Tag Archive | "Historique"

Critique Film Cinéma : “Les Heures Sombres” – Mercredi 03 Janvier 2018

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Les Heures Sombres” – Mercredi 03 Janvier 2018


Critique Film Cinéma Mercredi 03 Janvier 2018

Le biopic sur le leader et premier ministre anglais qui a fait face à l’exterminateur nazi Adolf Hitler : Sir Winston Churchill !
LES HEURES SOMBRES
Biopic, Historique, Drame (02h066min) – Date de sortie : 03/01/2018
De Joe Wright
Avec Gary Oldman, Kristin Scott Thomas, Ben Mendelsohn…
Britannique

Homme politique brillant et plein d’esprit, Winston Churchill est un des piliers du Parlement du Royaume-Uni, mais à 65 ans déjà, il est un candidat improbable au poste de Premier Ministre. Il y est cependant nommé d’urgence le 10 mai 1940, après la démission de Neville Chamberlain, et dans un contexte européen dramatique marqué par les défaites successives des Alliés face aux troupes nazies et par l’armée britannique dans l’incapacité d’être évacuée de Dunkerque.
Alors que plane la menace d’une invasion du Royaume- Uni par Hitler et que 200 000 soldats britanniques sont piégés à Dunkerque, Churchill découvre que son propre parti complote contre lui et que même son roi, George VI, se montre fort sceptique quant à son aptitude à assurer la lourde tâche qui lui incombe. Churchill doit prendre une décision fatidique : négocier un traité de paix avec l’Allemagne nazie et épargner à ce terrible prix le peuple britannique ou mobiliser le pays et se battre envers et contre tout.
Avec le soutien de Clémentine, celle qu’il a épousée 31 ans auparavant, il se tourne vers le peuple britannique pour trouver la force de tenir et de se battre pour défendre les idéaux de son pays, sa liberté et son indépendance. Avec le pouvoir des mots comme ultime recours, et avec l’aide de son infatigable secrétaire, Winston Churchill doit composer et prononcer les discours qui rallieront son pays. Traversant, comme l’Europe entière, ses heures les plus sombres, il est en marche pour changer à jamais le cours de l’Histoire.


Bande-Annonce : LES HEURES SOMBRES



Critique Film : LES HEURES SOMBRES de Joe Wright avec Gary Oldman, Kristin Scott Thomas, Ben Mendelsohn…

Par Franck DIPPA PRISO

Londres, mai 1940. Winston Churchill, qui vient d’être désigné pour remplacer le premier ministre, fait face à un important dilemme : négocier un traité de paix avec l’Allemagne nazie ou se tenir debout et défendre ses idéaux et la liberté de la nation. Alors que les Allemands traversent l’Europe à grande vitesse et que la menace d’invasion est imminente, Churchill, qui se retrouve isolé, doit faire face à son heure la plus sombre. Il devra trouver la force de rallier une nation et tenter de changer le cours de l’histoire du monde.

Bientôt la critique du film “LES HEURES SOMBRES” !

Les + :

Les – :

Mots clés, Tags, Thèmes : Biopic, Biographie, Biographie romancée, Anglais et Angleterre, Ambiance 40’s, Années 40, Intrigues politiques, Londres, Ministre, Personnalités politiques, Politique, Politicien, Seconde guerre mondiale, Jeunes adultes, Winston Churchill, Se cultiver, Psychologies etc.

Note : (/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Alliés” – Mercredi 23 Novembre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Alliés” – Mercredi 23 Novembre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 23 Novembre 2016

Du style et du charme en temps de guerre (1942 : 2ème guerre mondiale)!
ALLIES
Thriller, Romance, Historique (02h05min) – Date de sortie : 23/11/2016
De Robert Zemeckis
Avec Brad Pitt, Marion Cotillard, Jared Harris…
Américain

Casablanca 1942. Au service du contre-espionnage allié, l’agent Max Vatan rencontre la résistante française Marianne Beauséjour lors d’une mission à haut risque. C’est le début d’une relation passionnée. Ils se marient et entament une nouvelle vie à Londres. Quelques mois plus tard, Max est informé par les services secrets britanniques que Marianne pourrait être une espionne allemande. Il a 72 heures pour découvrir la vérité sur celle qu’il aime.


