Tag Archive | "Sony Pictures Releasing France"

Critique Film Cinéma : “Passengers” – Mercredi 28 Décembre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Passengers” – Mercredi 28 Décembre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 28 Décembre 2016

Quel potentiel et quel gâchis pour ce film S-F ! Si vous avez mieux à faire n’embarquez surtout pas !
PASSENGERS
Science-Fiction, Romance, Action, (01h57min) – Date de sortie : 28/12/2016
De Morten Tyldum
Avec Jennifer Lawrence, Chris Pratt, Michael Sheen…
Américain

Alors que 5000 passagers endormis pour longtemps voyagent dans l’espace vers une nouvelle planète, deux d’entre eux sont accidentellement tirés de leur sommeil artificiel 90 ans trop tôt. Jim et Aurora doivent désormais accepter l’idée de passer le reste de leur existence à bord du vaisseau spatial. Alors qu’ils éprouvent peu à peu une indéniable attirance, ils découvrent que le vaisseau court un grave danger. La vie des milliers de passagers endormis est entre leurs mains…


Bande-Annonce : PASSENGERS

Critique Film : PASSENGERS de Morten Tyldum avec Jennifer Lawrence, Chris Pratt, Michael Sheen…

Par Franck DIPPA PRISO

Jim Preston s’est engagé dans un voyage intergalactique à bord du Starship Avalon vers une nouvelle planète à coloniser. Suite à un problème avec son module d’hibernation, le mécanicien se réveille 90 ans trop tôt. Après un an à errer dans le vaisseau, seul, avec personne à qui parler, Jim décide de réveiller un autre passager, une jeune journaliste et auteure du nom d’Aurora. Les deux voyageurs mènent une existence paisible jusqu’à ce qu’ils découvrent que le vaisseau est en danger, tout comme les 5000 autres passagers endormis à bord. Jim et Aurora devront donc trouver un moyen pour empêcher l’anéantissement du Starship Avalon.

Le film cinéma “Passengers” est un gâchis monumental. Après le visionnage de ce métrage, on a qu’une seule idée en tête : les comédiens ont du talent, le décor et les effets spéciaux sont exceptionnels alors pourquoi une telle déception et un tel gaspillage de bonnes idées, de bons concepts très mal exploités.

Au lieu de nous proposer un projet de science-fiction de suspense et d’action, nous avons droit à un mélodrame amoureux interminable et fade (sur leur potentiel bonheur) de la part du scénariste Jon Spaihts (“Prometheus et Doctor Strange” qui étaient plutôt bien). Il y a clairement tromperie sur la marchandise. La bande-annonce nous promettait une aventure chaude et alléchante (un vaisseau spatial transportant beaucoup d’humains sur une nouvelle planète etc.).

Les acteurs vedettes Jennifer Lawrence alias Aurora Lane et Chris Pratt alias Jim Preston font bien leur travail. Le problème ne vient pas d’eux mais de la production en manque total d’inspiration. Avec leur plastique irréprochable, ils donnent le meilleur d’eux mêmes mais sans succès. La profondeur et l’émotion ne sont pas au rendez-vous.

Le récit selon lequel un homme cryogénisé dans un vaisseau spatial qui s’éveille 90 ans trop tôt et par peur de la solitude et pur égoïsme réveille également une femme embarquée pour le même voyage laissait entrevoir de multiples possibilités intéressantes alors pourquoi nous donne-t-on un drame à l’eau de rose ennuyeux et attendu ? A quel moment un boulon essentiel a sauté dans la machine hollywoodienne ? Le son ne sauve pas les meubles bien au contraire. Il enfonce bien le clou avec des airs mélancoliques et romantiques à souhait. C’est consternant.

On peut évoquer aussi l’intrigue des pannes mécaniques qui stimulent un peu le spectateur mais une fois encore les sentiments mielleux viennent saboter les rares moments forts de l’œuvre.
Les autres points positifs qui tentent de tirer vers le haut le long-métrage sont : le décor magnifique et les effets spéciaux d’une qualité exceptionnelle.
Cependant, cela ne suffit pas. Un film ne doit pas juste être beau mais il doit surtout être bon (le public paye pour la qualité pas pour la quantité d’artifices).

