Archive | Vidéos

Critique Film Cinéma : “Babylon” – Mercredi 18 Janvier 2023

Critique Film Cinéma Mercredi Mercredi 18 Janvier 2023

Délires, folies, décadence et débauche sans limite !
Hollywwood ! La grande prostituée. A quand la destruction de Babylon la Grande !
BABYLON
Historique, Drame (03h09 min) – Date de sortie : 18/01/2023
De Damien Chazelle
Avec Brad Pitt, Margot Robbie…

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Los Angeles des années 1920. Récit d’une ambition démesurée et d’excès les plus fous, BABYLON retrace l’ascension et la chute de différents personnages lors de la création d’Hollywood, une ère de décadence et de dépravation sans limites.

Bande-Annonce : BABYLON

Critique Film Cinéma : BABYLON de Damien Chazelle avec Brad Pitt, Margot Robbie…

Par Franck DIPPA PRISO

Los Angeles des années 1920. Récit d’une ambition démesurée et d’excès les plus fous, Babylon retrace l’ascension et la chute de différents personnages lors de la création d’Hollywood, une ère de décadence et de dépravation sans limites.

Jack Conrad, Nellie LaRoy et Manny Torres se rencontrent lors d’une soirée débridée à Hollywood dans les années 1920. Jack prend Manny sous son aile et l’amène avec lui sur le plateau de tournage de son film, là où Nellie fait ses premiers pas en tant qu’actrice. Rapidement, Manny se fera remarquer par les producteurs qui utiliseront son flair et son dévouement à bon escient. L’arrivée du cinéma parlant aura des impacts considérables sur leur carrière respective, les amenant à devoir prendre des décisions déchirantes ou poser des gestes irréfléchis et dramatiques.

Babylon est peut-être le plus mauvais film au casting 5 * de l’année 2022-2023 (théoriquement c’est une production franco-américaine de 2022 mais attendons la fin de l’année 2023 car c’est l’année de sa sortie en France ce mois de janvier). Pourquoi cet avis tranché ? Car il est question d’un hommage et une célébration de la machine à cash du cinéma américain et mondial qu’est Hollywood why not ! (pourquoi pas !). Cependant, c’est un délire complet ! On a pas besoin 3h10 de carnage et de décadence pour découvrir les coulisses déjantés d’Hollywood dans les années 20 !
C’est prendre les spectateurs pour des idiots. De plus, c’est un vacarme interminable et déprimant. L’idée est bonne. Cependant, pas comme ça ! En 1h30 c’était possible à faire avec de la subtilité.

Babylon n’a pas un vrai de fil conducteur. On nous propose trois protagonistes que l’on découvre à une fête hollywoodienne pleine de débauche en 1920. Il s’agit d’une actrice débutante volage, un acteur talentueux, productif et d’un assistant calme qui veut trouver sa place sur les plateaux de tournage. Nous pouvons découvrir leurs évolutions, leurs montées, leurs descentes, leurs succès, leurs échecs, leur rêves et surtout leur déclin.

Le réalisateur franco-américain Damien Chazelle a une vision pessimiste du cinéma, le tout dans une ambiance dépressive et très pesante. Son effronterie n’est pas assez fine pour toucher le cœur des cinéphiles. C’est trop et inélégant. Les comédiens Brad Pitt, Margot Robbie et Diego Calva Hernández délivrent un jeu d’acteurs qui sonne juste. Malgré tout, cela ne suffit pas à relever le niveau de ce long long-métrage “shooté” à quelque chose de puissant. On se demande quoi ?
Le metteur en scène la joue solo alors que le 7ème Art c’est un travail artistique collectif à destination des autres normalement. Les fantasmes, c’est personnel. Et il nous perd dans ses méandres.

L’ensemble est discordant, des prises de vues aux soliloques ou monologues des personnages.
Seule l’image, le visuel a quelque chose de cohérent et d’équilibré. C’est regrettable que cette exaltation aboutisse à une désolation et une désillusion évidente.

