Tag Archive | "Etats-Unis"

Critique Film Cinéma : “Undercover – Une histoire vraie” – Mercredi 02 Janvier 2019

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Undercover – Une histoire vraie” – Mercredi 02 Janvier 2019


Critique Film Cinéma Mercredi 02 Janvier 2019

White Boy Rick la taupe légendaire du FBI !
UNDERCOVER – UNE HISTOIRE VRAIE
Drame, Policier (01h51min) – Date de sortie : 02/01/2019
De Yann Demange
Avec Matthew McConaughey, Richie Merritt, Bel Powley…
Américain

À Détroit, dans les années 80, au plus fort de la guerre contre l’épidémie de crack, voici l’histoire vraie d’un père d’origine modeste, Richard Wershe, et de son fils, Rick Jr., un adolescent qui fut informateur pour le compte du FBI, avant de devenir lui-même trafiquant de drogue, et qui, abandonné par ceux qui l’avaient utilisé, fut condamné à finir ses jours en prison.


Bande-Annonce : UNDERCOVER – UNE HISTOIRE VRAIE

Critique Film Cinéma : UNDERCOVER – UNE HISOIRE VRAIE de Yann Demange avec Matthew McConaughey, Richie Merritt, Bel Powley

Par Franck DIPPA PRISO

Détroit dans les années 80. La petite criminalité coule dans les veines de la famille Wershe, dont le paternel modifie des armes à feu pour des trafiquants de drogue. Alors que son fils est chargé d’aller livrer la marchandise à un gang composé d’Afro-américains, il se fait remarquer par ceux-ci pour sa débrouillardise et son audace. Il sera recruté et deviendra le seul blanc du groupe. Toutefois, il sera rapidement dans la mire d’une unité antidrogue du FBI qui en fera son informateur privilégié, à seulement 14 ans. Pris entre l’arbre et l’écorce, Rick n’aura d’autre choix que de jouer le jeu des deux côtés, devenant du coup un important baron de la drogue. Pendant ce temps, sa sœur continue de s’enfoncer dans la toxicomanie…

Les + :

* Reconstitution des années 80 est crédible

* Bonne performance d’acteur de Richie Merritt alias Rick Jr. Wershe (White Boy Rick) l’informateur du FBI

* Caméra nerveuse et beaucoup d’éclairage naturel, ce qui amplifie le réalisme de l’histoire.

Les – :

* Enjeux dramatiques confus

* Certains personnages importants sont peu étoffés

* Matthew McConaughey surjoue, il en fait des tonnes

Mots clés, Tags, Thèmes : 1980, FBI, Infiltrés, Drogues / Drogué / Dealer, Trafic de drogue, Ambiance 80’s – années 80, Inspiré d’une histoire vraie, Etats-Unis, Détroit, Michigan etc.

Note : **(2/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Films au Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Sully” – Mercredi 30 Novembre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Sully” – Mercredi 30 Novembre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 30 Novembre 2016

Tom Hanks en pilote sauveur se crashe encore ! D’après une histoire vraie !
SULLY
Biopic, Drame (01h36min) – Date de sortie : 30/11/2016
De Clint Eastwood
Avec Tom Hanks, Aaron Eckhart, Laura Linney…
Américain

L’histoire vraie du pilote d’US Airways qui sauva ses passagers en amerrissant sur l’Hudson en 2009.
Le 15 janvier 2009, le monde a assisté au “miracle sur l’Hudson” accompli par le commandant “Sully” Sullenberger : en effet, celui-ci a réussi à poser son appareil sur les eaux glacées du fleuve Hudson, sauvant ainsi la vie des 155 passagers à bord. Cependant, alors que Sully était salué par l’opinion publique et les médias pour son exploit inédit dans l’histoire de l’aviation, une enquête a été ouverte, menaçant de détruire sa réputation et sa carrière.


Bande-Annonce : SULLY

Critique Film : SULLY de Clint Eastwood avec Tom Hanks, Aaron Eckhart, Laura Linney..

