Tag Archive | "tir à l’arc et flèches"

Critique Film Cinéma : “Robin des Bois” – Mercredi 28 Novembre 2018

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Robin des Bois” – Mercredi 28 Novembre 2018


Critique Film Cinéma Mercredi 28 Novembre 2018


Le plus célèbre justicier et voleur anglais du moyen-âge est de retour !
ROBIN DES BOIS
Aventure, Action (01h56min) – Date de sortie : 28/11/2018
De Otto Bathurst
Avec Taron Egerton, Jamie Foxx, Jamie Dornan…
Américain

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Robin de Loxley, combattant aguerri revenu des croisades, et un chef maure prennent la tête d’une audacieuse révolte contre la corruption des institutions.


Bande-Annonce : ROBIN DES BOIS

Critique Film Cinéma : ROBIN DES BOIS de Otto Bathurst avec Taron Egerton, Jamie Foxx, Jamie Dornan

Par Franck DIPPA PRISO

Le seigneur Robin de Locksley mène une vie paisible avec sa tendre moitié, Marianne. Mais, un jour, il apprend qu’il doit la quitter pour combattre l’ennemi outre-mer sous ordre du Shérif de Nottingham. Sur place, en Arabie, il constate les injustices atroces commises par les siens. Ces gestes disgracieux l’encouragent, à son retour chez lui, à voler aux riches pour redonner aux pauvres. Aidé par son ami Petit Jean, un soldat issu du camp ennemi, il tentera le tout pour le tout afin d’arrêter le règne de terreur du Shérif de Nottingham et sauver son peuple.

Les irréductibles du héros Robin des Bois vont probablement être déçus et en colères en voyant cette nouvelle version du célèbre voleur justicier anglais de l’époque médiéval. Pourquoi ? Car tout a été « remixé » une fois de plus par Hollywood. Les personnages Robin de Locksley (c’est un jeune et puissant Lord au service du Shérif de Nottingham pour une guerre) et ses compagnons (frère Tuck (prêtre du royaume), Petit Jean (soldat arabe vengeur), Marianne (rebelle hors-la-loi) etc.) sont bien éloignés de l’aventure classique que nous connaissons depuis notre tendre enfance.

Revoir les classiques et les dépoussiérées ce n’est pas une mauvaise chose à condition de garder un certain respect de l’histoire originale. Le réalisateur Otto Bathurst « s’est lâché » (un peu trop même) ! En dehors du profil des personnages modifié, on peut relever que la direction artistique n’est pas très soignée. Les costumes semblent venir d’une boutique de prêt à porter branchée et les décors ont l’air de carton. Marianne n’est pas vêtue avec les habits de la bonne époque (trop modernes pour le moyen-âge). C’est aussi le cas de Robin des Bois qui arbore un manteau de cuir et un tee-shirt en col V. En allant jusque là, il était possible de justifier un projet décalé si seulement le texte lui aussi l’était. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Le film se prend vraiment trop au sérieux. De plus, le détail qui enfonce le clou est la signification du mot Hood (Bois) dans ce contexte. Cela veut dire « Capuchon ». La forêt et les bois n’ont aucun lien dans cette version de l’histoire de Robin de Bois.

Taron Egerton (héros de la saga « Kingsman ») alias Robin de Bois n’est pas mauvais dans ce rôle de justicier, voleur, révolutionnaire et rebelle. Cependant il n’est pas crédible. Les autres stars (Ben Mendelsohn alias le Shérif de Nottingham qui ne fait pas peur, Jamie Dornan alias Will Scarlett en coach abracadabrant de Robin des Bois etc.) de la distribution peinent également à convaincre.

Même si au départ la voix-off du narrateur nous demande « d’oublier tout ce que nous avons vu avant » c’est très difficile de ne pas s’attendre à voir nos repères de « La Légende de Robin des Bois » original. Ce n’est pas le pire des films. Toutefois, par les temps qui courent si vous pouvez éviter de dépenser 10 € pour ce long-métrage au cinéma qui loupe un peu sa cible, cela peut être une bonne chose pour vous et votre bourse.

