Tag Archive | "Mystère"

Critique Film Cinéma : “L’Expérience Interdite – Flatliners” – Mercredi 22 Novembre 2017

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “L’Expérience Interdite – Flatliners” – Mercredi 22 Novembre 2017


Critique Film Cinéma Mercredi 22 Novembre 2017

Alors, il y a quoi après la mort ?
L’EXPERIENCE INTERDITE – FLATLINERS
Thriller, Science-Fiction (01h50min) – Date de sortie : 22/11/2017
De Niels Arden Oplev
Avec Ellen Page, Diego Luna, Nina Dobrev…
Américain

Interdit aux moins de 12 ans

Pour découvrir ce qui se passe après la mort, cinq étudiants en médecine se lancent dans une expérience aussi audacieuse que dangereuse. Sur eux-mêmes, volontairement, ils provoquent des arrêts cardiaques pendant de courtes périodes afin de vivre des expériences de mort imminente. En poussant le processus de plus en plus loin, ils vont devoir affronter non seulement leur part d’ombre et leur passé, mais plus effrayant encore, les phénomènes paranormaux liés au fait qu’ils sont revenus de l’au-delà…


Bande-Annonce : L’EXPERIENCE INTERDITE – FLATLINERS



Critique Film : L’EXPERIENCE INTERDITE – FLATLINERS de Niels Arden Oplev avec Ellen Page, Diego Luna, Nina Dobrev…

Par Franck DIPPA PRISO

Pour découvrir ce qui se passe après la mort, cinq étudiants en médecine se lancent dans une expérience aussi audacieuse que dangereuse. Sur eux-mêmes, volontairement, ils provoquent des arrêts cardiaques pendant de courtes périodes afin de vivre des expériences de mort imminente. En poussant le processus de plus en plus loin, ils vont devoir affronter non seulement leur part d’ombre et leur passé, mais plus effrayant encore, les phénomènes paranormaux liés au fait qu’ils sont revenus de l’au-delà…

Le cinéma Hollywoodien a surement déjà exploré votre imagination ou votre vision (représentation d’anges ailés, des lieux célestes ou même des retrouvailles avec de la famille ou des amis morts) en ce qui concerne la vie après mort (le paradis et l’enfer). Les exemples sont nombreux : “La Vie est Belle” de Frank Capra en 1946, “Le Ciel peut attendre” de Warren Beatty en 1978, “Sixième Sens” de M. Night Shyamalan en 1999 etc.

En ce moment, le dernier film qui explore ce sujet c’est “L’Expérience interdite – Flatliners” de Niels Arden Oplev (“Millenium”) une reprise du réalisateur Joel SCHUMACHER de 1990. A la production Michael Douglas pour la deuxième fois (il était déjà le producteur de l’original). L’histoire est similaire. Des étudiants en médecine essaye d’expérimenter une situation de décès imminent afin de renter dans un état de mort clinique pour se rendre dans l’au-delà et en revenir.

Selon le réalisateur Arden Oplev “La mort est le dernier grand inconnu. C’est comme les profondeurs de l’océan ou de l’espace. Dans ce projet le doigt est mis sur les angoisses psychologiques des personnages. C’est une métaphore pour les solutions de facilité auxquels des jeunes pourraient être tentés d’avoir recours. La concurrence est tellement rude de nos jours pour avoir un métier, c’est tellement plus dur qu’il y a 27 ans que les jeunes maintenant doivent prendre plein de trucs pour rester éveillés et étudier pendant 12 heures. Ils veulent tous prendre un raccourci et prendre une pilule magique qui rendra leur vie géniale. Et tout d’un coup vous réalisez que c’était super sympa, c’était génial, mais maintenant il y a un prix à payer pour ça, et vous ne l’aviez pas vu venir”.
Le prix à payer : Les étudiants vivre des phénomènes paranormaux qui les replongent dans leur passé face à des actes importants et forts regrettables.