Par Franck DIPPA PRISO

Le 15 janvier 2009, un avion comportant 155 passagers s’enlise dans la rivière Hudson près de New York, ne faisant aucune victime. Considérés comme des héros, le pilote Chesley « Sully » Sullenberger et son copilote Jeft Skiles désenchantent rapidement lorsqu’une enquête remet en doute leur décision d’avoir atterri sur l’eau. Selon les données de plusieurs simulateurs de vols, ils auraient eu le temps de revenir indemnes à l’un des aéroports environnants. Harcelé par les médias, questionné par son épouse encore fébrile, Sully qui pilote depuis plus de 40 ans se met à remonter le fil des événements.

Les + :

*

Les – :

*

Mots clés, Tags, Thèmes : Biopic, Biographie, Biographie romancée, Portrait d’homme, New York, Avion, Aviateur, Pilote, Lac, Rivière, Fleuve, Etendue d’eau, Crash d’avion, Jeunes adultes, Etats-Unis, Adrénaline, Psychologies etc.

Note : *** (3/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Les Animaux Fantastiques” – Mercredi 16 Novembre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Les Animaux Fantastiques” – Mercredi 16 Novembre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 16 Novembre 2016

La nouvelle saga digne héritière d’Harry Potter !
FILM CINEMA LES ANIMAUX FANTASTIQUESLES ANIMAUX FANTASTIQUES
Fantastique, Aventure (02h13min) – Date de sortie : 16/11/2016
De David Yates
Avec Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Fogler, Colin Farrell…
Américain, Britannique

Les aventures de Norbert Dragonneau, l’auteur du livre Les Animaux Fantastiques qu’étudiait Harry Potter.

New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d’être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique des Non-Maj’ (version américaine du “Moldu”) déterminé à les anéantir. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu… et demeure introuvable.
Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau débarque à New York au terme d’un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir – en apparence – banale. Mais quand Jacob Kowalski, Non-Maj’ qui ne se doute de rien, libère accidentellement quelques créatures dans les rues de la ville, la catastrophe est imminente. Il s’agit d’une violation manifeste du Code International du Secret Magique dont se saisit l’ancienne Auror Tina Goldstein pour récupérer son poste d’enquêtrice. Et la situation s’aggrave encore lorsque Percival Graves, énigmatique directeur de la Sécurité du MACUSA (Congrès Magique des États-Unis d’Amérique), se met à soupçonner Norbert… et Tina.
Norbert, Tina et sa sœur Queenie, accompagnés de leur nouvel ami Non-Maj’ Jacob, unissent leurs forces pour retrouver les créatures disséminées dans la nature avant qu’il ne leur arrive malheur. Mais nos quatre héros involontaires, dorénavant considérés comme fugitifs, doivent surmonter des obstacles bien plus importants qu’ils n’ont jamais imaginé. Car ils s’apprêtent à affronter des forces des ténèbres qui risquent bien de déclencher une guerre entre les Non-Maj’ et le monde des sorciers.


Bande-Annonce : LES ANIMAUX FANTASTIQUES
 
Critique Film : LES ANIMAUX FANTASTIQUES de David Yates avec Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Fogler, Colin Farrell…

Par Franck DIPPA PRISO

Que mange le Puffskein? Pourquoi ne vaut-il pas mieux laisser dans le jardin une coupe de lait destinée à un Knarl? Pour tout connaître sur « Les Animaux fantastiques » que l’on peut rencontrer dans une vie de magicien, Aldus Dumbledore, le directeur du Collège Poudlard conseille à ses élèves la lecture de cet ouvrage, attribué à l’auteur légendaire Newt Scamander. Harry Potter, bien sûr, a profité de l’un de ces voyages vers Poudlard pour suivre les conseils du respecté Dumbledore.

Les + :

Les – :

Mots clés, Tags, Thèmes :Animaux, Pouvoirs surnaturels, Magie et magiciens, Ambiance 60’s, Années 60, New York, Sorciers, Sorcières, Sorcellerie, Famille, Geek, Etats-Unis, Adrénaline, Univers Harry Potter etc.

