Tag Archive | "Frissons"

Critique Film Cinéma : “Overlord” – Mercredi 21 Novembre 2018

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Overlord” – Mercredi 21 Novembre 2018


Critique Film Cinéma Mercredi 21 Novembre 2018

La face cachée démonique des Nazis !
OVERLORD
Epouvante-Horreur, Action, Guerre (01h50min) – Date de sortie : 21/11/2018
De Julius Avery
Avec Jovan Adepo, Wyatt Russell, Pilou Asbæk…
Américain

Interdit aux moins de 16 ans

À la veille du débarquement, un groupe de parachutistes est largué en France occupée. Alors qu’ils luttent pour accomplir ce qui ressemble à une mission impossible, ils tombent sur un laboratoire secret dans lequel sont menées des expériences surnaturelles, aussi étranges que terrifiantes.
La guerre fait rage en Europe. Les jeunes hommes américains sont mobilisés pour se rendre dans le feu de l’action et faire leur devoir. Boyce fait partie d’une équipe qui a pour mission de trouver un émetteur nazi dans une église française et le détruire. Arrivé sur les lieux, le commando rencontre Chloé, une jeune villageoise française qui accepte de les aider. Après s’être introduit dans l’église, Boyce découvre un soldat ennemi pas comme les autres. Ce dernier semble en effet atteint d’une mutation. L’équipe de soldats découvre finalement un laboratoire nazi dans le sous-sol de la bâtisse, qui contient une injection capable de modifier l’ADN de ceux à qui l’on en donne. Leur mission, qui était déjà périlleuse, se change tout à coup en une mission suicide.


Bande-Annonce : OVERLORD

Critique Film Cinéma : OVERLORD de Julius Avery avec Jovan Adepo, Wyatt Russell, Pilou Asbæk…

Par Franck DIPPA PRISO

Normandie, juin 1944. La veille du débarquement allié, un commando de parachutistes américains reçoit pour mission de détruire une tour de transmission posée au sommet de l’église d’un village sous occupation allemande. Attaqués en plein ciel, les militaires doivent rapidement sauter de leur avion en flamme.
Il s’agit d’un éprouvant baptême du feu pour le soldat Boyd, jeune Afro-Américain pacifiste. Seuls ce dernier et quatre autres membres du commando survivent. Sous la direction du caporal Ford, le petit groupe parvient au village, où il trouve refuge chez Chloé, résistante et contrebandière française qui vit avec son petit frère et sa tante. Enfermée dans sa chambre, cette dernière est sévèrement mutilée, victime d’expériences cruelles menées par un médecin nazi dans l’église transformée en laboratoire. En interrogeant un officier SS, capturé alors qu’il s’apprêtait à violer Chloé, Ford et Boyd apprennent que le médecin travaille à la mise au point d’un sérum capable de transformer un humain en un guerrier surpuissant.

Le film cinéma « Overlord » est une production de J.J. Abrams (« Super 8 », « Star Trek » etc.). C’est un drame de guerre et d’horreur n’a pas de fondations historiques solides. Néanmoins, l’équilibre vient de la réalisation solide et remontée de Julius Avery (« Son of Gun »). L’excellente scène aérienne d’ouverture immersive joue avec les nerfs et les émotions du spectateur et nous fait penser à une version courte du film « Il faut sauver le soldat Ryan ». Ici les scénaristes de « Captain Phillips » Billy Ray et « The Revenant » Mark L. Smith nous proposent un spectacle efficient qui reste dans sa catégorie assumée de série B. Par contre, la violence est trop présente, cruelle, perverse et barbare afin de montrer les effets négatifs de la guerre et le sens morale des deux camps.
Pilou Asbaek alias Wafner est le SS diabolique à souhait qui s’oppose au combatif Jovan Adepo alias Boyce. Détail subtil pour terminer : On peut remarquer que le titre du film « Overlord » a un double sens. C’est le nom de code de l’opération alliée en Normandie et le projet des chercheurs nazis pour remplacer Dieu. C’est un bon divertissement mais le côté sanglant, démoniaque et très violent peut en décourager plus d’un.

Les + :

* Réalisation robuste et tendue

* Divertissement efficace et statut de série B assumé

Les – :

* Manque de profondeur et de rigueur historique

* Surexploitation de la violence souvent sadique

Mots clés, Tags, Thèmes : Soldat / Militaire, Armée, Nazisme / Fascisme, Expérience scientifique / Chercheur Scientifique, Surnaturel / Phénomène surnaturel / Paranormal, Ambiance 40’s – Années 40, Peur, France, Occupation allemande, Guerre, Frissons etc.