Pour avoir un réalisme cinématographique correct, le cinéaste a fait appel à des experts médicaux (neurochirurgiens, radiologues et infirmiers).
Les diagnostiques médicaux sont crédibles et les comédiens ont appris à faire des injections comme de vrais médecins ou infirmiers.
Cette nouvelle version propose des scènes de tensions psychologiques plus intenses par rapport à l’ancien film car la nouvelle génération de spectateurs est habituée à être plus secouée devant les grands écrans.

Le film “L’Expérience interdite – Flatliners” est stérile. C’est un examen impersonnel sur la culpabilité et le pardon. Le créateur de 56 ans Niels Arden Oplev (“Dead Man Down”) affirme qu’il offre une réinterprétation pas un remake. Mais il semble moins à la hauteur dans cette thématique et les interprètes défendent avec beaucoup d’ardeur des personnages peu travaillés. Au final ne faut-il pas croire simplement qu’il y a une vie après la mort ? Et qu’il faut attendre cette mort inévitable pour le découvrir ? Plusieurs sources spirituelles comme la Bible parle de l’au-delà. C’est peut-être un recueil de réponses pour nous. Pourquoi l’Homme veut-il tout savoir ? Nous devons aussi accepter nos limites et la part de mystère qu’il y a chez nous et dans l’univers.

Les + :

* Actes médicaux crédibles
* Plus d’intensité dans ce film par rapport au 1er

Les – :

* Thématique surnaturelle de l’au-delà difficile pour le réalisateur (ce n’est pas vraiment sa spécialité)

Mots clés, Tags, Thèmes : Remake, Elève, Ecolier, Etudiant, Expérience de mort imminente, Hôpitaux, Médecins, Cabinet médical, Expérience Scientifique, Chercheur scientifique, Mort, Mystère, Frissons, Mystère, Jeunes adultes etc.

Note : ** (2/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Blade Runner 2049” – Mercredi 04 Octobre 2017

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Blade Runner 2049” – Mercredi 04 Octobre 2017


Critique Film Cinéma Mercredi 04 Octobre 2017

Quand on se prend pour DIEU ! Le remake d’un classique de la science-fiction !
BLADE RUNNER 2049
Science-Fiction, Thriller (01h44min) – Date de sortie : 04/10/2017
De Denis Villeneuve
Avec Ryan Gosling, Harrison Ford, Jared Leto…
Américain

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bioingénierie. L’officier K est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies…


Bande-Annonce : BLADE RUNNER 2049



Critique Film : BLADE RUNNER 2049 de Denis Villeneuve avec Ryan Gosling, Harrison Ford, Jared Leto…

Par Franck DIPPA PRISO

Californie, 2049. La planète se relève péniblement de la crise de l’écosystème de 2022. Une entreprise a racheté la Tyrell Corporation afin de fabriquer de nouvelles entités technologiques. Les Réplicants demeurent toutefois interdits et les Blade Runner sont parfois appelés pour les éliminer. C’est le rôle de K, un officier solitaire. Envoyé sur une ferme recluse, il découvre dans le sol une valise contenant un secret vieux de 30 ans. En enquêtant, le policier risque de réveiller des forces obscures et de se mettre à dos des gens puissants qui cherchent à enterrer le passé.

Les + :

Les – :

Mots clés, Tags, Thèmes : Solitude, Solitaire, Adaptation de romans de Philip K. Dick, Intelligence artificielle, Anticipation, Futur, Avenir proche, Fusillade, Fusillade d’enfer, Film culte, Musique culte, Suspense, Robot, Cyborg, Androïde, Suite longtemps attendue, Adaptation de roman, Police / Policier, Cyberpunk, Polar noir, Mystère, Jeunes adultes, Adrénaline etc.