Note : (/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Doctor Strange” – Mercredi 26 Octobre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Doctor Strange” – Mercredi 26 Octobre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 26 Octobre 2016

Docteur Strange le plus puissant super-héros, sorcier, mystique et magicien de chez Marvel arrive enfin sur grand écran !
FILM CINEMA DOCTOR STRANGEDOCTOR STRANGE
Fantastique, Action (01h55min) – Date de sortie : 26/10/2016
De Scott Derrickson
Avec Benedict Cumberbatch, Chiwetel Ejiofor, Tilda Swinton, Rachel McAdams…
Américain

Doctor Strange suit l’histoire du Docteur Stephen Strange, talentueux neurochirurgien qui, après un tragique accident de voiture, doit mettre son égo de côté et apprendre les secrets d’un monde caché de mysticisme et de dimensions alternatives. Basé à New York, dans le quartier de Greenwich Village, Doctor Strange doit jouer les intermédiaires entre le monde réel et ce qui se trouve au-delà, en utilisant un vaste éventail d’aptitudes métaphysiques et d’artefacts pour protéger le Marvel Cinematic Universe.


Bande-Annonce : DOCTOR STRANGE

Critique Film : DOCTOR STRANGE de Scott Derrickson avec Benedict Cumberbatch, Chiwetel Ejiofor, Tilda Swinton, Rachel McAdams…

Par Franck DIPPA PRISO

L’histoire d’un neurochirurgien, le Dr Stephen Strange, qui, après avoir été victime d’un horrible accident de la route, découvre des dimensions parallèles et un univers fantastique.

Le film cinéma “Doctor Strange” de Scott Derrickson est une réussite d’abord grâce aux prouesses techniques visuelles à couper le souffle.
La 3D a ici un véritable univers d’expression dédié et idéal. La magie ou la sorcellerie contrôle les dimensions parallèles, le temps et l’espace sont tordus et manipulés à souhait. Le rendu est plaisant, original, inventif (jeux de faux miroirs, figures mathématique et métaphysique etc.) et référentiel.
On nage souvent en plein délire psychédélique (c’est à se demander si le réalisateur, les équipes de la 3D et des effets spéciaux étaient sous LSD).

Cependant, il y a un gros copier-coller majeur et tellement flagrant.
Ils vont puiser dans un film référence en la matière (visuel de la distorsion dimensionnelle) “Inception” de Christopher Nolan de 2010. Ce qui est bien, c’est qu’il vont plus loin que le réalisateur d’Interstellar (2014) en jouant avec les morceaux de la ville à la fin du long-métrage tel un puzzle urbain géant magique. On peut noter également un autre “emprunt” facile mais tellement efficace comme la glisse et chute gravitationnelle lors du combat dans un couloir d’un sanctuaire saint des saints.
Parlons maintenant des autres points, car un visuel excellent ne fait pas un film exceptionnel. Et pour cause, dans le fond le métrage est banal, et même aberrant. On peut superposer Doctor Strange à Iron Man. Et quel est le résultat ? C’est de vrais jumeaux (production, écriture des personnages Cumberbatch et Downey Jr. etc.) !
Le scénario est prévisible. Les personnages sont bâclés, creux et pas assez développés sur le papier. La narration et les dialogues sont plats et sans réel intérêt. Dommage pour des pointures d’acteurs inexploitées comme Tilda Swinton et Chiwetel Ejiofor.
La musique de Michael Giacchino est surprenante (clavecin, ambiances des années 70, western italien et orientale).
Nous ne l’évoquons pas souvent mais mention très bien pour les costumes. C’est regrettable car la musique et les costumes, les deux autres atouts du projet après le visuel ne sont pas mis en avant.

Pour le futur, le Studios Marvel doit faire un effort sur le fond et chercher à produire une œuvre singulière pour marquer l’esprit des spectateurs.
Il y a peu d’espoir de voir ce changement pour le moment car depuis toutes les super-productions de films de super-héros maison sont du même acabit (médiocres). Mais bon l’espoir fait vivre… Attendons les suites… Un miracle est toujours possible.
P.S : Ne partez pas avant la fin du générique, car il y a deux scènes bonus à la fin ou post-génériques. Dans la première Docteur Strange a une conversation intéressante avec un Avengers blond qui aime la bière. Et la deuxième scène montre Mordo qui passe du côté des méchants (voilà pour les indices).