Je m’arrête là. Vous l’avez deviné, je n’ai pas du tout aimé le film Babylon. Il est même offensant pour moi. Sincèrement, vous pouvez vous éviter cette désolation et économiser 8 à 14 € en allant au cinéma voir ça.

Mots clés, Tags, Thèmes : Hollywood, Cinéma, Univers du cinéma, Film dans le film, Ambiance 20’s, années 20, Acteur, Actrice, Los Angeles, Etats-Unis, Orgie, Alcool, Vin, Bière, Fête, Réception, Vestiaires et coulisses, Tabac, Cigare, Cigarette, Pipe, Sexe – sexualité, Show-Business etc.

Note : (1/5)

La Rédaction de CinéBooster

Publié dans CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Avatar : La Voie de l’Eau” – Mercredi 14 Décembre 2022

Critique Film Cinéma Mercredi Mercredi 14 Décembre 2022

Une magnifique bataille sur une autre planète bleue
AVATAR : LA VOIE DE L’EAU
Science-Fiction, Aventure, Fantastique, Action (03h12 min) – Date de sortie : 14/12/2022
De James Cameron
Avec Sam Worthington, Zoe Saldana, Sigourney Weaver…

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Se déroulant plus d’une décennie après les événements relatés dans le premier film, Avatar : La Voie de l’Eau raconte l’histoire des membres de la famille Sully (Jake, Neytiri et leurs enfants), les épreuves auxquelles ils sont confrontés, les chemins qu’ils doivent emprunter pour se protéger les uns les autres, les batailles qu’ils doivent mener pour rester en vie et les tragédies qu’ils endurent.

Bande-Annonce : AVATAR : LA VOIE DE L’EAU

Critique Film Cinéma : AVATAR : LA VOIE DE L’EAU de James Cameron avec Sam Worthington, Zoe Saldana, Sigourney Weaver…

Par Franck DIPPA PRISO

Se déroulant plus d’une décennie après les événements relatés dans le premier film, Avatar : La Voie de l’Eau raconte l’histoire des membres de la famille Sully (Jake, Neytiri et leurs enfants), les épreuves auxquelles ils sont confrontés, les chemins qu’ils doivent emprunter pour se protéger les uns les autres, les batailles qu’ils doivent mener pour rester en vie et les tragédies qu’ils endurent.

Jake Sully et Neytiri sont maintenant les parents de quatre beaux enfants. Ils vivaient heureux et en paix sur Pandora jusqu’à ce que les hommes venus du ciel débarquent à nouveau sur leur terre pour en exploiter les ressources. Le Colonel Quaritch, qui a pu transposer son esprit dans le corps d’un Na’vi, a bien l’intention d’avoir la peau de Jake. Ainsi, pour protéger son peuple, Jake s’expatrie avec sa famille dans une autre tribu, vivant près de l’océan. Ils devront apprendre une impressionnante quantité de nouvelles informations afin de se fondre à leur nouvel environnement. Mais, même s’ils sont plus en sécurité loin de chez eux, la menace n’est jamais bien loin.

Après 13 ans le réalisateur James Cameron est de retour avec le deuxième chapitre de la saga Avatar. En 2009, il avait révolutionné le cinéma. Les fabuleuses créatures bleues avec son héros Sam Worthington alias Jake Scully sont donc de retour. Cette attente valait-elle la peine d’attendre si longtemps ? Pour le spectacle visuel oui ! Mais pour un histoire profonde et passionnante non !

Dans ce nouvel opus, Zoe Saldana alias Neytiri et Jake ont une belle famille de quatre enfants. Ils nagent dans le bonheur et la tranquillité sur la planète Pandora. Mais cela ne va durer. Car les envahisseurs humains sont de retour dans le but d’exploiter leurs ressources. Stephen Lang alias le Colonel Miles Quaritch a transféré son esprit dans celui d’un Na’vi et veut s’en prendre à Jack.
Afin de se protéger et de se mettre à l’abri, Jack et sa famille vont se réfugier chez un clan qui vit près de l’eau. Ils vont devoir s’adapter à leur nouvel voisinage et environnement sans se faire remarquer car le danger n’est jamais loin.

