Depuis cinq ans cette caricature basée sur un fantasme féminin fantastico-satanique n’a jamais vraiment trouvée d’inspiration pour briller.
C’est une évidence, les effets spéciaux (souvent semblables à ceux de films de petits budgets), la mélo-romance, l’arsenal de stéréotypes, la touche d’humour etc. n’arrivent pas à transférer atmosphère d’imagination des livres de Stephenie Meyer au cinéma. Quand la matière manque que peut-on faire ? Rien, pas grand chose je pense sauf tenter “de noyer le poisson”.

Ce dernier film de Twilight 5 partie 2 est une comédie voir même une grosse farce.
Le récit est plus que léger.
On assiste à la révélation et à la naissance de pouvoirs “magiques” utiles et complémentaires entre vampires inconnus au bataillon sans justifications.
Cependant, cela apporte une curiosité et un divertissement qui est la valeur ajoutée du film.
Il faut également noter l’incohérence la plus totale en ce qui concerne Mackenzie Foy alias Renesmée Cullen l’enfant de Kristen Stewart alias Bella Cullen et Robert Pattinson alias Edward Cullen.
La grande question est-elle une progéniture immortelle ? Chose interdite dans la loi des vampires car ils sont incontrôlables.
Pourquoi les Voturi (les vampires royaux) vont s’attaquer sans vérification aux Cullen afin de détruire Renesmee l’enfant spécial né d’un père vampire et d’une mère encore humaine dans Twilight 5 partie 1 ?
La seule raison est tout simplement de vouloir émoustiller les spectatrices avec des artifices comme Taylor Lautner alias Jacob Black torse nu, des têtes arrachées, un retournement de la narration peu crédible.
L’intrigue entière repose sur un petit quiproquo.
Renesmée est-elle un danger pour toute la race des vampires ?

Les effets spéciaux sont aberrants (c’est les pires de la franchise).
Le bébé est moche et ridicule.
Renesmée est probablement le résultat de manipulations informatiques ratées et surréalistes.
C’est aussi le cas pour les courses de vampires.
Ne parlons même pas du combat final, qui est bizarre, étrange.
C’est une besogne expédiée.
Pour quelle raison Bella, une vampire nouvellement née est plus forte physiquement que des vampires plus vieux (voir le bras de fer culte avec Kellan Lutz alias Emmett Cullen) ?

Afin de toucher tous les âges et tous les styles de personnes on nous sert une palette de vampires divers.
Il y a une réelle affirmation de la bénédiction biblique par rapport aux relations sexuelles du couple dans le cadre du mariage, et Bella et Edward Cullen en profite clairement.

Bill Condon, le réalisateur a une mission difficile.
Il peut tenter de faire illusion mais la réalité le rattrape toujours.
On ne peut pas faire de miracle avec si peu de matière.
Et l’univers d’un livre n’est toujours facile à transposer au cinéma.
C’est donc déjà joué d’avance.
Malgré toute la difficulté, cela n’empêche pas de trouver une astuce, un subterfuge pour générer un jackpot (2,5 milliards de $ au box-office international sur 4 films).

Les + :

* Les différents pouvoirs des vampires
* Les valeurs divines, bibliques sur le mariage et chasteté

Les – :

* Beaucoup d’incohérences (réalisation, interprétation, récit…)
* Effets spéciaux ratés
* Scène finale loupée et décevante
* “Pompe à fric”

Thèmes : Adaptation de roman, bataille, champ de bataille, Diptyque, Famille, relation familiale, films en 3D – en relief, loup-garou, passion amoureuse, fougue, portrait de couple, relation de couple, suite, sequel, triangle amoureux, vampires etc.

Note : *****

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma “Blanche-Neige et le chasseur” Mercredi 13 Juin 2012

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma “Blanche-Neige et le chasseur” Mercredi 13 Juin 2012


Critique Film Cinéma Mercredi 13 Juin 2012

Le remake sombre du célèbre conte Blanche Neige !
BLANCHE-NEIGE ET LE CHASSEUR

Fantastique (02h06min) – Date de sortie : 13/06/2012
De Rupert Sanders
Avec Kristen Stewart, Chris Hemsworth…
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Dans une réécriture du conte des frères Grimm, le chasseur supposé tuer Blanche-Neige dans les bois devient son protecteur et son mentor afin de monter une armée pour reconquérir le royaume, et libérer le peuple du joug de l’impitoyable Reine Ravenna.

Bande-Annonce : BLANCHE-NEIGE ET LE CHASSEUR

Critique Film : BLANCHE-NEIGE ET LE CHASSEUR de Rupert Sanders avec Kristen Stewart, Chris Hemsworth…

Par Franck Olivier DIPPA PRISO

Prochainement

Dans des temps immémoriaux où la magie, les fées et les nains étaient monnaie courante, naquit un jour l’unique enfant d’un bon roi et de son épouse chérie : une fille aux lèvres rouge sang, à la chevelure noire comme l’ébène et à la peau blanche comme neige. Et voilà précisément où l’histoire que vous croyiez connaître prend fin et où la nouvelle adaptation épique et envoutante de ce célèbre conte des frères Grimm débute. Notre héroïne, dont la beauté vient entacher la suprématie de l’orgueilleuse Reine Ravenna et déclencher son courroux, n’a plus rien d’une damoiselle en détresse, et la cruelle marâtre en quête de jeunesse éternelle ignore que sa seule et unique rivale a été formée à l’art de la guerre par le chasseur qu’elle avait elle-même envoyé pour la capturer. Alliant leurs forces, Blanche-Neige et le chasseur vont fomenter une rébellion et lever une armée pour reconquérir le royaume de Tabor et libérer son peuple du joug de l’impitoyable Ravenna.

