Tag Archive | "Créatures Fantastiques"

Critique Film Cinéma : “Miss Peregrine et les Enfants Particuliers” – Mercredi 05 Octobre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Miss Peregrine et les Enfants Particuliers” – Mercredi 05 Octobre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 05 Octobre 2016

Les enfants super-héros de Tim Burton !
FILM CINEMA MISS PEREGRINE ET LES ENFANTS LES PARTICULIERSMISS PEREGRINE ET LES ENFANTS PARTICULIERS
Aventure, Famille, Fantastique (02h07min) – Date de sortie : 05/10/2016
De Tim Burton
Avec Eva Green, Asa Butterfield, Samuel L. Jackson…
Américain, Belge, Britannique

A partir de 10 ans

À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs … et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre “particularité” peut sauver ses nouveaux amis.


Bande-Annonce : MISS PEREGRINE ET LES ENFANTS PARTICULIERS

Critique Film : MISS PEREGRINE ET LES ENFANTS PARTICULIERS de Tim Burton avec Eva Green, Asa Butterfield, Samuel L. Jackson…

Par Franck DIPPA PRISO

Suite à la mort tragique de son grand-père, Jake décide, dans son processus de deuil, d’aller visiter l’orphelinat qu’avait habité son ancêtre à une certaine époque. Celui-ci lui avait raconté des histoires fantastiques en lien avec ce lieu, qu’il disait magique. Arrivé sur l’île au large du Pays de Galles, Jake franchit une boucle temporelle et se retrouve auprès de Miss Peregrine et ses Enfants particuliers, des jeunes ayant d’étonnantes facultés. Il apprendra alors que lui aussi possède un talent particulier, celui de voir les monstres qui menacent la sécurité des enfants et, donc, de les protéger contre leurs ennemis invisibles.

Le film cinéma “Miss Peregrine et les Enfants Particuliers” de Tim Burton est le digne frère de ses précédents succès (Beetle Juice, Edward aux Mains d’Argent etc.).
Cependant, l’univers glauque et gothique est absent au profit d’une ambiance joyeuse et festive qui captive dès le début de l’histoire. La clôture est épiquement romantique.

La prouesse visuelle de ce projet est extraordinaire.
Il y a une dizaine d’années cela n’aurait pas été possible car les moyens techniques n’étaient pas encore assez avancés. Le grand atout de “Miss Peregrine et les Enfants Particuliers” ce sont les effets spéciaux.
Les métamorphoses ne se montraient pas avant car pas assez belles et crédibles à l’écran.
Aujourd’hui les graphistes et les animateurs peuvent nous montrer avec fierté des transformations spectaculaires comme celle de Miss Peregrine en oiseaux, les pouvoirs des enfants spéciaux et des méchants.
D’ailleurs, voici un petit détail qui confirme ce fait. Le nom du producteur des effets spéciaux est en première position au générique de fin du long-métrage même avant ceux des acteurs.

Il n’y a pas que les images qui sont géniales. L’adaptation de l’œuvre “Miss Peregrine et les Enfants Particuliers” est aussi forte et bien transmise.
Cependant, il est vrai que par moment la narration va un peu vite pour le spectateur (l’indécision de Jack à partir puis revenir etc.). L’ensemble du tableau pousse à la curiosité et le tout est intelligemment articulé.

Faire le récit de cette histoire difficile inspirée du livre de Ramson Riggs sur grand écran n’était pas gagné. Malgré tout, la scénariste de “Kick-Ass” Jane Goldman propose un résultat excellent bien visible. On comprend vite cette aventure même si beaucoup de spécificités peuvent nous perturber notre suivi et notre compréhension (voyage dans le temps etc.).

Nous recommandons ce film à des enfants de 12 ans et plus. Les créatures et les monstres font d’horribles choses (par exemple ils mangent les yeux des enfants) et font vraiment peur (attention aux cauchemars en perspective…).

Les comédiens Asa Butterfield alias Jacob notre héros, Ella Purnell alias Emma et Eva Green la gouvernante alias Miss Peregrine apportent une dimension adorable, plus sensible et plus humaine à ce joli conte noir sophistiqué qui en avait bien besoin pour rester à la portée du plus grand nombre.