Le long-métrage Avatar : La Voie de l’Eau est un bijou artistique visuel. Sous l’eau c’est encore plus stupéfiant. L’expérience du spectateur est renversante.
Le metteur en scène James Cameron a réussit à ôter la limite entre l’animation et les images réelles. Tout semble tellement vrai. Les images sont plus vraies que nature pourtant elles sont bien issues d’ordinateurs. C’est complètement fou !

Cependant, la narration est toujours faible comme dans le premier chapitre.
Dans le premier volet certaines scènes nous évoquaient l’univers des indiens d’Amérique. Dans celui-ci, nous avons un hommage à la jungle. Après l’écologie mis en avant dans le premier film, les thèmes qui se dégagent dans ce deuxième sont la haine, le racisme, l’exil et la différence.
Cette proposition est adroite, édifiante et pas accusatrice. Le message pouvait malgré tout être plus fort et plus emblématique. Néanmoins, des incohérences existent dans le concept délivré par Avatar : La Voie de l’Eau qui nous laissent indécis. La fin est très touchante et même brillante. Préparez les mouchoirs !

Le point noir impossible à ignorer est le temps ou la durée.
3h12 Minutes c’est bien trop long ! James Cameron souhaitais partager une aventure plus consistante, plus complète et c’est louable. Ce qui débouche forcément sur un long-métrage interminable avec des scènes superflues (45 minutes de bataille finale c’est excessif !). Le film est familial mais beaucoup d’enfants et d’adolescents ne tiendront pas jusqu’au bout dans leur siège.

Si vous avez aimé le projet cinématographique Avatar en 2009, il y a 13 ans,, vous allez être conquis par cette suite splendide d’Avatar : La Voie de l’Eau. Pour les autres, ça va être la même punition et la même déception. Donc passez votre chemin.

Mots clés, Tags, Thèmes : Romance, Meilleurs Blockbusters, Films en 3D – en relief, Suite longtemps attendue, Suite, Sequel, Image de synthèse, Performance-Capture, Evasion, Famille, Adrénaline, Planètes, Film long, Jungle, C’est beau, Dans l’eau etc.

Note : *** (3/5)

La Rédaction de CinéBooster

Publié dans CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Le Chat Potté 2 : La Dernière Quête” – Mercredi 07 Décembre 2022

Critique Film Cinéma Mercredi Mercredi 07 Décembre 2022

Chat vous bottes ?!
LE CHAT POTTE 2 : LA DERNIERE QUETE
Animation, Comédie, Aventure, Famille (01h42 min) – Date de sortie : 07/12/2022
De Januel P. Mercado, Joel Crawford
Avec Antonio Banderas…

A partir de 6 ans

Le Chat Potté découvre que sa passion pour l’aventure et son mépris du danger ont fini par lui coûter cher : il a épuisé huit de ses neuf vies, et en a perdu le compte au passage. Afin de retomber sur ses pattes notre héros velu se lance littéralement dans la quête de sa vie.

Bande-Annonce : LE CHAT POTTE 2 : LA DERNIERE QUETE

Critique Film Cinéma : LE CHAT POTTE 2 : LA DERNIERE QUETE de Januel P. Mercado, Joel Crawford avec Antonio Banderas… Par Franck DIPPA PRISO

Le Chat Potté découvre que sa passion pour l’aventure et son mépris du danger ont fini par lui coûter cher : il a épuisé huit de ses neuf vies, et en a perdu le compte au passage. Afin de retomber sur ses pattes notre héros velu se lance littéralement dans la quête de sa vie. Il s’embarque dans une aventure épique aux confins de la Forêt Sombre afin de dénicher la mythique Etoile à vœu, seule susceptible de lui rendre ses vies perdues. Mais quand il ne vous en reste qu’une, il faut savoir faire profil bas, se montrer prudent et demander de l’aide. C’est ainsi qu’il se tourne vers son ancienne partenaire et meilleure ennemie de toujours : l’ensorcelante Kitty Pattes De Velours. Le Chat Potté et la belle Kitty vont être aidés dans leur quête, à leur corps bien défendant, par Perro, un corniaud errant et galeux à la langue bien pendue et d’une inaltérable bonne humeur. Ensemble ils tenteront de garder une longueur d’avance sur la redoutable Boucles D’Or et son gang des Trois Ours, véritable famille de mafieux, mais aussi sur Little Jack Horner devenu bien grand, ou encore sur le chasseur de primes le plus féroce du coin : Le Loup.