Note : (/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Premier Contact” – Mercredi 07 Décembre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Premier Contact” – Mercredi 07 Décembre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 07 Décembre 2016

Après le film “Rencontre du 3ème Type” voici une nouvelle référence S-F !
PREMIER CONTACT
Science-Fiction, (01h56min) – Date de sortie : 07/12/2016
De Denis Villeneuve
Avec Amy Adams, Jeremy Renner, Forest Whitaker…
Américain

Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions.
Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses. Pour les obtenir, la jeune femme va prendre un risque qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais détruire le genre humain…


Bande-Annonce : PREMIER CONTACT

Critique Film : PREMIER CONTACT de Denis Villeneuve avec Amy Adams, Jeremy Renner, Forest Whitaker…

Par Franck DIPPA PRISO

Exécuté par injection létale, Callum Lynch se réveille à sa grande surprise dans un laboratoire qui appartient à l’entreprise Industries Abstergo. Celle-ci, sous le couvert de ses activités de recherche sur la mémoire génétique des individus, cache en fait les opérations secrètes des Templiers, un groupe qui veut contrôler les populations à sa façon. Grâce à la technologie Animus, Callum se trouve ainsi projeté à l’époque de l’Inquisition espagnole dans la peau de son ancêtre Aguilar de Nehra, un membre de la confrérie des Assassins, opposée aux idéaux des Templiers. Ayant pour mission de récupérer un artefact qui procure un pouvoir immense à celui qui le possède, Callum tente de se rebeller et de résister à la manipulation de son cerveau.

Les + :

*

Les – :

*

Mots clés, Tags, Thèmes : Vaisseau spatial et soucoupe volante, Course contre la montre, Mystère, Enigmes, Alien, Extraterrestre, Mystère, Jeunes adultes etc.

Note : *** (3/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Inferno” – Mercredi 09 Novembre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Inferno” – Mercredi 09 Novembre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 09 Novembre 2016

La chute vers l’enfer !
FILM CINEMA INFERNOINFERNO
Thriller, Policier (02h13min) – Date de sortie : 09/11/2016
De Ron Howard
Avec Tom Hanks, Felicity Jones, Ben Foster, Omar Sy…
Américain

Dans “Inferno”, le célèbre expert en symbologie suit la piste d’indices liés au grand Dante lui-même. Robert Langdon se réveille dans un hôpital italien, frappé d’amnésie, et va devoir collaborer avec le docteur Sienna Brooks pour retrouver la mémoire. Tous deux vont sillonner l’Europe dans une course contre la montre pour déjouer un complot à l’échelle mondiale et empêcher le déchaînement de l’Enfer…


Bande-Annonce : INFERNO

Critique Film : INFERNO de Ron Howard avec Tom Hanks, Felicity Jones, Ben Foster, Omar Sy…

Par Franck DIPPA PRISO

Les livres de Dan Brown et son héros Robert Langdon sont assez classiques et convenus, sans grande surprise. C’est aussi le cas pour les adaptations cinématographiques. Cependant, on peut passer un moment agréable et divertissant devant les romans et les fictions de Brown.

Le film cinéma « Inferno » manque de caractère en comparaison de sa version littéraire. Quand nous lisons un livre, notre imagination travail, alors que devant un métrage c’est moins le cas. Ron Howard le réalisateur virtuose nous guide en nous tenant la main de bout en bout dans ce suspense, thriller d’action haletant qui oscille à plusieurs rythmes du pic le plus bas au plus haut. Hélas ce n’est pas suffisant pour vraiment nous embarquer efficacement dans cette course folle aux mille dangers. Cette histoire exaltante est chargée d’une grande tension narrative jusque dans la mise en scène.

Malgré tout, le spectateur a du mal à faire faire équipe mentalement et émotionnellement avec nos héros Tom Hanks alias Robert Langdon et Felicity Jones alias Dr Sienna Brooks dans cette saga énigmatique. Les informations, les faits, l’action ne font que nous effleurer sans jamais vraiment nous toucher.

