Tag Archive | "Drame"

Critique Film Cinéma : “Les Heures Sombres” – Mercredi 03 Janvier 2018

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Les Heures Sombres” – Mercredi 03 Janvier 2018


Critique Film Cinéma Mercredi 03 Janvier 2018

Le biopic sur le leader et premier ministre anglais qui a fait face à l’exterminateur nazi Adolf Hitler : Sir Winston Churchill !
LES HEURES SOMBRES
Biopic, Historique, Drame (02h066min) – Date de sortie : 03/01/2018
De Joe Wright
Avec Gary Oldman, Kristin Scott Thomas, Ben Mendelsohn…
Britannique

Homme politique brillant et plein d’esprit, Winston Churchill est un des piliers du Parlement du Royaume-Uni, mais à 65 ans déjà, il est un candidat improbable au poste de Premier Ministre. Il y est cependant nommé d’urgence le 10 mai 1940, après la démission de Neville Chamberlain, et dans un contexte européen dramatique marqué par les défaites successives des Alliés face aux troupes nazies et par l’armée britannique dans l’incapacité d’être évacuée de Dunkerque.
Alors que plane la menace d’une invasion du Royaume- Uni par Hitler et que 200 000 soldats britanniques sont piégés à Dunkerque, Churchill découvre que son propre parti complote contre lui et que même son roi, George VI, se montre fort sceptique quant à son aptitude à assurer la lourde tâche qui lui incombe. Churchill doit prendre une décision fatidique : négocier un traité de paix avec l’Allemagne nazie et épargner à ce terrible prix le peuple britannique ou mobiliser le pays et se battre envers et contre tout.
Avec le soutien de Clémentine, celle qu’il a épousée 31 ans auparavant, il se tourne vers le peuple britannique pour trouver la force de tenir et de se battre pour défendre les idéaux de son pays, sa liberté et son indépendance. Avec le pouvoir des mots comme ultime recours, et avec l’aide de son infatigable secrétaire, Winston Churchill doit composer et prononcer les discours qui rallieront son pays. Traversant, comme l’Europe entière, ses heures les plus sombres, il est en marche pour changer à jamais le cours de l’Histoire.


Bande-Annonce : LES HEURES SOMBRES



Critique Film : LES HEURES SOMBRES de Joe Wright avec Gary Oldman, Kristin Scott Thomas, Ben Mendelsohn…

Par Franck DIPPA PRISO

Londres, mai 1940. Winston Churchill, qui vient d’être désigné pour remplacer le premier ministre, fait face à un important dilemme : négocier un traité de paix avec l’Allemagne nazie ou se tenir debout et défendre ses idéaux et la liberté de la nation. Alors que les Allemands traversent l’Europe à grande vitesse et que la menace d’invasion est imminente, Churchill, qui se retrouve isolé, doit faire face à son heure la plus sombre. Il devra trouver la force de rallier une nation et tenter de changer le cours de l’histoire du monde.

Bientôt la critique du film “LES HEURES SOMBRES” !

Les + :

Les – :

Mots clés, Tags, Thèmes : Biopic, Biographie, Biographie romancée, Anglais et Angleterre, Ambiance 40’s, Années 40, Intrigues politiques, Londres, Ministre, Personnalités politiques, Politique, Politicien, Seconde guerre mondiale, Jeunes adultes, Winston Churchill, Se cultiver, Psychologies etc.