Note : *** (3/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Films au Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “L’Expérience Interdite – Flatliners” – Mercredi 22 Novembre 2017

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “L’Expérience Interdite – Flatliners” – Mercredi 22 Novembre 2017


Critique Film Cinéma Mercredi 22 Novembre 2017

Alors, il y a quoi après la mort ?
L’EXPERIENCE INTERDITE – FLATLINERS
Thriller, Science-Fiction (01h50min) – Date de sortie : 22/11/2017
De Niels Arden Oplev
Avec Ellen Page, Diego Luna, Nina Dobrev…
Américain

Interdit aux moins de 12 ans

Pour découvrir ce qui se passe après la mort, cinq étudiants en médecine se lancent dans une expérience aussi audacieuse que dangereuse. Sur eux-mêmes, volontairement, ils provoquent des arrêts cardiaques pendant de courtes périodes afin de vivre des expériences de mort imminente. En poussant le processus de plus en plus loin, ils vont devoir affronter non seulement leur part d’ombre et leur passé, mais plus effrayant encore, les phénomènes paranormaux liés au fait qu’ils sont revenus de l’au-delà…


Bande-Annonce : L’EXPERIENCE INTERDITE – FLATLINERS



Critique Film : L’EXPERIENCE INTERDITE – FLATLINERS de Niels Arden Oplev avec Ellen Page, Diego Luna, Nina Dobrev…

Par Franck DIPPA PRISO

Pour découvrir ce qui se passe après la mort, cinq étudiants en médecine se lancent dans une expérience aussi audacieuse que dangereuse. Sur eux-mêmes, volontairement, ils provoquent des arrêts cardiaques pendant de courtes périodes afin de vivre des expériences de mort imminente. En poussant le processus de plus en plus loin, ils vont devoir affronter non seulement leur part d’ombre et leur passé, mais plus effrayant encore, les phénomènes paranormaux liés au fait qu’ils sont revenus de l’au-delà…

Le cinéma Hollywoodien a surement déjà exploré votre imagination ou votre vision (représentation d’anges ailés, des lieux célestes ou même des retrouvailles avec de la famille ou des amis morts) en ce qui concerne la vie après mort (le paradis et l’enfer). Les exemples sont nombreux : “La Vie est Belle” de Frank Capra en 1946, “Le Ciel peut attendre” de Warren Beatty en 1978, “Sixième Sens” de M. Night Shyamalan en 1999 etc.

En ce moment, le dernier film qui explore ce sujet c’est “L’Expérience interdite – Flatliners” de Niels Arden Oplev (“Millenium”) une reprise du réalisateur Joel SCHUMACHER de 1990. A la production Michael Douglas pour la deuxième fois (il était déjà le producteur de l’original). L’histoire est similaire. Des étudiants en médecine essaye d’expérimenter une situation de décès imminent afin de renter dans un état de mort clinique pour se rendre dans l’au-delà et en revenir.

Selon le réalisateur Arden Oplev “La mort est le dernier grand inconnu. C’est comme les profondeurs de l’océan ou de l’espace. Dans ce projet le doigt est mis sur les angoisses psychologiques des personnages. C’est une métaphore pour les solutions de facilité auxquels des jeunes pourraient être tentés d’avoir recours. La concurrence est tellement rude de nos jours pour avoir un métier, c’est tellement plus dur qu’il y a 27 ans que les jeunes maintenant doivent prendre plein de trucs pour rester éveillés et étudier pendant 12 heures. Ils veulent tous prendre un raccourci et prendre une pilule magique qui rendra leur vie géniale. Et tout d’un coup vous réalisez que c’était super sympa, c’était génial, mais maintenant il y a un prix à payer pour ça, et vous ne l’aviez pas vu venir”.
Le prix à payer : Les étudiants vivre des phénomènes paranormaux qui les replongent dans leur passé face à des actes importants et forts regrettables.

Pour avoir un réalisme cinématographique correct, le cinéaste a fait appel à des experts médicaux (neurochirurgiens, radiologues et infirmiers).
Les diagnostiques médicaux sont crédibles et les comédiens ont appris à faire des injections comme de vrais médecins ou infirmiers.
Cette nouvelle version propose des scènes de tensions psychologiques plus intenses par rapport à l’ancien film car la nouvelle génération de spectateurs est habituée à être plus secouée devant les grands écrans.

Le film “L’Expérience interdite – Flatliners” est stérile. C’est un examen impersonnel sur la culpabilité et le pardon. Le créateur de 56 ans Niels Arden Oplev (“Dead Man Down”) affirme qu’il offre une réinterprétation pas un remake. Mais il semble moins à la hauteur dans cette thématique et les interprètes défendent avec beaucoup d’ardeur des personnages peu travaillés. Au final ne faut-il pas croire simplement qu’il y a une vie après la mort ? Et qu’il faut attendre cette mort inévitable pour le découvrir ? Plusieurs sources spirituelles comme la Bible parle de l’au-delà. C’est peut-être un recueil de réponses pour nous. Pourquoi l’Homme veut-il tout savoir ? Nous devons aussi accepter nos limites et la part de mystère qu’il y a chez nous et dans l’univers.

Les + :

* Actes médicaux crédibles
* Plus d’intensité dans ce film par rapport au 1er

Les – :

* Thématique surnaturelle de l’au-delà difficile pour le réalisateur (ce n’est pas vraiment sa spécialité)

Mots clés, Tags, Thèmes : Remake, Elève, Ecolier, Etudiant, Expérience de mort imminente, Hôpitaux, Médecins, Cabinet médical, Expérience Scientifique, Chercheur scientifique, Mort, Mystère, Frissons, Mystère, Jeunes adultes etc.

Note : ** (2/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

CINEBOOSTER TV

CINEBOOSTER RADIO

Cinebooster – audio

juillet 2019
L M M J V S D
« Jan    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

CINEBOOSTER RADIO