Les + :

– La réalisation n’est pas mal

– Les effets spéciaux sont acceptables

Les – :

– Ce Robin des Bois n’est pas vraiment crédible

– La distribution peu convaincante

– Le film se prend trop au sérieux et c’est ridicule

– Un scénario qui laisse à désirer

Mots clés, Tags, Thèmes : Shérif, Moyen-âge – Médiéval, Robin des Bois, Anglais et Angleterre, Meilleurs Blockbusters, Tir à l’arc et flèches, Adrénaline, Le shérif de Nottingham, Jean Sans-Terre, Petit Jean, Richard Cœur de Lion, Dame Marianne, Robin des Bois (perso) etc.

Note : ** (2/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Films au Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma “Rebelle” Mercredi 01 Août 2012

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma “Rebelle” Mercredi 01 Août 2012


Critique Film Cinéma Mercredi 01 Août 2012

Le nouveau film des studios Disney/Pixar est un petit bijou numérique artistique et technique avec Merida une nouvelle héroïne belle, courageuse, téméraire et attachante !
REBELLE
Animation (01h35min) – Date de sortie : 01/08/2012
De Mark Andrews, Brenda Chapman
Avec Kelly MacDonald, Billy Connolly…
A partir de 6 ans

Merida, la fille du roi Fergus est bien décidée à suivre son propre chemin dans la vie. Elle défie une tradition millénaire sacrée aux yeux de trois seigneurs du royaume, et sans l’avoir voulu, elle va déchaîner le chaos dans le royaume.

Bande-Annonce : REBELLE

Critique Film : REBELLE de Mark Andrews, Brenda Chapman avec Kelly MacDonald, Billy Connolly…

Par Franck Olivier DIPPA PRISO

Prochainement

Depuis la nuit des temps, au cœur des terres sauvages et mystérieuses des Highlands d’Ecosse, récits de batailles épiques et légendes mythiques se transmettent de génération en génération. Merida, l’impétueuse fille du roi Fergus et de la reine Elinor, a un problème… Elle est la seule fille au monde à ne pas vouloir devenir princesse ! Maniant l’arc comme personne, Merida refuse de se plier aux règles de la cour et défie une tradition millénaire sacrée aux yeux de tous et particulièrement de sa mère. Dans sa quête de liberté, Merida va involontairement voir se réaliser un vœu bien malheureux et précipiter le royaume dans le chaos. Sa détermination va lui être cruciale pour déjouer cette terrible malédiction.

Les + :

Les – :

Thèmes : Adolescent rebelle, demande en mariage, Ecosse, Ecossais, Maison, Château, malédiction, ours, Prince et princesse, Royaume, Royauté, Roi et Reine, sorciers, sorcières, sorcellerie, tir à l’arc et flèches etc.

Note : *****

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma “Hunger Games” Mercredi 21 Mars 2012

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma “Hunger Games” Mercredi 21 Mars 2012


Critique Film Cinéma Mercredi 21 Mars 2012

Le téléréalité des survivants futurs !
HUNGER GAMES
Action (02h22min) – Date de sortie : 21/03/2012
De Gary Ross
Avec Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson…
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Dans le futur, le gouvernement fédéral des USA exige de chacun de ses 12 districts qu’il envoie un jeune garçon et une jeune fille pour participer aux Hunger Games, un combat à mort retransmis en direct à la télévision.

Bande-Annonce : HUNGER GAMES

Critique Film : HUNGER GAMES de Gary Ross avec Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson…

Par Franck Olivier DIPPA PRISO

“The Hunger Games” est l’adaptation cinématographique du livre best-seller du même nom. Suzanne Collins est l’auteur de cette trilogie à succès.
Il est évident que “The Hunger Games” veut surfer sur la vague teen sensation comme “Harry Potter” et “Twilight”.
Ce film n’est pas exceptionnel mais il se regarde bien sans problème. C’est un divertissement correct.

Dans un monde contre-utopique, les humains sont isolés dans 12 districts. Une fois par an, des garçons et des filles de 12 et 18 ans doivent se battre entre eux ans un univers mi-réel et mi-virtuel. Une seule personne peut remportée cette compétition mortelle. Katniss alias Jennifer Lawrence est l’élue du district 12. C’est une as de l’arc et des flèches, elle est par conséquent l’une des favorites.