Note : (/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Tout l’Argent du Monde” – Mercredi 27 Décembre 2017

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Tout l’Argent du Monde” – Mercredi 27 Décembre 2017


Critique Film Cinéma Mercredi 27 Décembre 2017

Le malheur de l’argent !
TOUT L’ARGENT DU MONDE
Thriller, Drame (02h15min) – Date de sortie : 27/12/2017
De Ridley Scott
Avec Mark Wahlberg, Michelle Williams, Christopher Plummer, Romain Duris…
Américain

Rome, 1973. Des hommes masqués kidnappent Paul, le petit-fils de Jean Paul Getty, un magnat du pétrole connu pour son avarice, mais aussi l’homme le plus riche du monde. Pour le milliardaire, l’enlèvement de son petit-fils préféré n’est pas une raison suffisante pour qu’il se sépare d’une partie de sa fortune.
Gail, la mère de Paul, femme forte et dévouée, va tout faire pour obtenir la libération de son fils. Elle s’allie à Fletcher Chace, le mystérieux chef de la sécurité du milliardaire et tous deux se lancent dans une course contre la montre face à des ravisseurs déterminés, instables et brutaux.


Bande-Annonce : TOUT L’ARGENT DU MONDE



Critique Film : TOUT L’ARGENT DU MONDE de Ridley Scott avec Mark Wahlberg, Michelle Williams, Christopher Plummer…

Par Franck DIPPA PRISO

Rome, 1973. Des hommes masqués kidnappent Paul, le petit-fils de J. Paul Getty, un magnat du pétrole connu pour son avarice, mais aussi l’homme le plus riche du monde. Pour le milliardaire, l’enlèvement de son petit-fils préféré n’est pas une raison suffisante pour qu’il se sépare d’une partie de sa fortune. Gail, la mère de Paul, femme forte et dévouée, va tout faire pour obtenir la libération de son fils. Elle s’allie à Fletcher Chace, le mystérieux chef de la sécurité du milliardaire et tous deux se lancent dans une course contre la montre face à des ravisseurs déterminés, instables et brutaux.

Bientôt la critique du film “TOUT L’ARGENT DU MONDE” !

Les + :

Les – :

Mots clés, Tags, Thèmes : Rançon, Enlèvement et kidnapping, Avare, Avarisme, Famille, Relation familiale, Course contre la montre, Ambiance 70’s – années 70, Suspense, Argent, Italie, Italien, Millionnaire, Milliardaire, Rome, Jeunes adultes, Adrénaline etc.

Note : (/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Bienvenue à Suburbicon” – Mercredi 06 Décembre 2017

Tags: , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Bienvenue à Suburbicon” – Mercredi 06 Décembre 2017


Critique Film Cinéma Mercredi 06 Décembre 2017

Banlieue chic OKLM (au calme ! : expression des jeunes) mais en colère !
BIENVENUE A SUBURBICON
Policier, Comédie, (01h44min) – Date de sortie : 06/12/2017
De George Clooney
Avec Matt Damon, Julianne Moore, Noah Jupe…
Américain

Interdit aux moins de 12 ans

Suburbicon est une paisible petite ville résidentielle aux maisons abordables et aux pelouses impeccablement entretenues, l’endroit parfait pour une vie de famille. Durant l’été 1959, tous les résidents semblent vivre leur rêve américain dans cette parcelle de paradis. Pourtant, sous cette apparente tranquillité, entre les murs de ces pavillons, se cache une réalité tout autre faite de mensonge, de trahison, de duperie et de violence… Bienvenue à Suburbicon.


Bande-Annonce : BIENVENUE A SUBURBICON



Critique Film : BIENVENUE A SUBURBICON de George Clooney avec Matt Damon, Julianne Moore, Noah Jupe…

Par Franck DIPPA PRISO

Dans les années 50, Gardner mène une existence paisible avec sa femme et son fils Nicky au coeur d’une banlieue dorée du nom de Suburbicon. Quand une famille d’Afro-Américains s’installe dans le quartier, les choses commencent à déraper. Deux cambrioleurs s’invitent dans la maison de Gardner et malmènent tous les membres de sa famille. Malheureusement, sa femme ne survit pas aux attaques brutales des maraudeurs. Margaret, la soeur de la défunte, s’installe alors chez Gardner afin d’assurer une présence féminine et maternelle à Nicky. Mais, l’enfant comprend vite que les choses ne tournent pas rond au sein de la maisonnée.