Le long-métrage “Passengers” est un mirage de l’espace, un astre sombre, un leurre identifié, une déception intergalactique, un conte de fée spatial raté …
Seuls les bons acteurs et les images splendides essayent de nous faire oublier que nous sommes plongés dans un vide sidéral d’inspiration. Et ce n’est pas gagné…

Les + :

* Les acteurs sont bons
* Le décor et les effets spéciaux sont excellents

Les – :

* Le scénario faible
* La mise en scène, la musique etc. attendus

Mots clés, Tags, Thèmes : Voyage spatial, Vaisseau spatial, Cryogénisation, Cryogénisé, Cryogénisés, Cryogéniser, Panne de vaisseau spatial, Panne dans l’espace, Panne de vaisseau spatial dans l’espace, Aventure, Expédition, Survie, Science-Fiction, S-F, Romance, Romantique, Drame etc.

Note : ** (2/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Premier Contact” – Mercredi 07 Décembre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Premier Contact” – Mercredi 07 Décembre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 07 Décembre 2016

Après le film “Rencontre du 3ème Type” voici une nouvelle référence S-F !
PREMIER CONTACT
Science-Fiction, (01h56min) – Date de sortie : 07/12/2016
De Denis Villeneuve
Avec Amy Adams, Jeremy Renner, Forest Whitaker…
Américain

Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions.
Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses. Pour les obtenir, la jeune femme va prendre un risque qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais détruire le genre humain…


Bande-Annonce : PREMIER CONTACT

Critique Film : PREMIER CONTACT de Denis Villeneuve avec Amy Adams, Jeremy Renner, Forest Whitaker…

Par Franck DIPPA PRISO

Exécuté par injection létale, Callum Lynch se réveille à sa grande surprise dans un laboratoire qui appartient à l’entreprise Industries Abstergo. Celle-ci, sous le couvert de ses activités de recherche sur la mémoire génétique des individus, cache en fait les opérations secrètes des Templiers, un groupe qui veut contrôler les populations à sa façon. Grâce à la technologie Animus, Callum se trouve ainsi projeté à l’époque de l’Inquisition espagnole dans la peau de son ancêtre Aguilar de Nehra, un membre de la confrérie des Assassins, opposée aux idéaux des Templiers. Ayant pour mission de récupérer un artefact qui procure un pouvoir immense à celui qui le possède, Callum tente de se rebeller et de résister à la manipulation de son cerveau.

Les + :

*

Les – :

*

Mots clés, Tags, Thèmes : Vaisseau spatial et soucoupe volante, Course contre la montre, Mystère, Enigmes, Alien, Extraterrestre, Mystère, Jeunes adultes etc.

Note : *** (3/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Carrie, la vengeance” – Mercredi 04 décembre 2013

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Carrie, la vengeance” – Mercredi 04 décembre 2013


Critique Film Cinéma Mercredi 04 décembre 2013

Carrie, le remake sanglant 40 ans après le chef d’œuvre de Brian De Palma !
FILM CARRIE, LA VENGEANCE - LE REMAKECARRIE, LA VENGEANCE
Epouvante-Horreur (01h40min) – Date de sortie : 04/12/2013
De Kimberly Peirce
Avec Chloë Grace Moretz, Julianne Moore, Judy Greer…
Interdit aux moins de 12 ans

Timide et surprotégée par sa mère très pieuse, Carrie est une lycéenne rejetée par ses camarades. Le soir du bal de fin d’année, elle subit une sale blague de trop. Carrie déchaîne alors de terrifiants pouvoirs surnaturels auxquels personne n’échappera…


Bande-Annonce : CARRIE, LA VENGEANCE

Critique Film : CARRIE, LA VENGEANCE de Kimberly Peirce
avec Chloë Grace Moretz, Julianne Moore, Judy Greer…

Par Franck DIPPA PRISO

Timide et surprotégée par sa mère très pieuse, Carrie est une lycéenne rejetée par ses camarades. Le soir du bal de fin d’année, elle subit une sale blague de trop. Carrie déchaîne alors de terrifiants pouvoirs surnaturels auxquels personne n’échappera…

Le film “Carrie, la vengeance” est la reprise du classique “Carrie” de Brian de Palma de 1976.
Les thèmes abordés sont la brimade, l’intimidation et l’humiliation à l’adolescence.
Ce n’est pas un long-métrage d’épouvante et d’horreur. En réalité on perçoit plus une signature parodique du genre.
Le récit se positionne dans la moquerie au second degré.
Les trucages sont légion mais cependant grotesques.
La grande question est donc “Carrie, la vengeance” est un film d’épouvante et d’horreur ou une comédie ?