Le Chat potté découvre que sa passion pour l’aventure lui a coûté cher : il a épuisé huit de ses neuf vies, il ne lui en reste plus qu’une. Le héros poilu se lance dans un voyage épique pour trouver le mythique Dernier Souhait et retrouver ses neuf vies.

Le premier film Le Chat Potté de 2011 était décevant. 12 ans après, la suite est une surprise inattendue, étonnante et réussie.

Les scènes d’action valorisent le style aquarelle. L’ensemble artistique est judicieux et intelligent. L’animation de DreamWorks est vive et originale.

Dans Le Chat Potté 2 : La Dernière Quête, il reste juste une vie sur neuf à notre audacieux félin macho. Grâce à une carte capable de le conduire à une étoile qui a la puissance nécessaire pour réaliser son vœux, il compte bien récupérer les huit autres vies. Il entame alors son escapade avec un nouveau compagnon, un chihuahua éternellement optimiste.

Dans cette nouvelle aventure le Chat Potté suit les étapes similaires au monde de Shrek. Il croise Boucle d’Or et bien d’autres personnages de contes. La narration est bien élaborée. Le suspense nous captive du commencement jusqu’à la conclusion. Les réalisateurs offrent ici un long-métrage sympathique, drôle, habile et adapté pour les petits et les grands. La camaraderie, l’aide, l’entraide sont les valeurs prônées. Il y a aussi un questionnement perspicace sur l’importance et la manière de conduire sa vie sur terre car nous les êtres humains nous n’en avons qu’une. Au final, c’est très fort et rare d’avoir pu réaliser cet exploit, c’est à dire de proposer un excellent deuxième volet par rapport au premier qui était pitoyable. Donc si ça vous botte ? Miaou ! Allez-y !

Mots clés, Tags, Thèmes : Chat, Dessin animé et animation, Suite, Sequel, Spin-Off, Enfants, Rire, Quête, Les animaux ont la parole, Cape et épée, Duo, Tandem etc.

Note : **** (4/5)

La Rédaction de CinéBooster

Publié dans CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Black Panther : Wakanda Forever” – Mercredi 09 Novembre 2022

Critique Film Cinéma Mercredi Mercredi 09 Novembre 2022

Chadwick Aaron Boseman alias Black Panthère pour toujours dans nos cœurs !
BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER
Action, Aventure, Fantastique (02h42 min) – Date de sortie : 09/11/2022
De Ryan Coogler
Avec Letitia Wright, Angela Bassett…

La Reine Ramonda, Shuri, M’Baku, Okoye et les Dora Milaje luttent pour protéger leur nation des ingérences d’autres puissances mondiales après la mort du roi T’Challa. Alors que le peuple s’efforce d’aller de l’avant, nos héros vont devoir s’unir et compter sur l’aide de la mercenaire Nakia et d’Everett Ross pour faire entrer le royaume du Wakanda dans une nouvelle ère. Mais une terrible menace surgit d’un royaume caché au plus profond des océans : Talokan.

Bande-Annonce : BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER

Critique Film Cinéma : BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER de Ryan Coogler avec Letitia Wright, Angela Bassett Par Franck DIPPA PRISO

La Reine Ramonda, Shuri, M’Baku, Okoye et les Dora Milaje luttent pour protéger leur nation des ingérences d’autres puissances mondiales après la mort du roi T’Challa. Alors que le peuple s’efforce d’aller de l’avant, nos héros vont devoir s’unir et compter sur l’aide de la mercenaire Nakia et d’Everett Ross pour faire entrer le royaume du Wakanda dans une nouvelle ère. Mais une terrible menace surgit d’un royaume caché au plus profond des océans : Talokan.

