Tag Archive | "Film catastrophe"

Critique Film Cinéma “Contagion” Mercredi 09 Novembre 2011

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Critique Film Cinéma “Contagion” Mercredi 09 Novembre 2011


Critique Film Cinéma Mercredi 09 Novembre 2011

Le scénario catastrophe d’une épidémie mondiale
Terrifiant !
CONTAGION
Drame (01h46min) – Date de sortie : 09/11/2011
De Steven Soderbergh
Avec Marion Cotillard, Matt Damon…

Alors qu’une épidémie se propage à grande vitesse, la communauté médicale mondiale tente, dans une course effrénée contre la montre, de trouver un remède et de contrôler la panique qui se répand encore plus vite que le virus.

Bande-Annonce : CONTAGION

Critique : CONTAGION de Steven Soderbergh avec Marion Cotillard, Matt Damon…

Par Franck Olivier DIPPA PRISO

Steven Soderbergh convoque une horde de vedettes dans «Contagion», un suspense paranoïaque habilement construit sur un virus qui décime peu à peu l’humanité. Peut-être pas la grande fresque attendue, mais un portrait qui glace le sang et qui tient en haleine.

Une pandémie dévastatrice explose à l’échelle du globe… Au Centre de Prévention et de Contrôle des Maladies, des équipes se mobilisent pour tenter de décrypter le génome du mystérieux virus, qui ne cesse de muter. Le Sous-Directeur Cheever, confronté à un vent de panique collective, est obligé d’exposer la vie d’une jeune et courageuse doctoresse. Tandis que les grands groupes pharmaceutiques se livrent une bataille acharnée pour la mise au point d’un vaccin, le Dr. Leonora Orantes, de l’OMS, s’efforce de remonter aux sources du fléau. Les cas mortels se multiplient, jusqu’à mettre en péril les fondements de la société, et un blogueur militant suscite une panique aussi dangereuse que le virus en déclarant qu’on “cache la vérité” à la population…

Une épidémie est sur le point de s’étendre sur la planète, obligeant les êtres humains à réagir pour sauver leur peau. Alors que la peur s’installe et qu’elle fait naître des comportements condamnables et insoupçonnables, quelques individus se battent afin d’enrayer la situation.

Revenant à un projet plus «conventionnel», «accessible» et «commercial» (trois qualificatifs qui sont honorables lorsqu’ils sont bien utilisés, comme c’est le cas ici) après son diptyque sur le «Che» et son hilarant «The Informant!», Steven Soderbergh questionne la valeur de l’Homme face à l’adversité. Plusieurs tremblent, s’en remettent à leurs plus bas instincts pour rester en vie pendant que d’autres multiplient les comportements héroïques. Un combat de tous les instants qui, s’il n’est pas manichéen, demeure profondément moral. À ce sujet, c’est avec un certain sourire en coin que le spectateur découvre que la femme adultère qui s’adonne à des jeux de hasard sera punie, tout comme ceux et celles qui mangent de la viande…

Le récit réalisé de mains de maître – et qui évoque «Traffic» du même créateur – ne laisse aucune place au hasard. La mise en scène est claire, précise, découpée au scalpel. Le cinéaste enchaîne à la perfection ses plans, changeant constamment de pays, jouant habilement des histoires et différentes tranches d’existence, suivant la pandémie du début à la fin en la notant selon des jours importants. Un procédé qui n’est pas sans longueur, s’avérant parfois superficiel et artificiel, mais dont l’intérêt ne se démord pas, de l’introduction qui captive rapidement à la conclusion en forme de boutade.

