Tag Archive | "Magie et magiciens"

Critique Film Cinéma : “Les Animaux Fantastiques” – Mercredi 16 Novembre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Les Animaux Fantastiques” – Mercredi 16 Novembre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 16 Novembre 2016

La nouvelle saga digne héritière d’Harry Potter !
FILM CINEMA LES ANIMAUX FANTASTIQUESLES ANIMAUX FANTASTIQUES
Fantastique, Aventure (02h13min) – Date de sortie : 16/11/2016
De David Yates
Avec Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Fogler, Colin Farrell…
Américain, Britannique

Les aventures de Norbert Dragonneau, l’auteur du livre Les Animaux Fantastiques qu’étudiait Harry Potter.

New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d’être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique des Non-Maj’ (version américaine du “Moldu”) déterminé à les anéantir. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu… et demeure introuvable.
Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau débarque à New York au terme d’un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir – en apparence – banale. Mais quand Jacob Kowalski, Non-Maj’ qui ne se doute de rien, libère accidentellement quelques créatures dans les rues de la ville, la catastrophe est imminente. Il s’agit d’une violation manifeste du Code International du Secret Magique dont se saisit l’ancienne Auror Tina Goldstein pour récupérer son poste d’enquêtrice. Et la situation s’aggrave encore lorsque Percival Graves, énigmatique directeur de la Sécurité du MACUSA (Congrès Magique des États-Unis d’Amérique), se met à soupçonner Norbert… et Tina.
Norbert, Tina et sa sœur Queenie, accompagnés de leur nouvel ami Non-Maj’ Jacob, unissent leurs forces pour retrouver les créatures disséminées dans la nature avant qu’il ne leur arrive malheur. Mais nos quatre héros involontaires, dorénavant considérés comme fugitifs, doivent surmonter des obstacles bien plus importants qu’ils n’ont jamais imaginé. Car ils s’apprêtent à affronter des forces des ténèbres qui risquent bien de déclencher une guerre entre les Non-Maj’ et le monde des sorciers.


Bande-Annonce : LES ANIMAUX FANTASTIQUES
 
Critique Film : LES ANIMAUX FANTASTIQUES de David Yates avec Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Fogler, Colin Farrell…

Par Franck DIPPA PRISO

Que mange le Puffskein? Pourquoi ne vaut-il pas mieux laisser dans le jardin une coupe de lait destinée à un Knarl? Pour tout connaître sur « Les Animaux fantastiques » que l’on peut rencontrer dans une vie de magicien, Aldus Dumbledore, le directeur du Collège Poudlard conseille à ses élèves la lecture de cet ouvrage, attribué à l’auteur légendaire Newt Scamander. Harry Potter, bien sûr, a profité de l’un de ces voyages vers Poudlard pour suivre les conseils du respecté Dumbledore.

Les + :

Les – :

Mots clés, Tags, Thèmes :Animaux, Pouvoirs surnaturels, Magie et magiciens, Ambiance 60’s, Années 60, New York, Sorciers, Sorcières, Sorcellerie, Famille, Geek, Etats-Unis, Adrénaline, Univers Harry Potter etc.

Note : (/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Doctor Strange” – Mercredi 26 Octobre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Doctor Strange” – Mercredi 26 Octobre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 26 Octobre 2016

Docteur Strange le plus puissant super-héros, sorcier, mystique et magicien de chez Marvel arrive enfin sur grand écran !
FILM CINEMA DOCTOR STRANGEDOCTOR STRANGE
Fantastique, Action (01h55min) – Date de sortie : 26/10/2016
De Scott Derrickson
Avec Benedict Cumberbatch, Chiwetel Ejiofor, Tilda Swinton, Rachel McAdams…
Américain

Doctor Strange suit l’histoire du Docteur Stephen Strange, talentueux neurochirurgien qui, après un tragique accident de voiture, doit mettre son égo de côté et apprendre les secrets d’un monde caché de mysticisme et de dimensions alternatives. Basé à New York, dans le quartier de Greenwich Village, Doctor Strange doit jouer les intermédiaires entre le monde réel et ce qui se trouve au-delà, en utilisant un vaste éventail d’aptitudes métaphysiques et d’artefacts pour protéger le Marvel Cinematic Universe.