Le long-métrage “Miss Peregrine et les Enfants Particuliers” nous replonge dans la période faste du cinéaste Tim Burton sans vraiment y être. Parfois cette galerie narrative est tortueuse mais le spectacle est efficace et grandiose avec une empreinte mythologique abondante qui pousse à la curiosité.

Les + :

* Les effets spéciaux
* Des acteurs lumineux

Les – :

* Des images horribles pour les enfants de moins de 12 ans
* Une narration parfois compliquée

Mots clés, Tags, Thèmes :
Adolescent, Adolescence, Conseillé à partir de 10 ans, Créatures fantastiques, Enfance, Enfant, Île, Île déserte, Île paradisiaque, Jeunes adultes, Monstre et monstre marin, Mystère, Oiseaux, Orphelin, Orphelinat, Pouvoirs surnaturels, Rajeunissement numérique, Relation grands-parents, petits enfants, Seconde guerre mondiale, Voyage dans le temps etc.

Note : *** (3/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Le Hobbit : La Désolation de Smaug” – Mercredi 11 décembre 2013

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Le Hobbit : La Désolation de Smaug” – Mercredi 11 décembre 2013


Critique Film Cinéma Mercredi 11 décembre 2013

Le chapitre 2 du Hobbit !
FILM CINEMA LE HOBBIT 2LE HOBBIT : LA DESOLATION DE SMAUG
Fantastique, Aventure (02h41min) – Date de sortie : 11/12/2013
De Peter Jackson
Avec Benedict Cumberbatch, Martin Freeman, Richard Armitage…

Les aventures de Bilbon Sacquet, paisible hobbit, qui sera entraîné, lui et une compagnie de Nains, par le magicien Gandalf pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Au cours de ce périple, il mettra la main sur l’anneau de pouvoir que possédait Gollum…


Bande-Annonce : LE HOBBIT : LA DESOLATION DE SMAUG

Critique Film : LE HOBBIT : LA DESOLATION DE SMAUG de Peter Jackson avec Benedict Cumberbatch, Martin Freeman, Richard Armitage…

Par Franck DIPPA PRISO

Les aventures de Bilbon Sacquet, paisible hobbit, qui sera entraîné, lui et une compagnie de Nains, par le magicien Gandalf pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Au cours de ce périple, il mettra la main sur l’anneau de pouvoir que possédait Gollum…

Le film “Le Hobbit : La Désolation de Smaug” est un des films les plus attendus de l’année 2013. La cible de ce projet ce sont les passionnés de fantastique et de récits épiques. “Le Hobbit : La Désolation de Smaug” est artistiquement et esthétiquement beau. Il n’y a presque rien à redire à ce sujet.
Les affrontements et les chorégraphies sont sublimes.
Les costumes, les coiffures, les maquillages et les décors sont exceptionnels et grandioses.
Les ennemis légendaires des nains (les orques, l’ours-garou, les araignées géantes et l’imposant dragon Smaug) sont saisissants et impressionnants émotionnellement et physiquement.

Jennifer Lawrence alias Katniss Everdeen dans « Hunger Games : L’Embrasement » n’est pas la seule comédienne en ce moment au cinéma à savoir manier un arc. Dans le chapitre 2 du « Hobbit : La désolation de Smaug », c’est aussi le cas de Evangeline Lilly alias Tauriel, une jeune Elfe guerrière de 600 ans. Elle est chef de la garde rapprochée du roi Thranduil, père de Legolas (Orlando Bloom). Et son cœur balance entre Legolas et un nain beau gosse et pas si petit. Les puristes de J.R.R Tolkien sont déjà montés au créneau car ce personnage n’existe pas dans le livre. Le désir des scénaristes et du réalisateur est de rajouter une touche de féminine à cette aventure pleine de testostérones et quelques dollars de plus au de recette au passage. D’ailleurs ce n’est pas le seul additif. Il y a d’autres canevas narratifs qui ne se trouvent pas dans le livre original qui fait seulement 370 pages. A cause de l’appât du gain il faut bien trouver le moyen de rallonger l’histoire afin de fabriquer un simulacre de saga très rentable.