La première scène donne le ton. Et répond clairement à cette question lorsque l’on voit la maman de Carrie qui accouche d’elle sans cordon ombilical.
Le message est évident mais maladroit : moquons nous des mauvaises copies (films) de l’original le chef d’œuvre inventif de M. Brian de Palma des années 70.

Il y a pas mal d’artifices absurdes et non nécessaires collés à l’axe principal.
Par exemple : Carrie maitrise en une semaine ses pouvoirs télékinésiques.
Autre chose d’hallucinant, elle est capable de détruire un lycée en quelques minutes mais est incapable par contre de se défendre face à sa mère armée d’un couteau.
Ne parlons même pas des personnages et de leurs répliques aberrantes.

Le projet cinématographique “Carrie, la vengeance” s’est certainement trompé de classe de genre.
Il peut aisément prétendre à l’Oscar de la meilleur comédie de l’année.

Carrie est clairement dépoussiérée.
Les acteurs ne sont pas mauvais.
C’est juste le scénario qui est faillible car les personnages sont incohérents.
L’envie de respecter la base de l’original est louable mais étant donné que c’est mal fait, la beauté du travail reste très limitée.
“Carrie, la vengeance” est donc simplement un film d’horreur et d’épouvante raté.

Les + :

* Une nouvelle version du film “Carrie”

Les – :

* Incohérences scénaristiques
* Incohérences des personnages
* Dialogues et répliques

Thèmes : Brimade, intimidation, humiliation, télékinésie, Epouvante-Horreur etc.

Note : *****

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Capitaine Phillips” – Mercredi 20 novembre 2013

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Capitaine Phillips” – Mercredi 20 novembre 2013


Critique Film Cinéma Mercredi 20 novembre 2013

Ô mon bateau !
FILM CAPITAINE PHILLIPSCAPITAINE PHILLIPS
Drame (02h14min) – Date de sortie : 20/11/2013
De Paul Greengrass
Avec Tom Hanks, Catherine Keener…

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

Capitaine Phillips retrace l’histoire vraie de la prise d’otages du navire de marine marchande américain Maersk Alabama, menée en 2009 par des pirates somaliens.


Bande-Annonce : CAPITAIN PHILLIPS

Critique Film : CAPITAIN PHILLIPS de Paul Greengrass avec Tom Hanks, Catherine Keener…

Par Franck DIPPA PRISO

Capitaine Phillips retrace l’histoire vraie de la prise d’otages du navire de marine marchande américain Maersk Alabama, menée en 2009 par des pirates somaliens. La relation qui s’instaure entre le capitaine Richard Phillips, commandant du bateau, et Muse, le chef des pirates somaliens qui le prend en otage, est au cœur du récit. Les deux hommes sont inévitablement amenés à s’affronter lorsque Muse et son équipe s’attaquent au navire désarmé de Phillips. À plus de 230 kilomètres des côtes somaliennes, les deux camps vont se retrouver à la merci de forces qui les dépassent…

Le réalisateur “nerveux” (avec sa caméra épileptique) Paul Greengrass semble être l’homme de la situation selon les attributs de ce récit patriotique, fort, sauvage et dramatique. C’est donc une évidence de s’attendre dans le film “Capitaine Phillips” à des séquences dynamiques, des scènes très sport. Seulement voilà, cela doit être justifié et cohérent. On ne peut pas à n’importe quel moment utilisé ce type d’effet de style.

Mise à part le mouvement nerveux et “incontrôlable” de la caméra et le patriotisme indéniable du metteur en scène ce long-métrage est une production forte, solide et consistante.
Du début à la fin notre attention retenue. La fin du film est d’ailleurs renversante.
La tension narrative est constante.

Le comédien principal Tom Hanks est éclatant. Après ses deux oscars pour ses rôles dans les films “Forrest Gump” et “Philadelphia” cette nouvelle interprétation magistrale laisse penser qu’il est en bonne place pour recevoir de nouvelles statuettes. Les différentes palettes (aimant, sensible, dur, imperturbable) de son jeu d’acteur sont mémorables.