Bande-Annonce : DOCTOR STRANGE

Critique Film : DOCTOR STRANGE de Scott Derrickson avec Benedict Cumberbatch, Chiwetel Ejiofor, Tilda Swinton, Rachel McAdams…

Par Franck DIPPA PRISO

L’histoire d’un neurochirurgien, le Dr Stephen Strange, qui, après avoir été victime d’un horrible accident de la route, découvre des dimensions parallèles et un univers fantastique.

Le film cinéma “Doctor Strange” de Scott Derrickson est une réussite d’abord grâce aux prouesses techniques visuelles à couper le souffle.
La 3D a ici un véritable univers d’expression dédié et idéal. La magie ou la sorcellerie contrôle les dimensions parallèles, le temps et l’espace sont tordus et manipulés à souhait. Le rendu est plaisant, original, inventif (jeux de faux miroirs, figures mathématique et métaphysique etc.) et référentiel.
On nage souvent en plein délire psychédélique (c’est à se demander si le réalisateur, les équipes de la 3D et des effets spéciaux étaient sous LSD).

Cependant, il y a un gros copier-coller majeur et tellement flagrant.
Ils vont puiser dans un film référence en la matière (visuel de la distorsion dimensionnelle) “Inception” de Christopher Nolan de 2010. Ce qui est bien, c’est qu’il vont plus loin que le réalisateur d’Interstellar (2014) en jouant avec les morceaux de la ville à la fin du long-métrage tel un puzzle urbain géant magique. On peut noter également un autre “emprunt” facile mais tellement efficace comme la glisse et chute gravitationnelle lors du combat dans un couloir d’un sanctuaire saint des saints.
Parlons maintenant des autres points, car un visuel excellent ne fait pas un film exceptionnel. Et pour cause, dans le fond le métrage est banal, et même aberrant. On peut superposer Doctor Strange à Iron Man. Et quel est le résultat ? C’est de vrais jumeaux (production, écriture des personnages Cumberbatch et Downey Jr. etc.) !
Le scénario est prévisible. Les personnages sont bâclés, creux et pas assez développés sur le papier. La narration et les dialogues sont plats et sans réel intérêt. Dommage pour des pointures d’acteurs inexploitées comme Tilda Swinton et Chiwetel Ejiofor.
La musique de Michael Giacchino est surprenante (clavecin, ambiances des années 70, western italien et orientale).
Nous ne l’évoquons pas souvent mais mention très bien pour les costumes. C’est regrettable car la musique et les costumes, les deux autres atouts du projet après le visuel ne sont pas mis en avant.

Pour le futur, le Studios Marvel doit faire un effort sur le fond et chercher à produire une œuvre singulière pour marquer l’esprit des spectateurs.
Il y a peu d’espoir de voir ce changement pour le moment car depuis toutes les super-productions de films de super-héros maison sont du même acabit (médiocres). Mais bon l’espoir fait vivre… Attendons les suites… Un miracle est toujours possible.
P.S : Ne partez pas avant la fin du générique, car il y a deux scènes bonus à la fin ou post-génériques. Dans la première Docteur Strange a une conversation intéressante avec un Avengers blond qui aime la bière. Et la deuxième scène montre Mordo qui passe du côté des méchants (voilà pour les indices).

Les + :

* Un visuel à couper le souffle
* Une musique étonnante et originale
* De beaux costumes

Les – :

* Une narration plate
* Des dialogues creux
* Des acteurs excellents qui ne sont pas valorisés

Mots clés, Tags, Thèmes :Adaptation de comic-book Marvel, Adrénaline, Chirurgie, Chirurgiens, Opération chirurgicale, Combat, Bagarre, Castagne, Docteur Strange, Etats-Unis, Forces du bien contre les forces du mal, Geek, Greenwich Village, Image de synthèse, Jeunes adultes, Magie et magiciens, Monde parallèle, New York, Scène supplémentaire dans le générique de fin, Sorciers, Sorcières, Sorcellerie, Super-héros, Super-héroïne, Teen movie, Films d’ado etc.