Bande-Annonce : ALLIES

Critique Film : ALLIES de Robert Zemeckis avec Brad Pitt, Marion Cotillard, Jared Harris…

Par Franck DIPPA PRISO

L’officier des services d’Intelligence Max et la soldate membre de la résistance française Marianne se rencontrent en 1942 à Casablanca, en pleine Deuxième Guerre mondiale. Ils doivent feindre être un couple marié afin d’assassiner conjointement un haut gradé allemand. Une fois la mission terminée avec succès, Max demande Marianne en mariage. Les deux amoureux déménagent alors dans un quartier cossu de Londres afin de fonder une famille. Ils mènent une existence paisible et heureuse jusqu’à ce que l’armée soupçonne Marianne d’être une espionne pour le camp ennemi. Max devra alors prendre des décisions importantes qui influenceront le reste de sa vie.

Les + :

*

Les – :

*

Mots clés, Tags, Thèmes : Agent secret, Espion, Espionnage, Agent double, Fusillade, Fusillade d’enfer, Anglais et Angleterre, Suspense, Collaboration et résistance, Ambiance 40’s – Années 40, Romance, Portrait de couple, Relation de couple, Maroc, Services secrets, Français à Hollywood, Londres, Seconde guerre mondiale, Adrénaline, Psychologies, Casablanca etc.

Note : *** (3/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “12 Years A Slave” – Mercredi 22 janvier 2014

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “12 Years A Slave” – Mercredi 22 janvier 2014


Critique Film Cinéma Mercredi 22 janvier 2014

Un hymne au devoir de mémoire et à la liberté ! Certainement le film de l’année 2014 !
12 YEARS A SALVE
Drame, Historique (02h13min) – Date de sortie : 22/01/2014
De Steve McQueen (II)
Avec Chiwetel Ejiofor, Michael Fassbender, Benedict Cumberbatch, Lupita Nyong’o…

Les États-Unis, quelques années avant la guerre de Sécession.
Solomon Northup, jeune homme noir originaire de l’État de New York, est enlevé et vendu comme esclave. Face à la cruauté d’un propriétaire de plantation de coton, Solomon se bat pour rester en vie et garder sa dignité.


Bande-Annonce : 12 YEARS A SALVE

Critique Film : 12 YEARS A SALVE de Steve McQueen (II) avec Chiwetel Ejiofor, Michael Fassbender, Benedict Cumberbatch…..

Par Franck DIPPA PRISO

Sarasota, État de New York, vers 1840. Solomon Northup, violoniste populaire et heureux père de famille, est dupé par des crapules qui le kidnappent et le confient à un marchand d’esclaves qui opère dans le Sud du pays. Transporté par bateau jusqu’en Louisiane puis vendu à un planteur, Northup ravale sa colère et cache sa bonne éducation, par crainte d’être tué. Au plus profond de lui-même, toutefois, le nouvel esclave rebaptisé Platt est résolu à recouvrer bientôt sa liberté. Mais ses chances d’y parvenir s’amenuisent lorsqu’un affrontement avec un contremaître sadique force son propriétaire à le vendre à un rival, Edwin Epps. Réputé pour sa violence, ce dernier met Northup sous sa botte, comme il l’a fait avec tous ses compagnons d’infortune, incluant Patsey, la jeune championne des cueilleurs de coton, que le despote fou de Dieu possède jusque dans son lit.

Steve McQueen est l’un des réalisateurs les plus doué de sa génération. Il a un style singulier de la mise en scène, une empreinte bien à lui et une exigence rare. Sans oublier la puissance de ses longs plans-séquences. Le film 12 Years A Slave est une histoire vraie, une œuvre exceptionnelle, forte, intelligente, historique, dénonciatrice, révélatrice, éducative, moralisatrice (dans le bon sens) et plus encore sur la barbarie de l’esclavage.