Les + :

Les – :

Thèmes :Armée, armure, bataille, champ de bataille, conte de fées, corbeau, créatures fantastiques, garde du corps, protéger, protection, gothique, nains, liliputiens, premier film, Royaume, Royauté, Roi et Reine, sorciers, sorcières, sorcellerie etc.

Note : *****

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma “La Colère des Titans” Mercredi 28 Mars 2012

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma “La Colère des Titans” Mercredi 28 Mars 2012


Critique Film Cinéma Mercredi 28 Mars 2012

Le chapitre 2 du combat de Persée (fils de Zeus, moitié Dieu et moitié homme) contre les titans !
LA COLERE DES TITANS
Aventure (01h39min) – Date de sortie : 28/03/2012
De Jonathan Liebesman
Avec Sam Worthington, Liam Neeson…

Une décennie après sa victoire héroïque sur le monstrueux Kraken, Persée, le demi-dieu fils de Zeus, tente de mener une vie paisible de pêcheur, tout en élevant son fils de dix ans, Hélius. Mais alors que les dieux perdent de leur puissance, les Titans sont sur le point de se libérer…

Bande-Annonce : LA COLERE DES TITANS

Critique Film : LA COLERE DES TITANS de Jonathan Liebesman avec Sam Worthington, Liam Neeson…

Par Franck Olivier DIPPA PRISO

L’opus 2 raconte la suite des aventures de Persée (fils de Zeus, 50% Dieu et 50% Homme) contre les Titans.
En 2010 le remake vide du 1er film (“Le Choc des Titans” (film culte de 1981) n’avait pas remporté un grand succès.
Les effets spéciaux dominaient la narration et la 3D ratée donnait de migraines.
Cependant, la première quête de notre héros était quand même une découverte pour certaines personnes du public et bénéficiait donc d’un effet de curiosité.
Malheureusement, la suite de cette saga est un peu banale.
Le scénario est plat.

Dix ans après avoir vaincu le monstre Kraken, au terme d’une bataille héroïque, Persée, demi-dieu et fils de Zeus, tente de mener une vie paisible dans un village où il est pêcheur et s’occupe, seul, de son fils de dix ans, Hélius.
Mais Persée ne se doute pas que les dieux se sont engagés dans une lutte de pouvoir qui menace son existence tranquille. Affaiblis par le manque de dévotion des hommes, les dieux risquent bien de perdre leur immortalité et de ne plus pouvoir garder le contrôle sur leurs redoutables prisonniers, les Titans, et leur chef cruel, Kronos, père de Zeus, de Hadès et de Poséidon : les trois frères ont détrôné leur père depuis longtemps et l’ont envoyé croupir au plus profond du Tartare, donjon situé dans les entrailles des Enfers.
Désormais, Persée n’a d’autre choix que d’accepter son destin lorsque Hadès et Arès, fils de Zeus, changent de camp et passent un accord avec Kronos pour capturer le roi des dieux. Tandis que les pouvoirs divins de Zeus diminuent, la puissance des Titans, elle, s’accroît, et les forces des ténèbres se déchaînent sur Terre.
Persée fait appel à la reine guerrière Andromède, au fils de Poséidon, le demi-dieu Agénor, et au dieu déchu Héphaïstos pour s’enfoncer dans les Enfers dans le but de libérer Zeus, de vaincre les Titans et de sauver l’humanité…

Le demi-dieu Persée alias Sam Worthington et ses nouveaux compagnons d’armes doivent aller sous terre (en enfer) afin de sauver Zeus ainsi que la terre d’une destruction certaine.

Ce 2ème long-métrage a corrigé beaucoup de choses.
Les effets spéciaux sont encore meilleurs et l’histoire est bien adaptée à la 3D.
Les batailles sont étonnantes, le final est épatant, les intentions et les scènes éclatantes (le labyrinthe du Tartare est extraordinaire).

Le défaut principal de ce projet est l’excès d’action et le peu de matière. Le scénario est assez brouillon.
Les multiples changements de positions sont invraisemblables et les conversations lourdes sont également des problèmes notables.
Il n’y a pas vraiment d’évolution des personnages, et pour ceux qui sont intéressants, ils sont éliminés avant leur développement.
En ce qui concerne les interprétations, elles sont justes convenables. Arès alias Edgar Ramirez joue bien le fou de rage et Héphaïstos alias Bill Nighy est excellent.
Persée alias Sam Worthington, Zeus alias Liam Neeson, Hadès alias Ralph Fiennes, et Andromède alias Rosamund Pike sont fades.

Jonathan Liebesman (“Battle : Los Angeles”) assure à la mise en scène. Techniquement, il est équipé et ça se voit mais ça la sauce ne prend pas.
Cette récréation cinématographique hollywoodienne est en dessous de ce qu’il y a eu de bien récemment (“Hunger Games”, “John Carter”). C’est toujours triste de régressé après des exemples comme “300”, “Thor”…

Les + :

* Les effets spéciaux, les décors et les costumes sont appréciables
* La 3D est assez au point

Les – :

* Le scénario et les personnages et les acteurs sont sans consistance
* L’histoire est régulièrement répétitive

Les thèmes : Bataille, champ de bataille, blockbusters, superproductions US, Combat, Bagarre, Castagne, créatures fantastiques, Dieu, Déesse, films en 3D – en relief, guerrier, mythologie grecque et grèce antique, relation père, fils, suite, sequel etc.

Note : *****

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (2)

CINEBOOSTER TV

CINEBOOSTER RADIO

Cinebooster – audio

février 2019
L M M J V S D
« Jan    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

CINEBOOSTER RADIO