Note : *** (3/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Le Hobbit : La Désolation de Smaug” – Mercredi 11 décembre 2013

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Le Hobbit : La Désolation de Smaug” – Mercredi 11 décembre 2013


Critique Film Cinéma Mercredi 11 décembre 2013

Le chapitre 2 du Hobbit !
FILM CINEMA LE HOBBIT 2LE HOBBIT : LA DESOLATION DE SMAUG
Fantastique, Aventure (02h41min) – Date de sortie : 11/12/2013
De Peter Jackson
Avec Benedict Cumberbatch, Martin Freeman, Richard Armitage…

Les aventures de Bilbon Sacquet, paisible hobbit, qui sera entraîné, lui et une compagnie de Nains, par le magicien Gandalf pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Au cours de ce périple, il mettra la main sur l’anneau de pouvoir que possédait Gollum…


Bande-Annonce : LE HOBBIT : LA DESOLATION DE SMAUG

Critique Film : LE HOBBIT : LA DESOLATION DE SMAUG de Peter Jackson avec Benedict Cumberbatch, Martin Freeman, Richard Armitage…

Par Franck DIPPA PRISO

Les aventures de Bilbon Sacquet, paisible hobbit, qui sera entraîné, lui et une compagnie de Nains, par le magicien Gandalf pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Au cours de ce périple, il mettra la main sur l’anneau de pouvoir que possédait Gollum…

Le film “Le Hobbit : La Désolation de Smaug” est un des films les plus attendus de l’année 2013. La cible de ce projet ce sont les passionnés de fantastique et de récits épiques. “Le Hobbit : La Désolation de Smaug” est artistiquement et esthétiquement beau. Il n’y a presque rien à redire à ce sujet.
Les affrontements et les chorégraphies sont sublimes.
Les costumes, les coiffures, les maquillages et les décors sont exceptionnels et grandioses.
Les ennemis légendaires des nains (les orques, l’ours-garou, les araignées géantes et l’imposant dragon Smaug) sont saisissants et impressionnants émotionnellement et physiquement.

Jennifer Lawrence alias Katniss Everdeen dans « Hunger Games : L’Embrasement » n’est pas la seule comédienne en ce moment au cinéma à savoir manier un arc. Dans le chapitre 2 du « Hobbit : La désolation de Smaug », c’est aussi le cas de Evangeline Lilly alias Tauriel, une jeune Elfe guerrière de 600 ans. Elle est chef de la garde rapprochée du roi Thranduil, père de Legolas (Orlando Bloom). Et son cœur balance entre Legolas et un nain beau gosse et pas si petit. Les puristes de J.R.R Tolkien sont déjà montés au créneau car ce personnage n’existe pas dans le livre. Le désir des scénaristes et du réalisateur est de rajouter une touche de féminine à cette aventure pleine de testostérones et quelques dollars de plus au de recette au passage. D’ailleurs ce n’est pas le seul additif. Il y a d’autres canevas narratifs qui ne se trouvent pas dans le livre original qui fait seulement 370 pages. A cause de l’appât du gain il faut bien trouver le moyen de rallonger l’histoire afin de fabriquer un simulacre de saga très rentable.

Autre exemple : Legolas lui aussi n’est pas un personnage du roman de Tolkien (et oui c’est une autre pièce rapportée). Quant à son amour pour Tauriel, son comportement et ses agissements (la désobéissance à son père Thranduil roi des elfes en accompagnant Tauriel pour secourir les nains et compagnie) tout cela est un peu surprenant quand on connaît ce personnage de la franchise du Seigneur des Anneaux. Il est plutôt intolérant et sévère.