Chiwetel Ejiofor est également le principal artisan de ce succès. Son jeu d’acteur est juste, délicat, efficace et brillant. Et à juste titre les récompenses prestigieuses pleuvent pour le long-métrage et cet immense comédien qui aura sans doute l’oscar du meilleur acteur 2014. C’est l’histoire d’un violoniste qui devient esclave. Solomon Northup est saoulé, enlevé, vendu, battu, exporté, échangé et libéré. L’éventail d’émotions proposé pour toutes ses situations est très riche. D’ailleurs la scène finale illustre bien ce propos. Ce drame tragique touche au vif d’une manière rare. McQueen met les bons sentiments de côté pour faire toute la place à une peinture sans concession de l’humiliation humaine afin d’émouvoir le spectateur.

L’interprétation de la pléiade de comédiens de haut vol (Michael Fassbender, Benedict Cumberbatch, Paul Dano, Brad Pitt, Paul Giamatti, et Lupita Nyong’o…) est bonne et subtile. Cette subtilité est de rigueur étant donné le thème délicat du projet, l’esclavagisme. Cependant, tous ses comédiens, « les mâles » uniquement n’arrivent pas à transcender leurs rôles.

Le cinéaste Steve McQueen contrôle bien le récit, la cadence, le développement dramatique et les enjeux. Le montage est extraordinaire et met en valeur toutes les scènes grâce à une caméra énergique, adroite et très temporelle (ellipses et longs plans fixes). Le film 12 Years A Slave est puissant, émouvant et crédible dans son impertinence juste de révolte. Il réveille aussi des débats comme cette question qui est de savoir si le racisme est culturel, inné, volontaire, en lien avec son éducation, ou son milieu social ? Une chose est certaine, c’est probablement le meilleur film de l’année 2014, même si nous ne sommes qu’au début de l’année.

Les + :

* La performance magistrale de Chiwetel Ejiofor
* La révélation de l’actrice Lupita Nyong’o
* Le génie de la réalisation de Steve McQueen (II)
* La force de la mise en scène
* La puissance du récit

Les – :

* Les autres interprétations masculines ne sont pas exceptionnelles

Thèmes : L’Esclavage, la liberté, dignité humaine, histoire etc.

Note : *****

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma “Twilight – Chapitre 4 : Révélation 1ère partie” Mercredi 16 Novembre 2011

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma “Twilight – Chapitre 4 : Révélation 1ère partie” Mercredi 16 Novembre 2011


Critique Film Cinéma Mercredi 16 Novembre 2011

Supense, amour, mariage, duels et le sort final de Bella et de sa grossesse sont au programme de la 1ère partie du chapitre final de la saga “Twilight” au cinéma !

TWILIGHT – CHAPITRE 4 : REVELATION 1ERE PARTIE
Fantastique (01h57min) – Date de sortie : 16/11/2011
De Bill Condon
Avec Robert Pattinson, Kristen Stewart…

Bella a fait son choix : elle s’apprête à épouser Edward. Mais le jeune homme honorera-t-il sa part du marché ? Acceptera-t-il de la transformer en vampire et de la voir renoncer à sa vie humaine ?

Bande-Annonce : TWILIGHT – CHAPITRE 4 : REVELATION 1ERE PARTIE

Critique : TWILIGHT – CHAPITRE 4 : REVELATION 1ERE PARTIE de Bill Condon avec Robert Pattinson, Kristen Stewart…

Par Franck Olivier DIPPA PRISO

La suite de la célèbre saga vampirique “Twilight – Chapitre 4 : Révélation 1ère Partie” est la presque fin de l’adaptation cinématographique des livres à succès de Stephenie Meyer du même nom. Ici les sujets abordés sont : le mariage, la lune de miel et la grossesse (attention accouchement à la fin un peu gore), tant attendu de Kristen Stewart alias Bella Swan avec son amoureux Robert Pattinson alias Edward Cullen le vampire (à la grande déception de Taylor Lautner alias Jacob Black le prétendant loup), et la compétition entre les vampires et les loups.
Dans cette histoire, il y a beaucoup d’amour, de sentiments humains, et la réalisation sonne juste.