Le film “Bienvenue à Suburbicon” a l’ADN des frères Cohen sans vraiment être d’eux. Comment ? Simplement, parce que c’est les auteurs du projet et que c’est George Clooney le réalisateur. Sa réalisation est trop politiquement correct. Est-il vraiment en harmonie avec les scénaristes ? C’est flou et pas facile à dire… Cette critique noire sociale et comique semble lourde et ne va pas droit au but pendant 1h44.

Le déroulement de l’histoire ne nous étonne quasiment pas. Après 30 minutes, c’est un jeu d’enfant de deviner ce qui va se passer dans ce récit complètement loufoque. On peut croire dur comme fer, que les frères Cohen ici à l’écriture vont nous proposer un retournement de situation, mais non. Jusqu’à la fin rien d’éclatant ne se passe. Les inepties de certaines scènes deviennent même normal à force de subir cette catastrophe cinématographique. Au final, on se désintéresse de cette œuvre qui aurait pu être un bijou de mise en scène.

La thématique du racisme est aussi présente (une famille noire arrive dans la communauté et subit une persécution sans nom des habitants xénophobes). De toute évidence, les scénaristes souhaitent que les spectateurs interprètent les scènes, les situations et les leçons qui vont avec. Il y a pas vraiment d’orientations précises de leurs part. C’est troublant. C’est comme s’il manque une pièce au puzzle ici.

La réalisation de George Clooney est lisse et lente. Elle aurait pu relever la production qui n’est pas à la hauteur d’une histoire de Etan et Joël Cohen. George Clooney est très bon acteur mais sur ce projet, il doit sérieusement se remettre en question en tant que cinéaste (rappel du navet “Monuments Men”).

Le comédien Matt Damon est toujours égal à lui même. Il est bon ! Il est inquiétant, adroit et crédible en père de famille psychologiquement instable qui fait peur.

Le long-métrage “Bienvenue à Suburbicon” pouvait devenir un classique si les frères Cohen (ici auteurs) prenaient aussi la responsabilité de la réalisation. Ce n’est pas le seul point faible de l’œuvre mais ils allaient certainement limiter la casse…

Les + :

* Ecriture des frères Cohen

Les – :

* Réalisation faible, maladroite et sans personnalité

Mots clés, Tags, Thèmes : Drame, Policier, Comédie, Racisme, Xénophobie, Banlieue chic, Pression social etc.

Note : ** (2/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Dieu n’est pas Mort” – Mercredi 20 Septembre 2017

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Dieu n’est pas Mort” – Mercredi 20 Septembre 2017


Critique Film Cinéma Mercredi 20 Septembre 2017

Et si vous remettiez en question votre Foi en DIEU ?
DIEU N’EST PAS MORT
Drame, Spirituel, Chrétien (01h53min) – Date de sortie : 20/09/2017
De Harold Cronk
Avec Shane Harper, Kevin Sorbo, David A.R. White…
Américain

Le professeur de philosophie Radisson, citant de nombreux grands auteurs, demande à ses étudiants d’attester par écrit que Dieu est mort. L’un d’entre eux, Josh, s’y refuse. Son professeur le met alors au défi de prouver le contraire à lui et à ses camarades. Un défi qui ne sera pas sans conséquences…


Bande-Annonce : DIEU N’EST PAS MORT



Critique Film : DIEU N’EST PAS MORT de Harold Cronk avec Shane Harper, Kevin Sorbo, David A.R. White…

Par Franck DIPPA PRISO

Le professeur de philosophie Radisson, citant de nombreux grands auteurs, demande à ses étudiants d’attester par écrit que Dieu est mort. L’un d’entre eux, Josh, s’y refuse. Son professeur le met alors au défi de prouver le contraire à lui et à ses camarades. Un défi qui ne sera pas sans conséquences…

Les + :

Les – :

Mots clés, Tags, Thèmes : Foi, Chrétien, Jésus-Christ, Evangile, Evangélisation, Salut, Vérité, Mensonge, Repentance, Interrogation, Religion, Rejet de DIEU, Perdition, Péché, Elève, Ecolier, Etudiant, Ecole, Collège, Lycée, Salle de cours, Philosophe, Philosophie, Professeur, Enseignant, Relation élève, professeur, Parents, Psychologies etc.