Chaque année, dans les ruines de ce qui était autrefois l’Amérique du Nord, le Capitole, l’impitoyable capitale de la nation de Panem, oblige chacun de ses douze districts à envoyer un garçon et une fille – les “Tributs” – concourir aux Hunger Games. A la fois sanction contre la population pour s’être rebellée et stratégie d’intimidation de la part du gouvernement, les Hunger Games sont un événement télévisé national au cours duquel les tributs doivent s’affronter jusqu’à la mort. L’unique survivant est déclaré vainqueur.
La jeune Katniss, 16 ans, se porte volontaire pour prendre la place de sa jeune sœur dans la compétition. Elle se retrouve face à des adversaires surentraînés qui se sont préparés toute leur vie. Elle a pour seuls atouts son instinct et un mentor, Haymitch Abernathy alias Woody Harrelson, qui gagna les Hunger Games il y a des années mais n’est plus désormais qu’une épave alcoolique. Pour espérer pouvoir revenir un jour chez elle, Katniss va devoir, une fois dans l’arène, faire des choix impossibles entre la survie et son humanité, entre la vie et l’amour…

Si vous aimez les films du genre “Battle Royale” (pour cerains “Hunger Games” est une copie conforme voir même un plagiat de “Battle Royale”), “Death Race” ou “The Running Man” ce long-métrage (avec un peu moins de testostérones) est pour vous.

A l’ère de la téléréalité et du rêve de célébrité toujours grandissant ce projet jette bien un pavé dans la marre.
La compétition du superficielle est bien accentuée et dénoncée.
Ce projet propose une critique sociale claire.
Nous sommes bien là au cœur d’une société ayant un système Big Brother.
Les caméras sont partout, et elles sont alimentées par un spectacle orchestré de toute pièce.
Il n’y a plus d’espoir et de liberté.
Même la contestation n’existe plus.
L’Etat mène une politique presque dictatoriale.
Il est aisé de comparer ce gouvernement aux nôtres tant la répression est de plus en plus présente un peu partout.

Cette œuvre n’est pas un court écrit satirique.
Il s’agit plus d’une bonne distraction, brutale sans trop être féroce. Les notions de confiance, de découverte du potentiel, d’apprentissage, d’adaptation, les leçons, et les morales sont assez classiques.

La hardiesse de la comédienne Jennifer Lawrence est remarquable.
Elle a ici enfin un rôle dans un blockbuster qui va la faire connaître du grand public.
Les autres acteurs comme Woody Harrelson, Donald Shuterland, Lenny Kravitz, Stanley Tucci… sont bons même si leurs personnages manquent de caractère.

La réalisation de Gary Ross (“Pleasantville”) est nerveuse.
La musique est plaisante et elle est signée James Newton Howard. Le film “The Hunger Games” est un mix inhabituel d’action et de catastrophes sociales, saupoudré d’une histoire d’amour tout à fait superflue.
Le résultat est audacieux, et un peu gros, malgré tout l’ensemble n’est pas pénible à regarder, loin de là. Attendons donc les deux prochaines suites.

Les + :

* Ce film est un blockbuster u.s avec un message moral et social
* L’actrice Jennifer Lawrence sort du lot dans ce casting de haut vol
* La mise en scène est compétente efficace cependant les affrontements sont désordonnés
* Il y a beaucoup d’action, un peu d’humour, de l’affection et une histoire d’amour.

Les – :

* La première partie du long-métrage est un peu longue
* Les dialogues sont souvent pauvres
* La critique sociale n’est pas approfondie

Les thèmes : Adaptation de roman, Adolescent, adolescence, amour contrarié, amour impossible, anticipation, Futur, avenir proche, Chanteurs et chanteuses au cinéma, série, Combat, Bagarre, Castagne, compétition, tournoi, couteaux et armes blanches, entraînement, entraîneur et coach, forêt, Survival, tir à l’arc et flèches etc.

Note : *****

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (2)

CINEBOOSTER TV

CINEBOOSTER RADIO

Cinebooster – audio

mai 2019
L M M J V S D
« Jan    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

CINEBOOSTER RADIO