Bella a fait son choix : elle s’apprête à épouser Edward. Mais le jeune homme honorera-t-il sa part du marché ? Acceptera-t-il de la transformer en vampire et de la voir renoncer à sa vie humaine ?

Après le somptueux mariage d’Edward et Bella, pendant les noces la jeune mariée tombe déjà enceinte (loi surnaturelle oblige) et quelque chose se développe dans son ventre. Ils doivent donc rentrer chez les Cullen de toute urgence.
Tout naturellement, avec ses nouvelles données le traité de trêve entre les vampires et les loups est donc violé.
Un affrontement terrible s’annonce (Jacob le loup rebelle devra choisir son camp) entre les vampires et les loups.

Depuis le départ de cette série le public est grandement satisfait mais demeure très exigeant et en demande toujours plus.

Les fans de “Twilight – Chapitre 4 : Révélation 1ère Partie” vont certainement aimer l’action même terre à terre de cette œuvre. Elle est enveloppée d’un romantisme volontairement arriéré et exagéré car l’humour est l’arme secrète qui décomplexe joyeusement le tout afin que cela soit plus que digeste.

La dimension de ce film de mythe fantastique est assez traditionnelle, on passe du dramatique à l’héroïque toutefois pour offrir un final grandiose.

Le jeu d’acteur est irrégulier.
Les dialogues sont grotesques.
La réalisation du cinéaste Bill Condon (exemple de référence filmographique “Dreamgirls”) sauve le tout grâce à des plans fignolés et aboutis. Il était temps qu’un réalisateur de son calibre se penche sur “Twilight”.
Ainsi le montage est cohérent et sans oublier la direction artistique, les effets spéciaux, le maquillage etc…
Une atmosphère pesante se dégage à cause des mauvais rêves de Bella.
Ce qui apporte au long-métrage une valeur ajoutée intéressante en terme de suspense.
La musique de Carter Burwell (“Twilight” 1) n’est pas toujours efficace mais la mayonnaise finit par prendre dans l’ensemble.

L’amateur de cinéma qui ne supporte déjà pas cette franchise ne va sûrement toujours pas l’apprécier plus.
Ce quatrième opus n’est pas souvent plausible et l’interprétation des comédiens est régulièrement loupée.
Il faut quand même noter un certain effort indéniable sur le point artistique.
C’est parfois gros (romance lourde et personnages puériles), mais étrangement le résultat final fonctionne.
Même s’il ne se passe pas grand chose, on sourit, et on se laisse prendre par des petits ingrédients, des petits moments de grâce.
Car nous sommes tous pareils au final, parfois il suffit de pas grand chose pour nous émouvoir.

Les + :

* La réalisation et mise en scène
* Le montage, la direction artistique, le maquillage, les effets spéciaux (3D) etc…
* Les scènes des mauvais rêves et flashback
* L’humour dans l’histoire
* Il fallait au moins ça pour le chapitre 2 de “Twilight” mais c’est seulement dans ce volet que la maturité arrive

Les – :

* Certains acteurs sont bons d’autres pas du tout
* Les dialogues sont risibles
* La première partie du film est assez longue
* Tout est exagéré

Les thèmes : Accouchement,
adaptation de roman, Cérémonie, Mariage, Mariés, Diptyque, Femme enceinte, grossesse, loup-garou, passion amoureuse, fougue, suite,sequel, triangle amoureux, vampires, voyage de noces, lune de miel etc…

Note : *****

Un film historique, politique et diplomatique
Poignant ! Dérangeant !

L’ORDRE ET LA MORALE
Action (02h16min) – Date de sortie : 16/11/2011
De Mathieu Kassovitz
Avec Mathieu Kassovitz, Iabe Lapacas…

Avril 1988, Île d’Ouvéa, Nouvelle-Calédonie. 30 gendarmes retenus en otage par un groupe d’indépendantistes Kanak. 300 militaires envoyés depuis la France pour rétablir l’ordre. 2 hommes face à face : Philippe Legorjus, capitaine du GIGN et Alphonse Dianou, chef des preneurs d’otages.