Note : **** (4/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Passengers” – Mercredi 28 Décembre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Passengers” – Mercredi 28 Décembre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 28 Décembre 2016

Quel potentiel et quel gâchis pour ce film S-F ! Si vous avez mieux à faire n’embarquez surtout pas !
PASSENGERS
Science-Fiction, Romance, Action, (01h57min) – Date de sortie : 28/12/2016
De Morten Tyldum
Avec Jennifer Lawrence, Chris Pratt, Michael Sheen…
Américain

Alors que 5000 passagers endormis pour longtemps voyagent dans l’espace vers une nouvelle planète, deux d’entre eux sont accidentellement tirés de leur sommeil artificiel 90 ans trop tôt. Jim et Aurora doivent désormais accepter l’idée de passer le reste de leur existence à bord du vaisseau spatial. Alors qu’ils éprouvent peu à peu une indéniable attirance, ils découvrent que le vaisseau court un grave danger. La vie des milliers de passagers endormis est entre leurs mains…


Bande-Annonce : PASSENGERS

Critique Film : PASSENGERS de Morten Tyldum avec Jennifer Lawrence, Chris Pratt, Michael Sheen…

Par Franck DIPPA PRISO

Jim Preston s’est engagé dans un voyage intergalactique à bord du Starship Avalon vers une nouvelle planète à coloniser. Suite à un problème avec son module d’hibernation, le mécanicien se réveille 90 ans trop tôt. Après un an à errer dans le vaisseau, seul, avec personne à qui parler, Jim décide de réveiller un autre passager, une jeune journaliste et auteure du nom d’Aurora. Les deux voyageurs mènent une existence paisible jusqu’à ce qu’ils découvrent que le vaisseau est en danger, tout comme les 5000 autres passagers endormis à bord. Jim et Aurora devront donc trouver un moyen pour empêcher l’anéantissement du Starship Avalon.

Le film cinéma “Passengers” est un gâchis monumental. Après le visionnage de ce métrage, on a qu’une seule idée en tête : les comédiens ont du talent, le décor et les effets spéciaux sont exceptionnels alors pourquoi une telle déception et un tel gaspillage de bonnes idées, de bons concepts très mal exploités.

Au lieu de nous proposer un projet de science-fiction de suspense et d’action, nous avons droit à un mélodrame amoureux interminable et fade (sur leur potentiel bonheur) de la part du scénariste Jon Spaihts (“Prometheus et Doctor Strange” qui étaient plutôt bien). Il y a clairement tromperie sur la marchandise. La bande-annonce nous promettait une aventure chaude et alléchante (un vaisseau spatial transportant beaucoup d’humains sur une nouvelle planète etc.).

Les acteurs vedettes Jennifer Lawrence alias Aurora Lane et Chris Pratt alias Jim Preston font bien leur travail. Le problème ne vient pas d’eux mais de la production en manque total d’inspiration. Avec leur plastique irréprochable, ils donnent le meilleur d’eux mêmes mais sans succès. La profondeur et l’émotion ne sont pas au rendez-vous.

Le récit selon lequel un homme cryogénisé dans un vaisseau spatial qui s’éveille 90 ans trop tôt et par peur de la solitude et pur égoïsme réveille également une femme embarquée pour le même voyage laissait entrevoir de multiples possibilités intéressantes alors pourquoi nous donne-t-on un drame à l’eau de rose ennuyeux et attendu ? A quel moment un boulon essentiel a sauté dans la machine hollywoodienne ? Le son ne sauve pas les meubles bien au contraire. Il enfonce bien le clou avec des airs mélancoliques et romantiques à souhait. C’est consternant.