« Le Hobbit : La désolation de Smaug » est plus noir que le précédent. Et rien à voir avec « Le Seigneur des Anneaux » qui était encore plus sombre du début à la fin du récit. C’est normal car la cible était les adultes. Ici le spectateur recherché est plus jeune. D’où la légèreté de cette histoire.

Le hobbit, Martin Freeman alias Bilbon Sacquet est prodigieusement touchant et crédible. Il est héroïque, naïf et captivant. Smaug le dragon (voix de Benedict Cumberbatch alias Sherlock et complice de Martin Freeman alias Dr Watson dans la série tv Sherlock) est drôle, impressionnant, terrifiant parfois et réaliste. Evangeline Lilly alias Tauriel un des personnages intrus est malgré tout efficace.

Ce deuxième volet est bon. Il y a bien un souhait d’étendre la narration. Ce qui fait bien ressentir les plus de 02 heures 40 minutes. En effet, nous aurions pu nous passer de certaines scènes sans conséquences négatives pour l’ensemble de l’œuvre. Incontestablement, les nouveaux personnages « imposteurs » sont de vraies valeurs ajoutées pour cette aventure car ils se fondent bien dans le décor. Un monde étonnant et bien compliqué sorti tout droit de l’imagination fantastique de J.R.R Tolkien pour le plus grand plaisir des amateurs d’extraordinaire.

Les + :

* La réalisation
* Les décors
* Le récit
* Les effets spéciaux
* Le jeu des acteurs
* Bilbon est excellent
* Le dragon est convainquant

Les – :

* L’introduction des nouveaux personnages “intrus” Tauriel et Legolas (inexistants dans le livre de J.R.R Tolkien)

Thèmes : Adaptation de roman, créatures fantastiques, Diptyque, dragon, films en 3D – en relief, heroïc-fantasy, Magie et magiciens, nains, liliputiens, prequel etc.

Note : *****

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma “Présumé Coupable” Mercredi 07 Septembre 2011

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma “Présumé Coupable” Mercredi 07 Septembre 2011


Critique Film Cinéma Mercredi 07 Septembre 2011

L’enfer de l’erreur judiciaire !
PRESUME COUPABLE
Drame (01h42min) – Date de sortie : 07/09/2011
De Vincent Garenq
Avec Philippe Torreton, Wladimir Yordanoff…
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Le calvaire d’Alain Marécaux, l'”huissier” de l’affaire d’Outreau, arrêté en 2001 ainsi que sa femme et 12 autres personnes pour d’horribles actes de pédophilie qu’ils n’ont jamais commis…

Bande-Annonce : PRESUME COUPABLE

Suite à un problème, la critique du film cinéma “Présumé Coupable” est en relecture.
Veuillez nous en excuser.
Merci !

Après “Romanzo Criminale” voici le nouveau retour cinématographique gangster et explosif de Michele Placido !
L’ANGE DU MAL
Drame (01h51min) – Date de sortie : 07/09/2011
De Michele Placido
Avec Kim Rossi Stuart, Filippo Timi…
Interdit aux moins de 12 ans

Un premier crime à l’âge de 9 ans, une réputation d’envergure à 27 ans. Le gangster Renato Vallanzasca défraie la chronique en Italie. Son charme et son humour gagnent le cœur de la plupart des Italiens, malgré les violences commises par son gang.

Bande-Annonce : L’ANGE DU MAL

Si vous braquez une banque penserez-vous à vous planquer dans un commissariat de police ? Non ! Eux, oui !
LA PLANQUE
Action (01h29min) – Date de sortie : 07/09/2011
De Akim Isker
Avec Jalil Naciri, Gilles Bellomi…

Kiko, Gilles et Pera braquent une banque et s’enfuient avec 45 millions d’euros répartis dans trois sacs Vuitton. En sortant, ils découvrent avec stupéfaction que Titi, le chauffeur du gang, et sa Fiat Panda ont disparu.