Autre exemple : Legolas lui aussi n’est pas un personnage du roman de Tolkien (et oui c’est une autre pièce rapportée). Quant à son amour pour Tauriel, son comportement et ses agissements (la désobéissance à son père Thranduil roi des elfes en accompagnant Tauriel pour secourir les nains et compagnie) tout cela est un peu surprenant quand on connaît ce personnage de la franchise du Seigneur des Anneaux. Il est plutôt intolérant et sévère.

« Le Hobbit : La désolation de Smaug » est plus noir que le précédent. Et rien à voir avec « Le Seigneur des Anneaux » qui était encore plus sombre du début à la fin du récit. C’est normal car la cible était les adultes. Ici le spectateur recherché est plus jeune. D’où la légèreté de cette histoire.

Le hobbit, Martin Freeman alias Bilbon Sacquet est prodigieusement touchant et crédible. Il est héroïque, naïf et captivant. Smaug le dragon (voix de Benedict Cumberbatch alias Sherlock et complice de Martin Freeman alias Dr Watson dans la série tv Sherlock) est drôle, impressionnant, terrifiant parfois et réaliste. Evangeline Lilly alias Tauriel un des personnages intrus est malgré tout efficace.

Ce deuxième volet est bon. Il y a bien un souhait d’étendre la narration. Ce qui fait bien ressentir les plus de 02 heures 40 minutes. En effet, nous aurions pu nous passer de certaines scènes sans conséquences négatives pour l’ensemble de l’œuvre. Incontestablement, les nouveaux personnages « imposteurs » sont de vraies valeurs ajoutées pour cette aventure car ils se fondent bien dans le décor. Un monde étonnant et bien compliqué sorti tout droit de l’imagination fantastique de J.R.R Tolkien pour le plus grand plaisir des amateurs d’extraordinaire.

Les + :

* La réalisation
* Les décors
* Le récit
* Les effets spéciaux
* Le jeu des acteurs
* Bilbon est excellent
* Le dragon est convainquant

Les – :

* L’introduction des nouveaux personnages “intrus” Tauriel et Legolas (inexistants dans le livre de J.R.R Tolkien)

Thèmes : Adaptation de roman, créatures fantastiques, Diptyque, dragon, films en 3D – en relief, heroïc-fantasy, Magie et magiciens, nains, liliputiens, prequel etc.

Note : *****

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma “Blanche-Neige et le chasseur” Mercredi 13 Juin 2012

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma “Blanche-Neige et le chasseur” Mercredi 13 Juin 2012


Critique Film Cinéma Mercredi 13 Juin 2012

Le remake sombre du célèbre conte Blanche Neige !
BLANCHE-NEIGE ET LE CHASSEUR

Fantastique (02h06min) – Date de sortie : 13/06/2012
De Rupert Sanders
Avec Kristen Stewart, Chris Hemsworth…
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Dans une réécriture du conte des frères Grimm, le chasseur supposé tuer Blanche-Neige dans les bois devient son protecteur et son mentor afin de monter une armée pour reconquérir le royaume, et libérer le peuple du joug de l’impitoyable Reine Ravenna.

Bande-Annonce : BLANCHE-NEIGE ET LE CHASSEUR

Critique Film : BLANCHE-NEIGE ET LE CHASSEUR de Rupert Sanders avec Kristen Stewart, Chris Hemsworth…

Par Franck Olivier DIPPA PRISO

Prochainement

Dans des temps immémoriaux où la magie, les fées et les nains étaient monnaie courante, naquit un jour l’unique enfant d’un bon roi et de son épouse chérie : une fille aux lèvres rouge sang, à la chevelure noire comme l’ébène et à la peau blanche comme neige. Et voilà précisément où l’histoire que vous croyiez connaître prend fin et où la nouvelle adaptation épique et envoutante de ce célèbre conte des frères Grimm débute. Notre héroïne, dont la beauté vient entacher la suprématie de l’orgueilleuse Reine Ravenna et déclencher son courroux, n’a plus rien d’une damoiselle en détresse, et la cruelle marâtre en quête de jeunesse éternelle ignore que sa seule et unique rivale a été formée à l’art de la guerre par le chasseur qu’elle avait elle-même envoyé pour la capturer. Alliant leurs forces, Blanche-Neige et le chasseur vont fomenter une rébellion et lever une armée pour reconquérir le royaume de Tabor et libérer son peuple du joug de l’impitoyable Ravenna.