Cette œuvre ne comporte pas de minutes inutiles malgré ses 134 minutes.
Le scénario de Billy Ray est intelligent.
Les dialogues sont justes et bien placés.
L’action entre les personnages est bien logique et justifiée.
On sait tout de suite qui est qui et qui veut quoi.

Ce projet ne se positionne pas vraiment vers une opinion particulière.
Le spectateur repère bien le cadre social, économique et politique de tous les camps.
Il peut se faire son propre point de vue.
L’orientation du choix du capitaine comme héros de notre cœur dans ce récit est presque naturelle.

Le film “Capitaine Phillips” est un divertissement brillant.
Le scénario est bien écrit.
Les personnages sont touchants.
La réalisation est experte et pousse à la réflexion, au raisonnement.
Sur ce thème là, c’est vraiment un des films à voir cette année 2013.

Les + :

* Tom Hanks et son excellent jeu d’acteur complet
* La force de l’histoire
* La tension narrative efficace

Les – :

* La caméra nerveuse du réalisateur Paul Greengrass même quand ce n’est pas nécessaire
* Drame parfois difficile à regarder

Thèmes : Prise d’otages, Abordage, Sur l’eau, Bateau, Pirates, Pirates Somaliens, Histoire vraie etc.

Note : *****

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma “Skyfall” Mercredi 24 Octobre 2012

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma “Skyfall” Mercredi 24 Octobre 2012


Critique Film Cinéma Mercredi 24 Octobre 2012

Ce film numéro 23 de la franchise James BOND 007 est excellent ! Il fête dignement les 50 ans de la célèbre saga de l’espion anglais le plus populaire de la planète !
SKYFALL
Action (02h23min) – Date de sortie : 26/10/2012
De Sam Mendes
Avec Daniel Craig, Judi Dench…

Lorsque la dernière mission de Bond tourne mal, plusieurs agents infiltrés se retrouvent exposés dans le monde entier. Le MI6 est attaqué, et M est obligée de relocaliser l’Agence. Ces événements ébranlent son autorité, et elle est remise en cause par Mallory…

Bande-Annonce : SKYFALL

Critique Film : SKYFALL de Sam Mendes avec Daniel Craig, Judi Dench…

Par Franck DIPPA PRISO

Lorsque la dernière mission de Bond tourne mal, plusieurs agents infiltrés se retrouvent exposés dans le monde entier. Le MI6 est attaqué, et M est obligée de relocaliser l’Agence. Ces événements ébranlent son autorité, et elle est remise en cause par Mallory, le nouveau président de l’ISC, le comité chargé du renseignement et de la sécurité. Le MI6 est à présent sous le coup d’une double menace, intérieure et extérieure. Il ne reste à M qu’un seul allié de confiance vers qui se tourner : Bond. Plus que jamais, 007 va devoir agir dans l’ombre. Avec l’aide d’Eve, un agent de terrain, il se lance sur la piste du mystérieux Silva, dont il doit identifier coûte que coûte l’objectif secret et mortel…

Skyfall le 23ème film de la franchise James Bond 007 est excellent malgré quelques petites incohérences.
Le réalisateur Sam Mendes fête dignement les 50 ans de la saga du plus célèbre agent secret au service de sa majesté.
Les thèmes du long-métrage sont la fatigue, l’usure, la mort, la renaissance, le vengeance, la jeunesse, les souvenirs qui nous construisent ou nous détruisent, le retour aux sources, les racines, la famille et le rapport mère – fils.
Cet opus est aussi une porte ouverte sur l’avenir. Daniel Craig a resigné afin de reprendre le costume de James Bond 007 pour deux films supplémentaires.
Les nouveautés de ce projet sont :
Il y a moins de James Bond girls, de petits gadgets comme à l’accoutumée, le scénario mise plutôt sur l’informatique et la nouvelle technologie.
Le nouveau Q est un geek jeune.
Nous apprenons que le père de James Bond 007 se nommait Andrew Bond et que sa mère s’appelait Monique de la Croix Bond (était-elle d’origine Français ?).
Skyfall est le nom domaine du domaine familial situé en Ecosse.
Et malheureusement, un personnage clé de la saga meurt à la fin.