Le réalisateur a toujours su s’entourer d’excellents comédiens et il se surpasse une nouvelle fois. Tous les interprètes sont justes, de Matt Damon en père éploré à Gwyneth Paltrow en victime ravagée par la maladie, en passant par Jude Law qui amène une bonne dose de cynisme en blogueur incontrôlable. Laurence Fishburne se détache du lot, étant plus sobre que d’habitude. Tout comme l’exquise Marion Cotillard et l’incroyable Kate Winslet. Malgré tout ce talent, l’émotion a parfois de la difficulté à filtrer. Peut-être est-ce la faute des choix narratifs. En voulant éclairer la situation dans sa globalité, les personnages finissent par en pâtir, le cinéphile n’arrivant pas toujours à s’attacher correctement à ce qui leur arrive. Un inconvénient que vient partiellement racheter l’excellente musique de Cliff Martinez.

Même s’il évoque parfois «Blindness» et tous les films de zombies, «Contagion» se rapproche surtout d’«Outbreak» qui regroupait également une multitude de stars, dont Dustin Hoffman, Kevin Spacey, Morgan Freeman et Donald Shuterland. Bien que le long métrage de Wolfgang Petersen s’avérait plus divertissant, invraisemblable et sentimental, celui de Soderbergh tranche avec son esprit analytique, plus froid, cérébral et crédible. Voilà peut-être bien l’effort le plus effrayant de l’année.

Les + :

* L’impressionnante distribution de très bons acteurs
* Cette fluidité au niveau de la réalisation
* L’essai est très rythmé et admirablement monté
* La musique accompagne parfaitement l’action
* Quelques passages glacent le sang

Les – :

* L’émotion se fait rare
* On s’attache difficilement aux personnages
* En voulant tout couvrir, il est possible de demeurer un peu en surface

Les thèmes : All Star Movie, anticipation, Futur, avenir proche, épidémie, virus, expérience scientifique, chercheur scientifique, Film catastrophe, catastrophe, Fin du monde, apocalypse, fléau, Français à hollywood, Hôpitaux, médecins, cabinet médical, mort, paranoïa etc…

Note : *****

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (0)

Sélection et Critique Cinéma – Août 2011

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Sélection et Critique Cinéma – Août 2011


Sélection et Critique Cinéma – Août 2011

Le film cinéma “Destination Finale 5” est le 5ème volet qui parle des exécutions de la mort !
DESTINATION FINALE 5
Epouvante-Horreur (01h32min) – Date de sortie : 31/08/2011
De Steven Quale
Avec Nicholas D’agosto, Emma Bell…
Interdit aux moins de 12 ans

Dans ce cinquième épisode, la Mort est toujours aussi omniprésente et se déchaîne après qu’un homme soit victime d’une terrible prémonition, laquelle permet de sauver ses collègues de l’effondrement d’un pont suspendu.

Bande-Annonce : DESTINATION FINALE 5

Le film cinéma “Cowboys & Envahisseurs” est l’adaptation original d’un Comic-Book western et science-fiction !
COWBOYS & ENVAHISSEURS
Science-Fiction (01h57min) – Date de sortie : 24/08/2011
De Jon Favreau
Avec Harrison Ford, Daniel Craig…

Arizona, 1873. Un homme qui a perdu tout souvenir de son passé se retrouve à Absolution. Le seul indice relatif à son histoire est un mystérieux bracelet qui enserre son poignet. Les habitants vont être confrontés à une menace venue d’ailleurs…

Bande-Annonce : COWBOYS & ENVAHISSEURS

Le film cinéma “Captain America : First Avenger” est explosif ! C’est le meilleur blockbuster de l’été !
CAPTAIN AMERICA : FIRST AVENGER
Action (02h03min) – Date de sortie : 17/08/2011
De Joe Johnston
Avec Chris Evans, Hayley Atwell…

Steve Rogers, frêle et timide, se porte volontaire pour participer à un programme expérimental qui va le transformer en un Super Soldat connu sous le nom de Captain America. Allié à Bucky Barnes et Peggy Carter, il sera confronté à la diabolique organisation HYDRA…