On peut évoquer aussi l’intrigue des pannes mécaniques qui stimulent un peu le spectateur mais une fois encore les sentiments mielleux viennent saboter les rares moments forts de l’œuvre.
Les autres points positifs qui tentent de tirer vers le haut le long-métrage sont : le décor magnifique et les effets spéciaux d’une qualité exceptionnelle.
Cependant, cela ne suffit pas. Un film ne doit pas juste être beau mais il doit surtout être bon (le public paye pour la qualité pas pour la quantité d’artifices).

Le long-métrage “Passengers” est un mirage de l’espace, un astre sombre, un leurre identifié, une déception intergalactique, un conte de fée spatial raté …
Seuls les bons acteurs et les images splendides essayent de nous faire oublier que nous sommes plongés dans un vide sidéral d’inspiration. Et ce n’est pas gagné…

Les + :

* Les acteurs sont bons
* Le décor et les effets spéciaux sont excellents

Les – :

* Le scénario faible
* La mise en scène, la musique etc. attendus

Mots clés, Tags, Thèmes : Voyage spatial, Vaisseau spatial, Cryogénisation, Cryogénisé, Cryogénisés, Cryogéniser, Panne de vaisseau spatial, Panne dans l’espace, Panne de vaisseau spatial dans l’espace, Aventure, Expédition, Survie, Science-Fiction, S-F, Romance, Romantique, Drame etc.

Note : ** (2/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Sully” – Mercredi 30 Novembre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Sully” – Mercredi 30 Novembre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 30 Novembre 2016

Tom Hanks en pilote sauveur se crashe encore ! D’après une histoire vraie !
SULLY
Biopic, Drame (01h36min) – Date de sortie : 30/11/2016
De Clint Eastwood
Avec Tom Hanks, Aaron Eckhart, Laura Linney…
Américain

L’histoire vraie du pilote d’US Airways qui sauva ses passagers en amerrissant sur l’Hudson en 2009.
Le 15 janvier 2009, le monde a assisté au “miracle sur l’Hudson” accompli par le commandant “Sully” Sullenberger : en effet, celui-ci a réussi à poser son appareil sur les eaux glacées du fleuve Hudson, sauvant ainsi la vie des 155 passagers à bord. Cependant, alors que Sully était salué par l’opinion publique et les médias pour son exploit inédit dans l’histoire de l’aviation, une enquête a été ouverte, menaçant de détruire sa réputation et sa carrière.


Bande-Annonce : SULLY

Critique Film : SULLY de Clint Eastwood avec Tom Hanks, Aaron Eckhart, Laura Linney..

Par Franck DIPPA PRISO

Le 15 janvier 2009, un avion comportant 155 passagers s’enlise dans la rivière Hudson près de New York, ne faisant aucune victime. Considérés comme des héros, le pilote Chesley « Sully » Sullenberger et son copilote Jeft Skiles désenchantent rapidement lorsqu’une enquête remet en doute leur décision d’avoir atterri sur l’eau. Selon les données de plusieurs simulateurs de vols, ils auraient eu le temps de revenir indemnes à l’un des aéroports environnants. Harcelé par les médias, questionné par son épouse encore fébrile, Sully qui pilote depuis plus de 40 ans se met à remonter le fil des événements.

Les + :

*

Les – :

*

Mots clés, Tags, Thèmes : Biopic, Biographie, Biographie romancée, Portrait d’homme, New York, Avion, Aviateur, Pilote, Lac, Rivière, Fleuve, Etendue d’eau, Crash d’avion, Jeunes adultes, Etats-Unis, Adrénaline, Psychologies etc.

Note : *** (3/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

CINEBOOSTER TV

CINEBOOSTER RADIO

Cinebooster – audio

février 2018
L M M J V S D
« Jan    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728  

CINEBOOSTER RADIO