Le partage scientifique (iconographie, symbologie etc.) lié aux connaissances sur les œuvres d’art et monuments par Langdon est plus compliqué à l’écran que dans le livre. La machination secrète domine tellement que la pédagogie culturelle et artistique du long-métrage n’est pas reçue et comprise et c’est bien dommage. Les différents lieux (lieux saints, musées et places publics) en Europe où vont les deux protagonistes sont exceptionnels. C’est du gâchis car ils ne servent qu’en toile de fond à l’intrigue d’une course contre la montre parfois sans grand intérêt.

Le projet « Inferno » suscite la curiosité. Surtout quand un fanatique et extrémiste spirituel pense qu’il peut sauver l’humanité en répandant une peste sur terre. Afin que les Hommes puissent renaître purifiés dans un monde sans tâches. De plus, un Langdon amnésique dès le début du film c’est très intrigant mais c’est aussi confus pour le public.

Cette fois Tom Hanks est loin de se surpasser dans sa performance d’acteur. Les autres Felicity Jones, Ben Foster alias Bertrand Zobrist et Omar Sy alias Christophe Bouchard également ne brillent pas particulièrement. L’exception vient peut-être du jeu de comédien d’Irrfan Khan alias Harry Sims « The Provost » en patron d’une mystérieuse et puissante organisation gardienne de personnes très influentes et riches.

“Inferno” est tout juste un spectacle du 7ème Art plaisant et drôle parfois.
On attendait beaucoup de ce film pour énormément de raisons (les précédents volets ont marqué les esprits, c’est une adaptation cinéma d’un roman de Dan Brown, Ron Howard est à la réalisation et Tom Hanks a le premier rôle). Beaucoup de professionnels, de collègues et de médias qualifient l’œuvre cinématographique « Inferno » du meilleur film de la triologie. C’est loin d’être le cas. Car le rendu est souvent brouillon, énervé et léger. Ce thriller ésotérique d’action manque clairement de singularité et de sérieux dans sa volonté d’instruire et d’informer le spectateur. Le cinéaste Ron Howard n’est pas libre de faire ce qu’il veut et cela se voit. Il doit respecter le cahier des charges de cette commande filmique. Et là pour lui c’est « l’enfer », c’est « Inferno » !

Les + :

* Film plaisant
* Projet drôle parfois

Les – :

* Œuvre légère et brouillon
* Long-métrage de commande donc pas de liberté d’expression véritable pour le réalisateur
* Acteurs en dessous de leur potentiel

Mots clés, Tags, Thèmes : Musée, Littérature, Course contre la montre, Epidémie, Virus, Adaptation de roman, Robert Langdon, Mystère, Enigmes, Français à Hollywood, Italie, Italien, Mystère, Jeunes adultes, Adrénaline etc.

Note : ** (2/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Miss Peregrine et les Enfants Particuliers” – Mercredi 05 Octobre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Miss Peregrine et les Enfants Particuliers” – Mercredi 05 Octobre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 05 Octobre 2016

Les enfants super-héros de Tim Burton !
FILM CINEMA MISS PEREGRINE ET LES ENFANTS LES PARTICULIERSMISS PEREGRINE ET LES ENFANTS PARTICULIERS
Aventure, Famille, Fantastique (02h07min) – Date de sortie : 05/10/2016
De Tim Burton
Avec Eva Green, Asa Butterfield, Samuel L. Jackson…
Américain, Belge, Britannique

A partir de 10 ans

À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs … et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre “particularité” peut sauver ses nouveaux amis.


Bande-Annonce : MISS PEREGRINE ET LES ENFANTS PARTICULIERS

Critique Film : MISS PEREGRINE ET LES ENFANTS PARTICULIERS de Tim Burton avec Eva Green, Asa Butterfield, Samuel L. Jackson…

Par Franck DIPPA PRISO

Suite à la mort tragique de son grand-père, Jake décide, dans son processus de deuil, d’aller visiter l’orphelinat qu’avait habité son ancêtre à une certaine époque. Celui-ci lui avait raconté des histoires fantastiques en lien avec ce lieu, qu’il disait magique. Arrivé sur l’île au large du Pays de Galles, Jake franchit une boucle temporelle et se retrouve auprès de Miss Peregrine et ses Enfants particuliers, des jeunes ayant d’étonnantes facultés. Il apprendra alors que lui aussi possède un talent particulier, celui de voir les monstres qui menacent la sécurité des enfants et, donc, de les protéger contre leurs ennemis invisibles.