Bande-Annonce : L’ORDRE ET LA MORALE

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma “Identité Secrète” Mercredi 28 Septembre 2011

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma “Identité Secrète” Mercredi 28 Septembre 2011


Critique Film Cinéma Mercredi 28 Septembre 2011

Depuis “Boyz’N the Hood” le réalisateur John Singleton a du mal à faire mouche au cinéma !
Taylor Lautner le loup-garou de la saga “Twilight” pour son 1er rôle en tant que tête d’affiche est encore loin d’avoir le charisme d’un héros des films d’action comme Bruce Willis, Dwayne Johnson, Vin Diesel etc… ! Il n’est bon qu’à une chose, enlever son tee-shirt devant les filles !
IDENTITE SECRETE
Action (01h40min) – Date de sortie : 28/09/2011
De John Singleton
Avec Taylor Lautner, Lily Collins…

Un jeune homme découvre que ses parents ne sont pas réellement ceux qu’ils prétendent. Une révélation qui l’entraînera dans une aventure où les pièges se succèdent et où il devra lutter pour sauver sa vie.

Bande-Annonce vost : IDENTITE SECRETE

Critique : IDENTITE SECRETE de John Singleton avec Taylor Lautner…

Par Franck Olivier DIPPA PRISO

Film construit autour de Taylor Lautner, «Abduction» n’arrive jamais à convaincre réellement, faisant involontairement rire aux larmes avec toutes ses invraisemblances. Mais la curiosité féminine est sauvée : le Jacob de la populaire série «Twilight» n’hésite pas à se promener torse nu pour la bonne cause.

Nathan Harper a toujours éprouvé la désagréable impression de mener une vie qui n’est pas la sienne. Lorsqu’il tombe par hasard sur une photo de lui, enfant, sur un site de personnes disparues, ses peurs les plus sombres deviennent brusquement réalité. Ses parents ne sont pas les siens, sa vie n’est qu’un mensonge soigneusement fabriqué pour cacher une vérité aussi mystérieuse que dangereuse… Alors qu’il commence à rassembler les pièces du puzzle, Nathan est pris pour cible par des tueurs. Il est obligé de fuir en compagnie de la seule personne en qui il ait confiance, sa voisine, Karen. Tandis que les deux jeunes gens s’efforcent d’échapper à une armée de tueurs et d’agents gouvernementaux, Nathan réalise que sa seule chance de survivre – et de résoudre le mystère de sa véritable identité – est d’affronter la situation à sa façon…

Après avoir découvert qu’il a été adopté, un adolescent (Taylor Lautner) et son amie (Lily Collins) se font pourchasser par un sombre individu (Michael Nyqvist) et ses hommes de main, ainsi que par un agent du FBI (Alfred Molina) et son équipe. Qui a dit que faire la lumière sur son passé allait être simple?

«Abduction» est le premier véritable test pour Taylor Lautner. Est-ce que le loup-garou des romantiques possède l’étoffe des héros en incarnant les premiers rôles? Pas encore. Si le jeune homme n’a rien à envier à personne lorsqu’il enlève son chandail, que l’histoire le fait bien paraître auprès des femmes et qu’elle lui propose même quelques scènes musclées, le comédien n’a pas beaucoup de prestance. Son charisme est extrêmement limité, tout comme sa propension à puiser dans une large palette d’émotions. Il n’est pratiquement présent que pour rejoindre le public féminin.

Un scénario plus élaboré aurait pu faire oublier son charme extrêmement limité. Le scénario reprend classiquement et un peu n’importe comment les attributs d’un «Bourne Identity», «Hanna» et autres «Mission : Impossible» en cumulant les invraisemblances et les fautes de goût. Après une trop longue entrée en matière où il ne se passe presque rien, les dialogues ridicules se succèdent au tournant, tout comme les situations grotesques. Il faut pratiquement attendre les nombreuses séquences d’action – prévisibles mais assez bien huilées – pour finalement sortir de sa torpeur.