Bande-Annonce : CAPTAIN AMERICA : FIRST AVENGER


Bande-Annonce vost : CAPTAIN AMERICA : FIRST AVENGER

Le film cinéma “Conan” est sauvage et brutal ! Il se regarde mais n’est pas exceptionnel. Il est même plutôt décevant !
CONAN
Action (01h52min) – Date de sortie : 17/08/2011
De Marcus Nispel
Avec Jason Momoa, Rachel Nichols…
Interdit aux moins de 12 ans

Pour Conan, le légendaire guerrier cimmérien, ce qui avait commencé comme une vengeance personnelle va se muer en combat épique pour sauver Hyboria d’une puissance maléfique surnaturelle…


Bande-Annonce : CONAN

Le prequel film cinéma “La Planète des Singes : les origines” est bluffant ! C’est un des meilleurs blockbusters de l’été !
LA PLANETE DES SINGES : LES ORIGINES
Science-Fiction, Action, Aventure (02h00min) – Date de sortie : 10/08/2011
De Rupert Wyatt
Avec James Franco, Freida Pinto…

Dans un laboratoire, des scientifiques expérimentent un traitement sur des singes pour vaincre la maladie d’Alzheimer. Mais leurs essais ont des effets secondaires inattendus : ils découvrent que la substance utilisée permet d’augmenter radicalement l’activité cérébrale de leurs sujets.

Bande-Annonce : LA PLANETE DES SINGES : LES ORIGINES

Le film cinéma “Lanterne Verte” ne nous éblouit pas vraiment !
GREEN LANTERN
Fantastique, Action (01h54min) – Date de sortie : 10/08/2011
De Martin Campbell
Avec Ryan Reynolds, Blake Lively…

Dans un univers aussi vaste que mystérieux, une force est en place depuis des siècles : des protecteurs de la paix et de la justice appelés Green Lantern Corps, une confrérie de guerriers qui a juré de maintenir l’ordre intergalactique…

Bande-Annonce : GREEN LANTERN

Le film cinéma “Super 8” est un bel hommage cinématographique extraterrestre à Steven Spielberg (le maître) par J.J. Abrams (le disciple) à la période des années 70 ! Vous passerez un moment sympathique et émouvant !
SUPER 8
Science-Fiction (01h50min) – Date de sortie : 03/08/2011
De J.J. Abrams
Avec Kyle Chandler, Joel Courtney, Elle Fanning…
Film pour enfants à partir de 10 ans

Été 1979, une petite ville de l’Ohio. Alors qu’ils tournent un film en super 8, un groupe d’adolescents est témoin d’une spectaculaire catastrophe ferroviaire. Ils ne tardent pas à comprendre qu’il ne s’agit pas d’un accident.

Bande-Annonce : SUPER 8

Critique : SUPER 8 de J.J. Abrams avec Kyle Chandler, Joel Courtney, Elle Fanning…

Par Franck Olivier DIPPA PRISO

J.J. Abrams le réalisateur et Steven Spielberg le scénariste et le producteur du film Super 8 proposent ici un somptueux hommage un peu nostalgique des longs-métrages des années 70 et 80.
Les projets en question savaient émouvoir grâce aux histoires fortes et aux personnages profonds sans effets spéciaux et 3D.
Super 8 n’est pas exceptionnel au départ mais si au final grâce à sa qualité, sa symbolique et son message.
ll est l’un des meilleurs films blockbusters américains de l’été à voir absolument.

Eté 1979, un groupe adolescents tourne un film artisanal en Super 8.
Au même moment, un train de l’armée déraille sous leurs yeux.
Cet accident n’est pas un simple accident car il a été provoqué par un scientifique qui veut libérer une créature mystérieuse enfermée dans ce train.
Joel Courtney alias Joe, Elle Fanning alias Alice et leurs camarades vont mener l’enquête.

Une fois n’est pas coutume, Super 8 est l’œuvre la plus originale actuellement en provenance de chez l’Oncle Sam.
Chose rare, nous n’avons pas à faire à une suite ou un prequel.
C’est un nouveau récit, une nouvelle histoire avec des effets spéciaux à l’ancienne et sans 3D.