Bande-Annonce : LA PLANQUE

Une relation charnelle sans sentiments et surtout sans engagement (le mariage) est-elle vraiment constructive ?
SEXE ENTRE AMIS
Comédie (01h49min) – Date de sortie : 07/09/2011
De Will Gluck
Avec Justin Timberlake, Mila Kunis…

Deux amis qui entretiennent une relation purement physique voient les sentiments se mêler à leur histoire.

Bande-Annonce vost : SEXE ENTRE AMIS

Le voyage médiéval et comique de son altesse est très grossier !
VOTRE MAJESTE
Comédie (01h42min) – Date de sortie : 07/09/2011
De David Gordon Green
Avec Danny McBride, James Franco…

Le Prince Thadeous, arrogant et paresseux, doit effectuer une quête pour sauver son royaume avec l’aide de son frère Fabious, héritier présomptif. Ils doivent sauver la fiancée de Fabious, la Belladone enlevée par le méchant magicien Leezar.

Bande-Annonce : VOTRE MAJESTE

Chronique sur un Pape désorienté mais très humain !
HABEMUS PAPAM
Comédie Dramatique (01h42min) – Date de sortie : 07/09/2011
De Nanni Moretti
Avec Michel Piccoli, Nanni Moretti…

Tout juste élu, un Pape est en proie au doute… Il décide alors de suivre une psychothérapie afin de lutter contre son profond malaise.

Bande-Annonce : HABEMUS PAPAM

La grande question du film cinéma film “Carré Blanc” est : A quel point notre société nous contrôle t-elle ?
CARRE BLANC
Drame (01h17min) – Date de sortie : 07/09/2011
De Jean-Baptiste Leonetti
Avec Sami Bouajila, Julie Gayet…
Interdit aux moins de 16 ans

Dans un monde déshumanisé, Philippe et Marie, deux orphelins, grandissent ensemble.
20 ans plus tard, ils sont mariés. Philippe est un cadre froid et implacable. Marie assiste impuissante à ce qu’ils sont devenus l’un pour l’autre : des étrangers…

Bande-Annonce : CARRE BLANC

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Sélection et Critique Cinéma – Août 2011

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Sélection et Critique Cinéma – Août 2011


Sélection et Critique Cinéma – Août 2011

Le film cinéma “Destination Finale 5” est le 5ème volet qui parle des exécutions de la mort !
DESTINATION FINALE 5
Epouvante-Horreur (01h32min) – Date de sortie : 31/08/2011
De Steven Quale
Avec Nicholas D’agosto, Emma Bell…
Interdit aux moins de 12 ans

Dans ce cinquième épisode, la Mort est toujours aussi omniprésente et se déchaîne après qu’un homme soit victime d’une terrible prémonition, laquelle permet de sauver ses collègues de l’effondrement d’un pont suspendu.

Bande-Annonce : DESTINATION FINALE 5

Le film cinéma “Cowboys & Envahisseurs” est l’adaptation original d’un Comic-Book western et science-fiction !
COWBOYS & ENVAHISSEURS
Science-Fiction (01h57min) – Date de sortie : 24/08/2011
De Jon Favreau
Avec Harrison Ford, Daniel Craig…

Arizona, 1873. Un homme qui a perdu tout souvenir de son passé se retrouve à Absolution. Le seul indice relatif à son histoire est un mystérieux bracelet qui enserre son poignet. Les habitants vont être confrontés à une menace venue d’ailleurs…

Bande-Annonce : COWBOYS & ENVAHISSEURS

Le film cinéma “Captain America : First Avenger” est explosif ! C’est le meilleur blockbuster de l’été !
CAPTAIN AMERICA : FIRST AVENGER
Action (02h03min) – Date de sortie : 17/08/2011
De Joe Johnston
Avec Chris Evans, Hayley Atwell…

Steve Rogers, frêle et timide, se porte volontaire pour participer à un programme expérimental qui va le transformer en un Super Soldat connu sous le nom de Captain America. Allié à Bucky Barnes et Peggy Carter, il sera confronté à la diabolique organisation HYDRA…