Entre deux ou trois rebondissements tirés par les cheveux et une finale qui ouvre grand la porte à une suite, les comédiens se débrouillent du mieux qu’ils peuvent. Tout comme son partenaire de jeu, Lily Collins est plus jolie que talentueuse. Sigourney Weaver disparaît vraiment trop tôt pour se faire valoir, Alfred Molina semble parfois mal à l’aise dans sa chemise beaucoup trop serrée pour lui et Michael Nyqvist (le gentil journaliste de la trilogie «Millenium») fronce les sourcils en assassin. En fait, les méchants sont faciles à reconnaître : ce sont tous ceux qui semblent crispés!

Malgré tout son bon vouloir, le réalisateur John Singleton (qui a signé l’excellent «Boyz’N the Hood» il y a de cela deux décennies… et plusieurs efforts oubliables depuis tels «2 Fast 2 Furious») vient d’accoucher d’un long métrage à numéro, complètement anonyme et générique. Il n’y a rien à retenir véritablement de cette série B, autrement que Taylor Lautner n’est pas encore prêt à faire un Bruce Willis ou un Tom Cruise de lui-même. Ah le menteur, et dire qu’il prétendait être capable de s’affranchir de son costume de lycanthrope!

Les + :

* Les scènes d’action satisferont les amateurs du genre
* La distribution secondaire est potable, Sigourney Weaver et Alfred Molina venant faire leurs petits numéros

Les – :

* Taylor Lautner fait pâle figure
* Les situations sont tellement invraisemblables qu’elles finissent par faire rire
* Le scénario est loin d’être «enlevant»
* La mise en scène manque de personnalité
* Dans ce type d’essai, les dialogues ont bien peu d’importance

Les thèmes : Action hero, cavale, fuite, fuir, chasse à l’homme, CIA, Combat, Bagarre, Castagne, course poursuite, nouvelle identité, relation parent enfant, seul contre tous etc…

Note : *****

Des combats d’arts martiaux très spectaculaires et une tragédie shakespearienne !
Malheureusement, ce film ne sera pas une légende du genre !
TRUE LEGEND
Action (01h54min) – Date de sortie : 28/09/2011
De Woo-Ping Yuen
Avec Vincent Zhao, Xun Zhou…

Général réputé de la dynastie Qing, Su Chan met fin à sa carrière militaire pour réaliser son rêve : fonder une famille et sa propre école d’arts martiaux. Mais sa paisible existence est réduite à néant quand Yuan Lie, son frère adoptif, exécute le père de Su Chan…

Bande-Annonce : TRUE LEGEND

 

Découvrez 5 courts-métrages d’animation Tchèque !
L’ATELIER ENCHANTE
Animation (00h39min) – Date de sortie : 28/09/2011
De Hermina Tyrlova
Film pour enfants à partir de 3 ans

L’atelier enchanté regroupe 5 courts-métrages d’animation.

Bande-Annonce : L’ATELIER ENCHANTE

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

1911 – Bande-Annonce – Film attendu de 2012

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

1911 – Bande-Annonce – Film attendu de 2012


1911
Drame, Historique – Date de sortie : Prochainement
De Jackie Chan, Zhang Li
Avec Jackie Chan, Bingbing Li, Joan Chen…

Le 10 octobre 1911, des militaires s’insurgent dans une caserne de Wuhan. Dès le lendemain, les rebelles contrôlent la ville. Ce mouvement est le point de départ d’un soulèvement politique plus vaste, qui aboutira au renversement de la dynastie des Qing, au pouvoir depuis 268 ans. C’est la révolution Xinhai ; elle marque la naissance de la République de Chine.

Bande-Annonce v.o : 1911

La Rédaction de CinéBooster

Posted in Bandes-Annonces 2.0, CinéBooster Presse, Photos, VidéosCommentaires (0)

CINEBOOSTER TV

CINEBOOSTER RADIO

Cinebooster – audio

mars 2019
L M M J V S D
« Jan    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

CINEBOOSTER RADIO