Les + :

Les – :

Thèmes :Armée, armure, bataille, champ de bataille, conte de fées, corbeau, créatures fantastiques, garde du corps, protéger, protection, gothique, nains, liliputiens, premier film, Royaume, Royauté, Roi et Reine, sorciers, sorcières, sorcellerie etc.

Note : *****

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma “La Cabane dans les bois” Mercredi 02 Mai 2012

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma “La Cabane dans les bois” Mercredi 02 Mai 2012


Critique Film Cinéma Mercredi 02 Mai 2012

Le réalisateur Drew Goddard et le producteur Joss Whedon réinvente le film d’épouvante, d’horreur et le thriller !
Original ! Une belle surprise !
LA CABANE DANS LES BOIS
Epouvante-Horreur (01h35min) – Date de sortie : 02/05/2012
De Drew Goddard
Avec Kristen Connolly, Chris Hemsworth…
Interdit aux moins de 12 ans

Cinq amis partent passer le week-end dans une cabane perdue au fond des bois. Ils n’ont aucune idée du cauchemar qui les y attend, ni de ce que cache vraiment la cabane dans les bois…

Bande-Annonce : LA CABANE DANS LES BOIS

Critique Film : LA CABANE DANS LES BOIS de Drew Goddard
avec Kristen Connolly, Chris Hemsworth…

Par Franck Olivier DIPPA PRISO

Prochainement

Cinq amis partent passer le week-end dans une cabane perdue au fond des bois. Ils n’ont aucune idée du cauchemar qui les y attend, ni de ce que cache vraiment la cabane dans les bois…
Signé par deux maîtres de l’horreur, Joss Whedon et Drew Goddard, voici un film qui réinvente et repousse toutes les conventions du genre. Attendez-vous à découvrir un nouveau niveau de terreur…

Les + :

Les – :

Thèmes : Bande d’amis, bourreau, créatures fantastiques, forêt, gore, Lac, rivière, fleuve, étendue d’eau, machination, massacre, tuerie, peur, piège, séquestration, enfermement, surnaturel, phénomène surnaturel, paranormal, twist ending et fin qui tue etc.

Note : *****

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (3)

Critique Film Cinéma “La Colère des Titans” Mercredi 28 Mars 2012

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma “La Colère des Titans” Mercredi 28 Mars 2012


Critique Film Cinéma Mercredi 28 Mars 2012

Le chapitre 2 du combat de Persée (fils de Zeus, moitié Dieu et moitié homme) contre les titans !
LA COLERE DES TITANS
Aventure (01h39min) – Date de sortie : 28/03/2012
De Jonathan Liebesman
Avec Sam Worthington, Liam Neeson…

Une décennie après sa victoire héroïque sur le monstrueux Kraken, Persée, le demi-dieu fils de Zeus, tente de mener une vie paisible de pêcheur, tout en élevant son fils de dix ans, Hélius. Mais alors que les dieux perdent de leur puissance, les Titans sont sur le point de se libérer…

Bande-Annonce : LA COLERE DES TITANS

Critique Film : LA COLERE DES TITANS de Jonathan Liebesman avec Sam Worthington, Liam Neeson…

Par Franck Olivier DIPPA PRISO

L’opus 2 raconte la suite des aventures de Persée (fils de Zeus, 50% Dieu et 50% Homme) contre les Titans.
En 2010 le remake vide du 1er film (“Le Choc des Titans” (film culte de 1981) n’avait pas remporté un grand succès.
Les effets spéciaux dominaient la narration et la 3D ratée donnait de migraines.
Cependant, la première quête de notre héros était quand même une découverte pour certaines personnes du public et bénéficiait donc d’un effet de curiosité.
Malheureusement, la suite de cette saga est un peu banale.
Le scénario est plat.