Bande-Annonce : CAPTAIN AMERICA : FIRST AVENGER


Bande-Annonce vost : CAPTAIN AMERICA : FIRST AVENGER

Le film cinéma “Conan” est sauvage et brutal ! Il se regarde mais n’est pas exceptionnel. Il est même plutôt décevant !
CONAN
Action (01h52min) – Date de sortie : 17/08/2011
De Marcus Nispel
Avec Jason Momoa, Rachel Nichols…
Interdit aux moins de 12 ans

Pour Conan, le légendaire guerrier cimmérien, ce qui avait commencé comme une vengeance personnelle va se muer en combat épique pour sauver Hyboria d’une puissance maléfique surnaturelle…


Bande-Annonce : CONAN

Le prequel film cinéma “La Planète des Singes : les origines” est bluffant ! C’est un des meilleurs blockbusters de l’été !
LA PLANETE DES SINGES : LES ORIGINES
Science-Fiction, Action, Aventure (02h00min) – Date de sortie : 10/08/2011
De Rupert Wyatt
Avec James Franco, Freida Pinto…

Dans un laboratoire, des scientifiques expérimentent un traitement sur des singes pour vaincre la maladie d’Alzheimer. Mais leurs essais ont des effets secondaires inattendus : ils découvrent que la substance utilisée permet d’augmenter radicalement l’activité cérébrale de leurs sujets.

Bande-Annonce : LA PLANETE DES SINGES : LES ORIGINES

Le film cinéma “Lanterne Verte” ne nous éblouit pas vraiment !
GREEN LANTERN
Fantastique, Action (01h54min) – Date de sortie : 10/08/2011
De Martin Campbell
Avec Ryan Reynolds, Blake Lively…

Dans un univers aussi vaste que mystérieux, une force est en place depuis des siècles : des protecteurs de la paix et de la justice appelés Green Lantern Corps, une confrérie de guerriers qui a juré de maintenir l’ordre intergalactique…

Bande-Annonce : GREEN LANTERN

Le film cinéma “Super 8” est un bel hommage cinématographique extraterrestre à Steven Spielberg (le maître) par J.J. Abrams (le disciple) à la période des années 70 ! Vous passerez un moment sympathique et émouvant !
SUPER 8
Science-Fiction (01h50min) – Date de sortie : 03/08/2011
De J.J. Abrams
Avec Kyle Chandler, Joel Courtney, Elle Fanning…
Film pour enfants à partir de 10 ans

Été 1979, une petite ville de l’Ohio. Alors qu’ils tournent un film en super 8, un groupe d’adolescents est témoin d’une spectaculaire catastrophe ferroviaire. Ils ne tardent pas à comprendre qu’il ne s’agit pas d’un accident.

Bande-Annonce : SUPER 8

Critique : SUPER 8 de J.J. Abrams avec Kyle Chandler, Joel Courtney, Elle Fanning…

Par Franck Olivier DIPPA PRISO

J.J. Abrams le réalisateur et Steven Spielberg le scénariste et le producteur du film Super 8 proposent ici un somptueux hommage un peu nostalgique des longs-métrages des années 70 et 80.
Les projets en question savaient émouvoir grâce aux histoires fortes et aux personnages profonds sans effets spéciaux et 3D.
Super 8 n’est pas exceptionnel au départ mais si au final grâce à sa qualité, sa symbolique et son message.
ll est l’un des meilleurs films blockbusters américains de l’été à voir absolument.

Eté 1979, un groupe adolescents tourne un film artisanal en Super 8.
Au même moment, un train de l’armée déraille sous leurs yeux.
Cet accident n’est pas un simple accident car il a été provoqué par un scientifique qui veut libérer une créature mystérieuse enfermée dans ce train.
Joel Courtney alias Joe, Elle Fanning alias Alice et leurs camarades vont mener l’enquête.