Les + :

* Un visuel à couper le souffle
* Une musique étonnante et originale
* De beaux costumes

Les – :

* Une narration plate
* Des dialogues creux
* Des acteurs excellents qui ne sont pas valorisés

Mots clés, Tags, Thèmes :Adaptation de comic-book Marvel, Adrénaline, Chirurgie, Chirurgiens, Opération chirurgicale, Combat, Bagarre, Castagne, Docteur Strange, Etats-Unis, Forces du bien contre les forces du mal, Geek, Greenwich Village, Image de synthèse, Jeunes adultes, Magie et magiciens, Monde parallèle, New York, Scène supplémentaire dans le générique de fin, Sorciers, Sorcières, Sorcellerie, Super-héros, Super-héroïne, Teen movie, Films d’ado etc.

Note : *** (3/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Critique Film Cinéma : “Jack Reacher : Never Go Back” – Mercredi 19 Octobre 2016

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma : “Jack Reacher : Never Go Back” – Mercredi 19 Octobre 2016


Critique Film Cinéma Mercredi 19 Octobre 2016

Tom Cruise alias Jack Reacher est quand même de retour même si le titre dit le contraire !
fFILM JACK REACHER : NEVER GO BACKJACK REACHER : NEVER GO BACK
Action, Thriller (01h58min) – Date de sortie : 18/10/2016
De Edward Zwick
Avec Tom Cruise, Cobie Smulders, Robert Knepper, Aldis Hodge…
Américain

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Jack Reacher est de retour, prêt à tout pour obtenir justice. Susan Turner, qui dirige son ancienne unité, est arrêtée pour trahison : Jack Reacher ne reculera devant rien pour prouver l’innocence de la jeune femme. Ensemble, ils sont décidés à faire éclater la vérité sur ce complot d’État.


Bande-Annonce : JACK REACHER : NEVER GO BACK

Critique Film : DEEPWATER de Edward Zwick avec Tom Cruise, Cobie Smulders, Robert Knepper, Aldis Hodge…

Par Franck DIPPA PRISO

Reacher retourne dans sa base militaire de Virginie pour dîner avec une collègue. Mais il apprend que celle-ci a été arrêtée et que lui-même est accusé de meurtres.

Le film cinéma “Jack Reacher 1” de 2012 du réalisateur Christopher McQuarrie n’était pas un succès commercial.Cependant, il avait plu aux spectateurs grâce à un Tom Cruise alias Jack Reacher efficace et nouveau avec ce personnage des romans de la saga du même nom.
Le metteur en scène de l’opus 2 “Jack Reacher : Never Go Back” s’appelle Edward Zwick (le cinéaste du “Dernier Samourai” de 2003 déjà avec Tom Cruise). C’est donc des retrouvailles cinématographiques entre le réalisateur et l’acteur.

Cette suite sur grand écran du héros littéraire Lee Child était attendue par les fans avec l’espoir de relancer une franchise.
Zwick a “pris de la bouteille” depuis, son talent est certain mais l’inspiration n’est pas au rendez-vous cette fois.

Le film “Jack Reacher : Never Go Back” est passable (sauf pour les scènes de souvenirs dignes d’une mauvaise comédie) mais se laisse regarder, néanmoins c’est un copier-coller raté du premier film qui reproduisait déjà à l’époque le style des longs-métrages d’action des années 80-90. La recette : punchline et coup de poing inspirée du maître en la matière j’ai nommé Jason Bourne. Les faiblesses majeures de ce projet sont le manque de personnalité, le peu de consistance de l’interprétation, de la production (Tom Cruise) et la répétition continuelle de son statut d’ex-militaire exceptionnel (une métaphore de son statut à Hollywood ex-star redevenue star). Il y a aussi par exemple un message personnel déguisé à l’attention du public via son histoire familiale dans le film.
Dommage, car l’action et le rythme sont écrasés par ses intrusions intimes parasites.