Le réalisateur à succès J.J. Abrams (“Lost”, “Star Trek”, “Mission : Impossible III”) est aux commandes cependant le producteur Steven Spielberg monument vivant du cinéma u.s marque sa présence.
Les clins d’œil sont nombreux (l’idée d’un extraterrestre fait penser à “E.T.”, les poursuites délirantes font penser à “Jurassic Park”).
Sans oublier leur grandes et belles valeurs de la famille avec un final rétro voulu.
Ce qu’il y a de notre époque dans le film Super 8 est ce côté noir, sombre et violent des films d’aujourd’hui sur aliens et ça c’est moins recommandable pour notre jeune public.

Le long-métrage Super 8 est grand divertissement intelligent bien contrôlé qui souligne en gras une règle d’or du cinéaste, il faut parfaire son scénario pour offrir un film de qualité.
Dans la première grande partie du film, le développement des personnages est important, conséquent et même agréablement surprenant.
La petit partie finale consacrée à l’action est nécessaire mais semble de trop par rapport au déroulement de la partie précédente.

Un des moments forts à retenir est l’excellent déraillement du train. Le jeune casting d’inconnus est composé de bons acteurs.
La jeune et belle Elle Fanning la sœur de Dakota et Kyle Chandler sont les comédiens les plus connus de ce projet.
Le conflit du père et avec son enfant (sans la mère) est très présent.

Le court-métrage diffusé lors du générique de fin reflète bien le message à recevoir, comme quoi le passé, ses évènements et ses valeurs forgent notre futur.
Dans les années 50, les sujets de la jeunesse de Steven Spielberg sont : l’éducation des parents, le pouvoir de l’armée, la chasse aux sorcières, la peur du communisme, les zombies (métaphore pour parler d’étrangers ambigus) etc…
J.J. Abrams quant à lui est un gamin des années 80 qui est devenu cinéaste à force de regarder “E.T.” en boucle.
Et c’est sûr que cela va donner des idées à une génération de jeunes cinéphiles.
Voilà pourquoi le film Super 8 enchante tant.
Il rend tout simple au cinéma ses lettres de noblesse grâce à ce bel hommage animé d’une passion véritable de raconter des histoires simples et intenses sur grand écran pour des spectateurs qui attendent toujours le chef d’œuvre qui va les faire rêver.

Les + :

* Superbe hommage au cinéma de Steven Spielberg et au septième art en général
* La relation difficile pères et enfants est bien traitée
* Les comédiens sont très bons.
* L’histoire est simple et passionnante
* La tension est réelle

Les – :

* Le final est étonnant (assez pacifique)
* C’est très violent pour les enfants

Les thèmes : Hommage au cinéma de Steven Spielberg et au septième art en général, E.T., les aliens, “Jurassic Park”, susciter des vocations de cinéastes, La relation difficile pères et enfants, la vision d’un cinéma ancien face à la nouvelle vague, soulever des questions de société…

Note : *****

Le film cinéma “Les Schtroumpfs” avec ses personnages bleus les plus célèbres de l’histoire de l’animation débarquent dans la réalité, en 3D et à New York en plus ! C’est un projet drôle et agréable pour toute la famille, une leçon d’amour et d’unité !
LES SCHTROUMPFS
Animation, Comédie, Famille (01h44min) – Date de sortie : 03/08/2011
De Raja Gosnell
Avec Neil Patrick Harris, Jayma Mays…

Chassés de leur village par Gargamel, les Schtroumpfs débarquent dans notre monde, au beau milieu de Central Park.

Bande-Annonce : LES SCHTROUMPFS

La Rédaction de CinéBooster

Posted in CinéBooster Presse, Critiques Films Cinéma, Photos, VidéosCommentaires (1)

CINEBOOSTER TV

CINEBOOSTER RADIO

Cinebooster – audio

décembre 2019
L M M J V S D
« Nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

CINEBOOSTER RADIO