Après la mort du roi T’Challa, la Reine Ramonda et la princesse Shuri s’efforcent de défendre le peuple de Wakanda contre ses ennemis étrangers. Un an après la tragédie, elles découvrent l’existence d’une nation sous-marine qui possède, elle aussi, du vibranium, cette ressource extrêmement puissante qui peut s’avérer très dangereuse si elle tombe entre de mauvaises mains. Les deux peuples, qui auraient pu devenir des alliés, s’emportent l’un contre l’autre et une guerre violente éclate. Sans Black Panther, comment les Wakandais arriveront-ils à se défendre contre cette nouvelle menace ?

Mots clés, Tags, Thèmes : Jeunes adultes (9405)
Afrique (316)
Gadgets (66)
Fusillade / Fusillade d’enfer (678)
Meilleurs Blockbusters (360)
Royaume / Royauté / Roi et Reine (392)
Suite / Sequel (901)
Meilleurs films adaptés de comics (190)
Meilleurs films adaptés de comics Marvel (97)
Meilleurs films de super-héros (225)
Geek (354)
Adrénaline (5903)
Technologie (63)
Tribu (114)
La Panthère noire, Meilleurs films Marvel Cinematic Universe etc.

Note : *** (3/5)

La Rédaction de CinéBooster

Publié dans CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “The Batman” – Mercredi 02 Mars 2022

Critique Film Cinéma Mercredi Mercredi 02 Mars 2022

Le plus sombre des chevaliers noirs
THE BATMAN
Action, Policier, Thriller (02h57min) – Date de sortie : 02/03/2022
De Matt Reeves
Avec Robert Pattinson, Zoë Kravitz, Paul Dano…
Américain

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Deux années à arpenter les rues en tant que Batman et à insuffler la peur chez les criminels ont mené Bruce Wayne au coeur des ténèbres de Gotham City. Avec seulement quelques alliés de confiance – Alfred Pennyworth, le lieutenant James Gordon – parmi le réseau corrompu de fonctionnaires et de personnalités de la ville, le justicier solitaire s’est imposé comme la seule incarnation de la vengeance parmi ses concitoyens. Lorsqu’un tueur s’en prend à l’élite de Gotham par une série de machinations sadiques, une piste d’indices cryptiques envoie le plus grand détective du monde sur une enquête dans la pègre, où il rencontre des personnages tels que Selina Kyle, alias Catwoman, Oswald Cobblepot, alias le Pingouin, Carmine Falcone et Edward Nashton, alias l’Homme-Mystère. Alors que les preuves s’accumulent et que l’ampleur des plans du coupable devient clair, Batman doit forger de nouvelles relations, démasquer le coupable et rétablir un semblant de justice au milieu de l’abus de pouvoir et de corruption sévissant à Gotham City depuis longtemps.

Bande-Annonce : THE BATMAN

Critique Film Cinéma : THE BATMAN de Matt Reeves avec Robert Pattinson…

Par Franck DIPPA PRISO

La critique du film cinéma THE BATMAN arrive bientôt !

Mots clés, Tags, Thèmes : etc.

Note : (/5)

La Rédaction de CinéBooster

Publié dans CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Films au Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Blacklight” – Mercredi 23 Février 2022

Critique Film Cinéma Mercredi Mercredi 23 Février 2022

Liam Neeson plus sombre que lumière
BLACKLIGHT
Action, Thriller (01h48min) – Date de sortie : 23/02/2022
De Mark Williams (II)
Avec Liam Neeson, Aidan Quinn, Taylor John Smith…
Américain

Travis Block intervient pour le compte du FBI lorsque toutes les autres options ont été épuisées. Ses méthodes impliquent souvent la manière forte. Quand on lui ordonne de faire taire un agent qui souhaite révéler à la presse les méthodes du Bureau, il comprend qu’il est devenu le pion d’une terrible machination. Déterminé à faire éclater la vérité, il se lance dans un combat contre ceux avec lesquels il a l’habitude de travailler. Mais lorsque ses adversaires s’attaquent à ses proches, Travis retourne ses méthodes contre ses anciens employeurs et il n‘aura aucune pitié.