Une fois n’est pas coutume, Super 8 est l’œuvre la plus originale actuellement en provenance de chez l’Oncle Sam.
Chose rare, nous n’avons pas à faire à une suite ou un prequel.
C’est un nouveau récit, une nouvelle histoire avec des effets spéciaux à l’ancienne et sans 3D.

Le réalisateur à succès J.J. Abrams (“Lost”, “Star Trek”, “Mission : Impossible III”) est aux commandes cependant le producteur Steven Spielberg monument vivant du cinéma u.s marque sa présence.
Les clins d’œil sont nombreux (l’idée d’un extraterrestre fait penser à “E.T.”, les poursuites délirantes font penser à “Jurassic Park”).
Sans oublier leur grandes et belles valeurs de la famille avec un final rétro voulu.
Ce qu’il y a de notre époque dans le film Super 8 est ce côté noir, sombre et violent des films d’aujourd’hui sur aliens et ça c’est moins recommandable pour notre jeune public.

Le long-métrage Super 8 est grand divertissement intelligent bien contrôlé qui souligne en gras une règle d’or du cinéaste, il faut parfaire son scénario pour offrir un film de qualité.
Dans la première grande partie du film, le développement des personnages est important, conséquent et même agréablement surprenant.
La petit partie finale consacrée à l’action est nécessaire mais semble de trop par rapport au déroulement de la partie précédente.

Un des moments forts à retenir est l’excellent déraillement du train. Le jeune casting d’inconnus est composé de bons acteurs.
La jeune et belle Elle Fanning la sœur de Dakota et Kyle Chandler sont les comédiens les plus connus de ce projet.
Le conflit du père et avec son enfant (sans la mère) est très présent.

Le court-métrage diffusé lors du générique de fin reflète bien le message à recevoir, comme quoi le passé, ses évènements et ses valeurs forgent notre futur.
Dans les années 50, les sujets de la jeunesse de Steven Spielberg sont : l’éducation des parents, le pouvoir de l’armée, la chasse aux sorcières, la peur du communisme, les zombies (métaphore pour parler d’étrangers ambigus) etc…
J.J. Abrams quant à lui est un gamin des années 80 qui est devenu cinéaste à force de regarder “E.T.” en boucle.
Et c’est sûr que cela va donner des idées à une génération de jeunes cinéphiles.
Voilà pourquoi le film Super 8 enchante tant.
Il rend tout simple au cinéma ses lettres de noblesse grâce à ce bel hommage animé d’une passion véritable de raconter des histoires simples et intenses sur grand écran pour des spectateurs qui attendent toujours le chef d’œuvre qui va les faire rêver.

Les + :

* Superbe hommage au cinéma de Steven Spielberg et au septième art en général
* La relation difficile pères et enfants est bien traitée
* Les comédiens sont très bons.
* L’histoire est simple et passionnante
* La tension est réelle

Les – :

* Le final est étonnant (assez pacifique)
* C’est très violent pour les enfants

Les thèmes : Hommage au cinéma de Steven Spielberg et au septième art en général, E.T., les aliens, “Jurassic Park”, susciter des vocations de cinéastes, La relation difficile pères et enfants, la vision d’un cinéma ancien face à la nouvelle vague, soulever des questions de société…

Note : *****

Le film cinéma “Les Schtroumpfs” avec ses personnages bleus les plus célèbres de l’histoire de l’animation débarquent dans la réalité, en 3D et à New York en plus ! C’est un projet drôle et agréable pour toute la famille, une leçon d’amour et d’unité !
LES SCHTROUMPFS
Animation, Comédie, Famille (01h44min) – Date de sortie : 03/08/2011
De Raja Gosnell
Avec Neil Patrick Harris, Jayma Mays…

Chassés de leur village par Gargamel, les Schtroumpfs débarquent dans notre monde, au beau milieu de Central Park.

Bande-Annonce : LES SCHTROUMPFS

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (1)

CINEBOOSTER TV

CINEBOOSTER RADIO

Cinebooster – audio

juin 2019
L M M J V S D
« Jan    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

CINEBOOSTER RADIO