La particularité de cet épisode est la cassure de l’image du héros presque invincible.
En effet, dans le cas présent, le meilleur agent du MI6 est fatigué, fragile, vulnérable, faillible et perdu.
Ce qui apporte un côté plus humain et plus réaliste à l’histoire et à son personnage.
Il faut aussi noter que parfois le manque d’état d’âme et la dureté de l’espion colle parfaitement à l’esprit des romans de Ian Fleming.
Barbara Broccoli, la productrice héritière de la franchise James Bond 007 semble forcée de s’ouvrir à un nouveau modèle entre virulence et douceur.
C’est une évidence, depuis un certain temps les films de la saga sont en grande perte de vitesse (manque d’originalité et perte financière).
Les atouts de Skyfall sont, un réalisateur de qualité en la personne de Sam Mendes, l’inattendu Javier Bardem est un “bad guy”, un méchant grandiose, le travail photo de Roger Deakins est magnifique et Thomas Newman complice habitué de Sam Mendes signe une partition musicale sublime.

Cependant, la vraie origine du succès de ce 23ème James Bond 007 réside dans la brillant mix qui rend hommage à 50 ans de récit de cette épopée légendaire.
Le film Skyfall est old school vintage hype, violent, brut, esthétiquement beau visuellement, la détermination et la vengeance obsessionnelle sont dévastatrices.
Le réalisateur propose une mise en scène juste et efficace.
Les mouvements de caméra sont suffisants et maîtrisés.
Il livre ici très certainement un James Bond renouveau et frais.
Et si vous en doutez encore allez voir Skyfall.

Les + :

* Bonne mise en scène
* Excellente musique
* Le renouveau du héros

Les – :

* Certaines incohérences de mise en scène

Thèmes : Agent secret, espion, espionnage, Armes à feu, costumes, smoking, course poursuite, explosion, explosifs, Français à hollywood, Gadgets, Gare – train et quais de gare, Génériques mémorables, Londres, musique culte, vengeance etc.

Note : *****

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Jeu-Concours – Gagnez des places de cinéma du film “Skyfall” !

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Jeu-Concours – Gagnez des places de cinéma du film “Skyfall” !


Jeu-Concours – Gagnez des places de cinéma du film “Skyfall” !!!

Du mercredi 24 octobre au mercredi 14 novembre 2012 remportez des places de cinéma du film “Skyfall” dans la limite des stocks disponibles.

Etape 1/ Inscrivez-vous comme fan et tenez-vous au courant des bandes-annonces, de l’actualité, des jeux-concours film cinéma, dvd, série tv etc… et encouragez vos amis et contacts à devenir fans de CinéBooster sur Facebook :
http://www.facebook.com/pages/CineBooster/261494253685
puis abonnez-vous et suivez-nous sur Twitter :
http://twitter.com/cinebooster
et grâce à notre flux rss ou au flux par e-mail.

Etape 2/ Question Aléatoire : Combien de personnes vont participer à ce jeu-concours ?

Etape 3/ Après avoir effectué l’étape 1 et 2 adressez vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresses e-mail, postale et numéro de téléphone) à : contact@cinebooster.com

N’oubliez pas de joindre dans votre e-mail de participation votre lien de fan Facebook CinéBooster et votre lien d’abonné Twitter CinéBooster.

Jeu-Concours valable pour une personne par foyer uniquement en France Métropolitaine et prioritaire aux nouveaux participants.

Bonne chance à tous !!!

L’Equipe de CinéBooster.com

SKYFALL
Action (02h23min) – Date de sortie : 26/10/2012
De Sam Mendes
Avec Daniel Craig, Judi Dench…

Lorsque la dernière mission de Bond tourne mal, plusieurs agents infiltrés se retrouvent exposés dans le monde entier. Le MI6 est attaqué, et M est obligée de relocaliser l’Agence. Ces événements ébranlent son autorité, et elle est remise en cause par Mallory…

Bande-Annonce : SKYFALL

Posted in CinéBooster Presse, Jeux-Concours, Photos, VidéosCommentaires (0)

CINEBOOSTER TV

CINEBOOSTER RADIO

Cinebooster – audio

juin 2019
L M M J V S D
« Jan    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

CINEBOOSTER RADIO