Dix ans après avoir vaincu le monstre Kraken, au terme d’une bataille héroïque, Persée, demi-dieu et fils de Zeus, tente de mener une vie paisible dans un village où il est pêcheur et s’occupe, seul, de son fils de dix ans, Hélius.
Mais Persée ne se doute pas que les dieux se sont engagés dans une lutte de pouvoir qui menace son existence tranquille. Affaiblis par le manque de dévotion des hommes, les dieux risquent bien de perdre leur immortalité et de ne plus pouvoir garder le contrôle sur leurs redoutables prisonniers, les Titans, et leur chef cruel, Kronos, père de Zeus, de Hadès et de Poséidon : les trois frères ont détrôné leur père depuis longtemps et l’ont envoyé croupir au plus profond du Tartare, donjon situé dans les entrailles des Enfers.
Désormais, Persée n’a d’autre choix que d’accepter son destin lorsque Hadès et Arès, fils de Zeus, changent de camp et passent un accord avec Kronos pour capturer le roi des dieux. Tandis que les pouvoirs divins de Zeus diminuent, la puissance des Titans, elle, s’accroît, et les forces des ténèbres se déchaînent sur Terre.
Persée fait appel à la reine guerrière Andromède, au fils de Poséidon, le demi-dieu Agénor, et au dieu déchu Héphaïstos pour s’enfoncer dans les Enfers dans le but de libérer Zeus, de vaincre les Titans et de sauver l’humanité…

Le demi-dieu Persée alias Sam Worthington et ses nouveaux compagnons d’armes doivent aller sous terre (en enfer) afin de sauver Zeus ainsi que la terre d’une destruction certaine.

Ce 2ème long-métrage a corrigé beaucoup de choses.
Les effets spéciaux sont encore meilleurs et l’histoire est bien adaptée à la 3D.
Les batailles sont étonnantes, le final est épatant, les intentions et les scènes éclatantes (le labyrinthe du Tartare est extraordinaire).

Le défaut principal de ce projet est l’excès d’action et le peu de matière. Le scénario est assez brouillon.
Les multiples changements de positions sont invraisemblables et les conversations lourdes sont également des problèmes notables.
Il n’y a pas vraiment d’évolution des personnages, et pour ceux qui sont intéressants, ils sont éliminés avant leur développement.
En ce qui concerne les interprétations, elles sont justes convenables. Arès alias Edgar Ramirez joue bien le fou de rage et Héphaïstos alias Bill Nighy est excellent.
Persée alias Sam Worthington, Zeus alias Liam Neeson, Hadès alias Ralph Fiennes, et Andromède alias Rosamund Pike sont fades.

Jonathan Liebesman (“Battle : Los Angeles”) assure à la mise en scène. Techniquement, il est équipé et ça se voit mais ça la sauce ne prend pas.
Cette récréation cinématographique hollywoodienne est en dessous de ce qu’il y a eu de bien récemment (“Hunger Games”, “John Carter”). C’est toujours triste de régressé après des exemples comme “300”, “Thor”…

Les + :

* Les effets spéciaux, les décors et les costumes sont appréciables
* La 3D est assez au point

Les – :

* Le scénario et les personnages et les acteurs sont sans consistance
* L’histoire est régulièrement répétitive

Les thèmes : Bataille, champ de bataille, blockbusters, superproductions US, Combat, Bagarre, Castagne, créatures fantastiques, Dieu, Déesse, films en 3D – en relief, guerrier, mythologie grecque et grèce antique, relation père, fils, suite, sequel etc.