L’égo palpable du héros et “maître d’œuvre” de cette création cinéma, la recherche d’un statut glorieux passé et la tentative loupée de relance d’une saga de film d’action sont les points essentiels à retenir de ce “Jack Reacher 2” pas totalement médiocre mais loin d’être brillant.

Les + :

* La talent du réalisateur Edward Zwick
* La talent de l’actrice Cobie Smulders

Les – :

* L’égo de Tom Cruise alias jack Reacher
* L’intrusion de message personnel déguisé qui parasite le film

Mots clés, Tags, Thèmes : Accusé à tort, Adaptation de roman, Adrénaline, Armée, Blockbusters, Superproductions US, Combat, Bagarre, Castagne, Complot, Enquête, Etats-Unis, Fusillade, Fusillade d’enfer, Jack Reacher, Jeunes adultes, Justicier, Louisiane, Nouvelle-Orléans, Police, Policier, Soldat, Militaire, Suite, Sequel etc.

Note : ** (2/5)

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

News – Musique – Cinéma : La diva américaine Whitney Houston est morte

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

News – Musique – Cinéma : La diva américaine Whitney Houston est morte


La chanteuse et actrice américaine Whitney Houston est morte ce samedi à Los Angeles dans son hôtel le Beverly Hilton à Beverly Hills. La surnomée The Voice se serait noyée dans sa baignoire selon des sources policières américaines. Suicide ou accident les circonstances de ce drame restent floues. Selon sa famille le médecin légiste affirme qu’elle a succombé à un traitement choc de médicaments combiné à de l’alcool et qu’elle a du perdre connaissance dans l’eau de sa baignoire. Elle était âgée de 48 ans.

Whitney Houston nous quitte à la veille des 54ème Grammy Awards, l’équivalent des «Oscars» pour la musique aux U.S.A. Cette cérémonie se déroule demain dimanche soir à Los Angeles. Elle avait remporté six Grammy Awards.

La rédaction de CINEBOOSTER tenait à saluer Whitney Elisabeth Houston (1963-2012) cette très grande artiste de l’unique manière qui s’impose, en musique.
Regardez et écoutez ses plus grandes chansons en vidéo ci-dessous des années 80 à 2000.
Whitney merci, tu vas beaucoup nous manquer.

Whitney Houston – Dernière Interview Film Sparkle Bientôt au Cinéma – The Insider

Whitney Houston – Reportage et Interview

28ème Grammy Awards 1986 – Whitney Houston – Live – Saving All My Love For You

Soul Train – Whitney Houston “You Give Good Love” – 1987

Whitney Houston – The Star Spangled Banner – Superbowl XXV – Live – 1991

Whitney Houston – Jesus Loves Me – Live – Brazil – 1994

Whitney Houston – Jesus Loves Me

Bobby Brown Featuring Whitney Houston – Something In Common

Whitney Houston – How Will I Know

Whitney Houston – My Name Is Not Susan

Whitney Houston – Porgy & Bess Medley – Live – 21ème American Music Awards – 1994

Whitney Houston – Saving All My Love For You

Whitney Houston – I’m Your Baby Tonight

Whitney Houston – I Will Always Love You

Whitney Houston – It’s Not Right But It’s Okay

Whitney Houston – All The Man That I Need

Whitney Houston – My Love Is Your Love

Mariah Carey & Whitney Houston – When You Believe

Whitney Houston Featuring Bobbi Kristina Brown – Live – My Love is Your Love

54ème Grammy Awards 2012 – Extrait de l’hommage à Whitney Houston

54ème Grammy Awards 2012 – Hommage à Whitney Houston par Jennifer Hudson – Live – I Will Always Love You

Franck DIPPA PRISO

Posted in Actualité Incontournable, CinéBooster Presse, Photos, VidéosCommentaires (1)

CINEBOOSTER TV

CINEBOOSTER RADIO

Cinebooster – audio

octobre 2019
L M M J V S D
« Jan    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

CINEBOOSTER RADIO