Bande-Annonce : THE GOOD CRIMINAL

Critique Film Cinéma : THE GOOD CRIMINAL de Mark Williams (II) avec Liam Neeson, Kate Walsh, Anthony Ramos…

Par Franck DIPPA PRISO

Travis Block, un agent secret du FBI spécialisé dans l’extraction d’agents doubles dans des missions périlleuses, se retrouve pris au cœur d’un complot meurtrier lorsqu’un de ses agents, Dusty Crane, commence à avoir des doutes sur les véritables intentions de ses supérieurs. Ce dernier tente de faire éclore la vérité à propos d’une certaine mission Unity qui mettrait la vie de citoyens américains en danger. Dusty discutera de la conspiration avec une journaliste, mais il sera rapidement mis hors d’état de nuire par les hautes administrations. Travis s’efforcera alors de faire la lumière sur cette affaire, tout en protégeant sa famille, maintenant menacée.

Depuis quelques temps, Liam Neeson est bloqué dans son “éternel” rôle de policier ou justicier vengeur… Et avec le temps, c’est de pire en pire. Autre chose, qui n’arrange rien, c’est son âge 69 ans. A presque 70 ans, il veut toujours jouer les papis gros bras. C’est un peu se moquer du spectateur qui paye sa place (chère) de cinéma pour voir un acteur de films d’action fatigué qui n’est plus crédible, contrairement à sa période d’âge d’or de la saga Taken de 2008. Bon, ce n’est pas que ça faute . Les réalisateurs, les producteurs et les studios lui font confiance car il semble encore un minimum “bankable” (rentable) pour eux.

Dans le long-métrage Blacklight, il campe un ex-soldat du nom de Travis Block chargé d’exfiltrer des agents en missions dangereuses pour le compte du FBI. C’est ennuyeux et sans intérêt. Il tente tant bien que mal d’exécuter des cascades spectaculaires cependant il n’a plus l’aura d’antan. C’est clair, il est en bout de course.

Liam Neeson alias Travis Block doit faire face à une machination mortelle qui implique des agents du FBI qui ont des responsables louches. Ses objectifs, trouver l’agent traître, connaître la vérité et veiller sur sa famille en danger. Il faut attendre presque la moitié du film pour qu’il se passe enfin quelque chose.

Les méchants cherchent le gentil et quand il le trouve enfin ils se confrontent via des embuscades un peu gags de gamins dans une demeure ronflante. Puis, le héros fait face au chef des vilains et c’est terminé. Il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

Les grosses lacunes de ce projet sont maquillées par des fusillades, des courses poursuites en voitures etc. C’est dommage, les scènes d’actions proposées par le réalisateur Mark Williams (II) sont clairement banales.

Chose étrange, Blacklight le titre du film ne fait référence à rien dans le long-métrage, ni nom de héros, ni nom de code, ni nom d’opération… Cela n’a pas de sens et démontre bien le manque cruel de cohésion.

Même les admirateurs de Liam Neeson seront déçus par ce navet Blacklight.

Les seules bonnes choses ici c’est le rôle intéressant de la journaliste, le lien particulier entre Travis et sa petit-fille et le comportement d’obsédé maniaque du protagoniste.

Liam Neeson une des stars du film d’action des années 90 et 2000 est épuisée et cela depuis quelques temps. Son étoile brille moins sur la planète action. Il est peut-être temps de changer d’univers ?

Mots clés, Tags, Thèmes : FBI, Action Hero, Machination, Course poursuite, Combat, Bagarre, Castagne, Enlèvement et kidnapping, Adrénaline, Vigilante etc.

Note : *(1/5)

La Rédaction de CinéBooster

Publié dans CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Films au Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

CINEBOOSTER TV

CINEBOOSTER RADIO

Cinebooster – audio

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

CINEBOOSTER RADIO