Note : *****

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (2)

Critique Film Cinéma “Présumé Coupable” Mercredi 07 Septembre 2011

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma “Présumé Coupable” Mercredi 07 Septembre 2011


Critique Film Cinéma Mercredi 07 Septembre 2011

L’enfer de l’erreur judiciaire !
PRESUME COUPABLE
Drame (01h42min) – Date de sortie : 07/09/2011
De Vincent Garenq
Avec Philippe Torreton, Wladimir Yordanoff…
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Le calvaire d’Alain Marécaux, l'”huissier” de l’affaire d’Outreau, arrêté en 2001 ainsi que sa femme et 12 autres personnes pour d’horribles actes de pédophilie qu’ils n’ont jamais commis…

Bande-Annonce : PRESUME COUPABLE

Suite à un problème, la critique du film cinéma “Présumé Coupable” est en relecture.
Veuillez nous en excuser.
Merci !

Après “Romanzo Criminale” voici le nouveau retour cinématographique gangster et explosif de Michele Placido !
L’ANGE DU MAL
Drame (01h51min) – Date de sortie : 07/09/2011
De Michele Placido
Avec Kim Rossi Stuart, Filippo Timi…
Interdit aux moins de 12 ans

Un premier crime à l’âge de 9 ans, une réputation d’envergure à 27 ans. Le gangster Renato Vallanzasca défraie la chronique en Italie. Son charme et son humour gagnent le cœur de la plupart des Italiens, malgré les violences commises par son gang.

Bande-Annonce : L’ANGE DU MAL

Si vous braquez une banque penserez-vous à vous planquer dans un commissariat de police ? Non ! Eux, oui !
LA PLANQUE
Action (01h29min) – Date de sortie : 07/09/2011
De Akim Isker
Avec Jalil Naciri, Gilles Bellomi…

Kiko, Gilles et Pera braquent une banque et s’enfuient avec 45 millions d’euros répartis dans trois sacs Vuitton. En sortant, ils découvrent avec stupéfaction que Titi, le chauffeur du gang, et sa Fiat Panda ont disparu.

Bande-Annonce : LA PLANQUE

Une relation charnelle sans sentiments et surtout sans engagement (le mariage) est-elle vraiment constructive ?
SEXE ENTRE AMIS
Comédie (01h49min) – Date de sortie : 07/09/2011
De Will Gluck
Avec Justin Timberlake, Mila Kunis…

Deux amis qui entretiennent une relation purement physique voient les sentiments se mêler à leur histoire.

Bande-Annonce vost : SEXE ENTRE AMIS

Le voyage médiéval et comique de son altesse est très grossier !
VOTRE MAJESTE
Comédie (01h42min) – Date de sortie : 07/09/2011
De David Gordon Green
Avec Danny McBride, James Franco…

Le Prince Thadeous, arrogant et paresseux, doit effectuer une quête pour sauver son royaume avec l’aide de son frère Fabious, héritier présomptif. Ils doivent sauver la fiancée de Fabious, la Belladone enlevée par le méchant magicien Leezar.

Bande-Annonce : VOTRE MAJESTE

Chronique sur un Pape désorienté mais très humain !
HABEMUS PAPAM
Comédie Dramatique (01h42min) – Date de sortie : 07/09/2011
De Nanni Moretti
Avec Michel Piccoli, Nanni Moretti…

Tout juste élu, un Pape est en proie au doute… Il décide alors de suivre une psychothérapie afin de lutter contre son profond malaise.

Bande-Annonce : HABEMUS PAPAM

La grande question du film cinéma film “Carré Blanc” est : A quel point notre société nous contrôle t-elle ?
CARRE BLANC
Drame (01h17min) – Date de sortie : 07/09/2011
De Jean-Baptiste Leonetti
Avec Sami Bouajila, Julie Gayet…
Interdit aux moins de 16 ans

Dans un monde déshumanisé, Philippe et Marie, deux orphelins, grandissent ensemble.
20 ans plus tard, ils sont mariés. Philippe est un cadre froid et implacable. Marie assiste impuissante à ce qu’ils sont devenus l’un pour l’autre : des étrangers…

Bande-Annonce : CARRE BLANC

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

CINEBOOSTER TV

CINEBOOSTER RADIO

Cinebooster – audio

janvier 2019
L M M J V S D
« Déc    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

CINEBOOSTER RADIO