Le film cinéma “Miss Peregrine et les Enfants Particuliers” de Tim Burton est le digne frère de ses précédents succès (Beetle Juice, Edward aux Mains d’Argent etc.).
Cependant, l’univers glauque et gothique est absent au profit d’une ambiance joyeuse et festive qui captive dès le début de l’histoire. La clôture est épiquement romantique.

La prouesse visuelle de ce projet est extraordinaire.
Il y a une dizaine d’années cela n’aurait pas été possible car les moyens techniques n’étaient pas encore assez avancés. Le grand atout de “Miss Peregrine et les Enfants Particuliers” ce sont les effets spéciaux.
Les métamorphoses ne se montraient pas avant car pas assez belles et crédibles à l’écran.
Aujourd’hui les graphistes et les animateurs peuvent nous montrer avec fierté des transformations spectaculaires comme celle de Miss Peregrine en oiseaux, les pouvoirs des enfants spéciaux et des méchants.
D’ailleurs, voici un petit détail qui confirme ce fait. Le nom du producteur des effets spéciaux est en première position au générique de fin du long-métrage même avant ceux des acteurs.

Il n’y a pas que les images qui sont géniales. L’adaptation de l’œuvre “Miss Peregrine et les Enfants Particuliers” est aussi forte et bien transmise.
Cependant, il est vrai que par moment la narration va un peu vite pour le spectateur (l’indécision de Jack à partir puis revenir etc.). L’ensemble du tableau pousse à la curiosité et le tout est intelligemment articulé.

Faire le récit de cette histoire difficile inspirée du livre de Ramson Riggs sur grand écran n’était pas gagné. Malgré tout, la scénariste de “Kick-Ass” Jane Goldman propose un résultat excellent bien visible. On comprend vite cette aventure même si beaucoup de spécificités peuvent nous perturber notre suivi et notre compréhension (voyage dans le temps etc.).

Nous recommandons ce film à des enfants de 12 ans et plus. Les créatures et les monstres font d’horribles choses (par exemple ils mangent les yeux des enfants) et font vraiment peur (attention aux cauchemars en perspective…).

Les comédiens Asa Butterfield alias Jacob notre héros, Ella Purnell alias Emma et Eva Green la gouvernante alias Miss Peregrine apportent une dimension adorable, plus sensible et plus humaine à ce joli conte noir sophistiqué qui en avait bien besoin pour rester à la portée du plus grand nombre.

Le long-métrage “Miss Peregrine et les Enfants Particuliers” nous replonge dans la période faste du cinéaste Tim Burton sans vraiment y être. Parfois cette galerie narrative est tortueuse mais le spectacle est efficace et grandiose avec une empreinte mythologique abondante qui pousse à la curiosité.

Les + :

* Les effets spéciaux
* Des acteurs lumineux

Les – :

* Des images horribles pour les enfants de moins de 12 ans
* Une narration parfois compliquée

Mots clés, Tags, Thèmes :
Adolescent, Adolescence, Conseillé à partir de 10 ans, Créatures fantastiques, Enfance, Enfant, Île, Île déserte, Île paradisiaque, Jeunes adultes, Monstre et monstre marin, Mystère, Oiseaux, Orphelin, Orphelinat, Pouvoirs surnaturels, Rajeunissement numérique, Relation grands-parents, petits enfants, Seconde guerre mondiale, Voyage dans le temps etc.

Note : *** (3/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

CINEBOOSTER TV

CINEBOOSTER RADIO

Cinebooster – audio

janvier 2019
L M M J V S D
« Déc    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

CINEBOOSTER RADIO